Couple: 14 remarques à ne jamais faire à votre partenaire

Il nous est tous arrivé de dire à notre conjoint ou conjointe quelque chose que nous regrettons. Mais ces paroles toxiques peuvent empoisonner la vie de couple et laisser des traces irréparables. Voici quelques mots qui ne devraient jamais sortir de votre bouche.

1 / 14
istock/nubiapeisenlohr

Menacer de divorcer

Demander le divorce est une chose que l’on peut regretter. «Ça montre que vous n’êtes pas vraiment attaché à la pérennité de votre mariage. Votre mari ou votre femme vont se sentir rejetés et dans l’incertitude», explique Tracey Steinberg, spécialiste en rencontres et auteure d’un livre sur le flirt et l’amour véritable, Flirt For Fun & Meet THE One. Mais dès que ces mots sortent de votre bouche, les dégâts sont faits, même s’il s’agissait d’une menace en l’air. Vous venez d’indiquer à l’autre que vous avez un pied dans la porte. Les répercussions sont graves. «Le mot divorce ne doit pas être prononcé à moins que vous n’ayez exploré toutes les possibilités pour que votre couple marche», ajoute la psychologue Antonia Hall, spécialiste des relations humaines et auteure d’un guide de vie, The Ultimate Guide to a Multi-Orgasmic Life. «Le seul fait de prononcer le mot même à la blague peut heurter l’autre, créer le doute dans son esprit et mettre en péril votre relation.» Voyez les signes annonciateurs d'un divorce.

2 / 14
ISTOCK

L’accuser de mentir

«La confiance est essentielle dans les relations réussies», nous dit Antonia Hall. Si vous soupçonnez l’autre de mentir ou de vous tromper, le lui dire de but en blanc risque de se retourner contre vous. Dites-lui plutôt «Je me demande si tu me racontes tout». C’est moins accusatoire. Posez des questions sur un incident particulier pour garder les lignes de communication ouvertes. «Écoutez au lieu de faire des remarques acerbes», ajoute Stacey Laura Lloyd, spécialiste des rencontres. «Rassemblez tous les faits, vous pourrez mieux comprendre l’attitude de votre conjoint(e) et réagir de façon appropriée.»

On vous dévoile les pires mensonges que les hommes disent aux femmes.

3 / 14
Évitez de dire à votre partenaire ce qu'il ou elle doit faire.Shutterstock

Lui dire ce qu’il ou elle devrait faire

Ne dites pas «calme-toi», «ne te mets par sur la défensive» ou «tu es trop sensible». Les gens font parfois ce type de commentaire pour que l’autre cesse d’être bouleversé. Mais il ou elle peut interpréter ces remarques comme si ses émotions ne sont pas justifiées ni valables et qu’on ne l’écoute pas. «Votre partenaire doit pouvoir montrer et exprimer sa vulnérabilité sans crainte d’être jugé» nous dit Laurel House, coach en responsabilisation et en rencontre sur E!'s Famously Single. Ça peut l’enrager.

«Si votre intention était de le ou la calmer, vous allez réussir exactement le contraire, commente Mme Loyd. De telles phrases sont perçues comme des directives humiliantes et dégradantes» Sa réponse sera la colère, l’instabilité et l’hostilité. «Au lieu de lui dire comment réagir devant ce qui lui arrive, vous résoudrez mieux la situation en le laissant ventiler ses frustrations et en écoutant avec attention ce qu’il a à dire», recommande Mme Loyd. Si vous vivez une situation de conflit, voici 14 trucs pour résoudre vos problèmes relationnels.

4 / 14
les couples durables savent que les disputes et les affrontements sont normaux.ISTOCK/PEOPLEIMAGES

Être passif-agressif

Il est clair que quelque chose ne tourne pas rond. Si vous répondez «rien» quand l’autre vous demande «qu’y a-t-il?», vous êtes passif-agressif et vous donnez l’impression que vous avez peur d’amener sur la table un sujet brûlant et de commencer une dispute. Vous encouragez votre partenaire à le faire à votre place. «Les disputes font partie des bonnes relations à long terme», nous dit Andrea Syrtash, experte en relations humaines et auteure d’un livre sur la conquête de l’autre dans un mariage qui dure, Cheat on Your Husband (with Your Husband): How to Date Your Spouse.

«Ce n’est pas grave de se disputer, mais c’est la façon dont vous vous disputez qui peut l’être. Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas d’accord», ajoute-t-elle.«Si vous parvenez à communiquer à travers vos différences, et êtes capable d’entendre l’autre, vous réussirez des percées ou vous trouverez un terrain d’entente.» Mais quand vous évitez la dispute, la mésentente risque de s’aggraver. «Il faut être capable de communiquer vos sentiments pour traverser les conflits inévitables entre vous et la personne que vous aimez», commente Mme Hall. «Agir comme si de rien n’était est une situation où les deux vont être perdants. Il y aura de la frustration et les problèmes s’aggraveront.» Au lieu de cela, asseyez-vous ensemble et parlez-en calmement et avec respect.

Vérifiez si vous présentez l'un des 11 signes qui révèlent que vous êtes passif-agressif – sans le savoir.

5 / 14
Couple: les signes de séparation ne trompent pasViktor Gladkov/Shutterstock

Écarter les sentiments de l’autre

Quand vous dites «quoi qu’il en soit», votre compagnon peut croire que vous minimisez ou rejetez ses sentiments. «Il n’y a rien de positif dans “quoi qu’il en soit”», nous dit la coach en relations humaines Julie Spira, fondatrice de Cyber-Dating Expert. «Cette phrase s’accompagne habituellement d’un ton contrarié chez une femme. Les hommes sont tellement programmés à plaire et à être des héros, ajoute-t-elle que lorsque vous dites "qu’est-ce qui ne va pas?", ils sont pris de court.» Souvent, ils étaient sûrs qu’ils faisaient tout pour vous rendre heureuses. «La meilleure chose à faire s’il vous répond “rien”, c’est de lui sourire, conclut-elle. Les problèmes qu’il voyait pourraient se dissiper avec un sourire et un câlin. Quand il sera décidé à parler, il le fera.»

La compassion est trop souvent vue négativement. Apprenez les 10 gestes de compassion et d'empathie à connaître.

6 / 14
Couple, il faut allez de l'avantnd3000/Shutterstock

Parler en termes d’absolu

«Tu es toujours en retard.» «Tu ne ranges jamais le linge.» Ce type de phrases qui ne représente que rarement la vérité est contre-productif. Et puis, ça fait mal. Vous êtes en train de dire que l’autre ne fait jamais les choses bien et que vous le croyez incapable de changer. «Quand vous lui dites ces mots, c’est comme si vous l’assassiniez moralement», dit Mme Syrtash. Les études montrent que si vous écrasez votre partenaire, vous vous en allez tout droit au divorce. La prochaine fois, ajoute Mme Steinberg, «expliquez-lui gentiment ce qui compte pour vous et dites-lui à quel point ça vous ferait plaisir». Vous pourriez dire: «chéri, ça me ferait tellement plaisir si tu ramassais tes bas près du lit, le matin».

7 / 14
Mariage-divorce-manque de respectShutterstock

Mettre son amour à l’épreuve

«Quand vous commencez une phrase par "Si tu m'aimes vraiment...", vous mettez l’autre sur la défensive, commente Mme Syrtash. C’est une manière passive agressive de lui communiquer vos besoins.» Votre partenaire ne doit pas se sentir sous pression pour faire quelque chose qui vous prouverait son amour ou qu’il ou elle ne veut pas faire. «Vous le testez quand vous dites cela, ajoute-t-elle. Votre conjoint ne doit pas avoir l’impression de subir un procès pour prouver son amour». Mieux vaut lui faire des demandes directes avec le moins de confrontation possible. «Soyez authentique, de façon que la discussion vous rapproche plutôt que de vous diviser» dit pour sa part Mme Hall. Vous pourriez dire: «ça me manque de ne pas passer plus de temps avec toi et j’aimerais que nous sortions souper tous les deux au restaurant ce week-end». Une telle demande vous donnera les résultats escomptés.

Suivez ces règles d’or pour faire durer votre relation amoureuse!

8 / 14
Si votre partenaire fait constamment de drames c'est un signe de manque de confiance.wavebreakmedia/Shutterstock

Se moquer de son travail

Quand on est en couple, on n’a pas à gagner le respect de l’autre; il devrait être inconditionnel. C’est pour cela que c’est offensant et insultant quand vous faites des commentaires du type: «Je vais le faire quand même; je me fous de ce que tu penses» ou bien «On dirait que tu as pris du poids, quelques kilos peut-être?» L’autre pense alors que vous le jugez inadéquat. «Vous ne devez pas rabaisser, castrer ou marginaliser votre conjoint», affirme Mme House. «Vous allez instaurer l’insécurité, le ressentiment et la colère, sans compter que l’autre sera sur la défensive. Vous faites craquer les fondations de votre relation, et ça peut avoir des conséquences graves, difficiles à réparer.»

9 / 14
les couples durables savent que les disputes et les affrontements sont normaux.ISTOCK/WAVEBREAKMEDIA

Traiter l’autre comme s'il ou elle était stupide

Cette phrase est un exemple classique de ce qu’il ne faut pas dire. Personne n’aime se faire insinuer qu’elle est bête ou se sentir rabaissé. «Le non-dit hostile, c’est que vous êtes mieux que lui ou elle, dit Mme Lloyd. Ce type de commentaire ne fait rien pour remédier à la situation.» Si les choses se passent comme vous aviez prédit plutôt que comme il s’y attendait, il est bien conscient de ce qui s’est produit. Et il n’a pas besoin qu’on le lui rappelle.

Assurez-vous de ne pas vous comporter de façon impolie! Abandonnez dès maintenant ces 12 mauvaises habitudes de conversation.

10 / 14
L'écoute est primordiale dans un couple.Valery Sidelnykov/Shutterstock

Être trop sarcastique

«L’entrée ne se pellettera pas toute seule.» «Est-ce que j’ai l’air d’une baby-sitter?» Le sarcasme peut sembler sans conséquence à première vue, mais ça rentre dans le corps de l’autre qui comprend bien que votre attente n’est pas satisfaite. «Les remarques sarcastiques qui écrasent votre partenaire vont éroder la relation et lui laisseront beaucoup de frustration», nous dit Mme Hall. Elle vous suggère de gérer le problème en prenant un point de vue authentiquement aimant et votre conjoint va être capable d’entendre ce que vous avez à dire.

11 / 14
Antonio Guillem/shutterstock

Être son pire critique

«Les mots "stupide" et "bête" n’ont pas l’air méchants, mais ils font mal», remarque l’experte new-yorkaise en relation et étiquette April Masini. «Ils sont souvent pires pour l’estime de soi que tout autre mot». Même chose pour les phrases: «qu’est-ce qui ne va pas avec toi?» ou bien «quelle sorte de père ou de mère fait ça?» ou encore «c’est lamentable comme idée». Votre conjointe veut que vous soyez avec elle, et non pas dans l’équipe adverse. Vous devez croire en elle. Vous ne devriez pas être son pire critique, mais son plus grand admirateur. «Le fait de soutenir votre partenaire est essentiel dans une relation saine, heureuse et réussie», dit Mme Hall. «Vos mots de dénigrement vont éroder sa propre estime et aussi la relation. Montrez que vous vous souciez de votre chéri, et il sera le premier à vous appuyer et à vous aimer en retour.»

Faites attention à ces signes indiquant que vous êtes la personne toxique dans votre couple!

12 / 14
Les yeux de votre interlocuteur se voilentKenneth Sponsler / Shutterstock

Trop de «je»

Quand vous vous préoccupez plus de vous que de l’autre, vous commencez souvent vos phrases par «je». «Je veux cette paire de souliers» ou «Fais-le donc; je ne veux pas savoir comment.» Il n’y en a que pour vous. Il peut même craindre que vous le trompiez. «Si vous lui répétez qu’il ne sait pas répondre à vos besoins, il peut imaginer que vous trouverez quelqu’un qui le fera, dit Mme House. Vous instillez l’insécurité et la jalousie. Les insultes et les menaces ne sont pas bonnes pour le couple et ne s’oublient pas facilement.» «Votre conjoint n’est pas devin», explique la conseillère en relations et coach de rencontre Samantha Burns. (Elle a signé un livre électronique sur les secrets de la réussite en amour, Love Successfully: 10 Secrets You Need to Know Right Now.) «Si vous n’êtes pas satisfaite de votre relation, exprimez vos besoins calmement, sans blâmer l’autre, dit-elle. Aussitôt que votre partenaire va enregistrer que vous vous plaignez, il risque de se refermer sur lui-même et de penser que quoi qu’il fasse, ce ne sera jamais assez bon.»

Samantha Burns suggère l’approche du sandwich: vous commencez par montrer votre reconnaissance à l’autre pour ce qu’il ou elle fait présentement, ou a fait dans le passé. Puis, vous lui indiquez là où il y aurait de la place à l’amélioration ou ce que vous attendez de lui ou elle. Terminez par un compliment qui souligne votre appréciation. Vous pourriez lui dire: «J’ai réellement aimé que tu rentres tôt du travail la semaine dernière. Sais-tu ce que je voudrais? Passer plus de temps de qualité avec toi les soirs de semaine pour que nous nous sentions plus proches.» Les compliments mènent loin et traduisent la bonne volonté.

13 / 14
Infidélité: conseils pour survivre l'infidélité et réparer son couple.vgstudio/Shutterstock

Parler de votre ex

Quand l’autre vous met en colère ou vous déçoit, c’est facile de faire des comparaisons. «Ne comparez jamais votre partenaire actuel à quelqu’un que vous avez rencontré avant», dit Mike Goldstein, coach et fondateur du site de rencontres EZ Dating Coach. «Si votre relation était si extraordinaire avec votre ex, vous seriez encore avec cette personne.» Ayez plutôt des conversations constructives en disant, par exemple: «Ça me ferait tellement plaisir si tu faisais XYZ.» Vos besoins vont être mieux comblés si vous laissez votre ex en dehors de l’équation. «Au moment de cette insatisfaction, vous diminuez les choses que vous adorez chez votre partenaire, tout en idéalisant votre ex», conclut Mme Burns.

Ces 10 sujets de dispute sont communs à tous les couples, voici comment les régler.

14 / 14
Lorsque vous sentez que l'autre vous ment au sein de votre couple vous risquez de perdre confiance en votre partenairISTOCK/STEVECOLEIMAGES

Critiquer la famille de l’autre

Vous pouvez mépriser votre belle-mère. «Mais ne dites rien contre elle, à moins de chercher le trouble, affirme Mme Masini. Rien de ce que vous ferez ne pourra effacer l’insulte.» Parlez de votre belle-mère en termes respectueux et arrangez-vous pour que vos remarques soient constructives («Sa maison est très froide; est-ce que ça serait une bonne idée de voir s’il n’y a pas un problème avec son chauffage?»). C’est pareil pour les enfants d’un autre mariage, même s’ils sont insupportables, conclut-elle. Ou alors, attendez-vous aux pires contrecoups.

Contenu original Reader's Digest