Share on Facebook

11 signes qui révèlent que vous êtes passif-agressif – sans le savoir

Vous arrive-t-il de répondre « non » quand on vous demande si vous êtes fâché, alors même que vous fulminez ? Si c’est le cas, vous voici en territoire passif-agressif.

1 / 11
Vous faites des gestes qui ne sont pas en accord avec ce que vous pensez? Vous êtes peut-être passif-agressif. Ollyy/Shutterstock

Vous dites que vous êtes d’accord, mais vos actes indiquent le contraire

Quand on lui confie une tâche qu’elle ne veut pas vraiment faire, une personnalité passive-agressive peut sembler agréer, parfois même avec enthousiasme, mais elle ne se conformera pas à la requête, explique à la clinique Mayo le Dr Daniel K. Hall-Flavin. Elle va exprimer sa colère ou son ressentiment en ne suivant pas les consignes ou en ne respectant pas les délais.

2 / 11
Des symptômes de comportement passif-agressif est le déni et la colère.pathdoc/Shutterstock

Vous êtes en colère, mais vous ne le dites jamais

Si vous ne dites pas que vous êtes fâché alors que vous voyez rouge, ça ne rendra service à personne. « Le déni des sentiments de colère est classique dans les comportements passifs-agressifs », écrit dans Psychology Today la travailleuse sociale Signe Whitson, qui est aussi thérapeute pour enfants.

3 / 11
Bouder peut être un signe de comportement passif-agressif.Golubovy/Shutterstock

Vous boudez

C’est une autre stratégie de la personnalité passive-agressive : devant la confrontation, elle se réfugie dans la bouderie. Signe Whitson explique : « L’agression passive trouve sa motivation dans la conviction que si la personne exprime directement sa colère, les choses empireront. La personnalité passive-agressive utilise des phrases comme “ça va” et “quoi qu’il en soit” pour exprimer indirectement sa colère et fermer la porte à une communication honnête sur le plan émotif. »

4 / 11
La procrastination et la frustration peuvent être des symptômes d'un comportement passif-aggressif.Lemon Tree Images/Shutterstock

Vous procrastinez

Remettre à plus tard, trouver des excuses pour se justifier, être peu fiable sont autant de signes révélateurs d’un comportement passif-agressif. « Nous mettons tous de côté des tâches déplaisantes de temps à autre, dit Signe Whitson, mais les personnalités passives-agressives s’appuient sur la procrastination pour frustrer les autres ou se débarrasser de corvées sans les refuser directement. Ce sont des maîtres de la procrastination. »

5 / 11
Semer la confusion pourrait être un symptôme d'un comportement passif-agressif.oneinchpunch/Shutterstock

Vous semez le trouble

Pour Signe Whitson, « les passifs-agressifs sont aussi maîtres dans l’art de rester calme et d’avoir l’air choqués alors que les autres, épuisés par leur hostilité indirecte, laissent éclater leur colère. » Pire, ils peuvent prendre plaisir à faire perdre le contrôle aux autres, puis à passer des commentaires sur les vives réactions de ceux-ci.

6 / 11
Avoir des comportements ambivalents pourraient être un symptôme d'un passif-agressif. VGstockstudio/Shutterstock

Vous envoyez des messages ambivalents

Un commentaire passif-agressif ressemble à un coup de couteau, auquel il est difficile de répondre directement, explique la psychologue d’Austin (Texas), Charlotte Howard. « Peut-être parce que le commentaire a l’air d’être fait sur un ton gentil. Peut-être aussi parce qu’il est si indirect que si vous exprimez que vous vous êtes sentis blessés, vous allez avoir l’air trop sensibles. » Ces commentaires passifs-agressifs peuvent également être des commentaires vrais, mais peu flatteurs sur une personne ou une situation. « C’est alors difficile de contester la remarque, mais ça fait mal parce qu’il s’agit de vous. »

7 / 11
Critiquer les autres peut déceler un comportement passif-agressif. STUDIO GRAND OUEST/Shutterstock

Vous critiquez les autres

Un comportement passif-agressif permet de critiquer les autres avec subtilité pour se sentir au-dessus d’eux, explique Jodi Aman. « Souvent ça se fait inconsciemment : la personne se sent mal ou se sent coupable, et elle souhaite briller, nous dit cette psychothérapeute de Rochester (New York). Il faut en être conscient et vouloir changer. Beaucoup de gens ne se rendent pas compte qu’un tel comportement est blessant. »

8 / 11
Quelqu'un qui s'enferme dans son silence pourrait être passif-agressif.Mert Toker/Shutterstock

Vous vous enfermez dans le silence

Pour Kimberly Williams, psychologue clinicienne et neuropsychologue à New York, répondre par le silence à quelqu’un est un acte passif-agressif total. « Vous voulez qu’il sache que vous êtes en colère, mais vous faites l’effort agressif de refuser d’en discuter », explique-t-elle.

9 / 11
La fuite des interactions sur les réseaux sociaux peut déceler un comportement passif-agressif. Roman Samborskyi/Shutterstock

Vous fuyez l’interaction des réseaux sociaux

Garder le silence dans les réseaux sociaux est aussi un signe de comportement passif-agressif. Quand habituellement vous cliquez sur « j’aime » ou vous commentez les messages de quelqu’un, puis que vous cessez subitement de le faire, vous signifiez que cette personne ne vous intéresse plus. « Tout le monde le remarque lorsqu’on cesse de répondre », explique Kimberly Williams. Il est clair que quelqu’un n’est pas d’accord; et ça entretient les conflits, car les gens veulent prendre parti. « Pendant ce temps, l’intention de la personnalité passive-agressive consiste à semer le trouble en ne faisant rien. » Suivez cette étiquette des réseaux sociaux pour éviter les rencontres malheureuses.

10 / 11
Changer votre statut pour punir l'autre peut être un symptôme de comportement passif-agressif. SFIO CRACHO/Shutterstock

Vous changez soudain votre « statut »

Vous est-il arrivé de cocher « célibataire » après une chicane avec votre partenaire? Si vous l’avez fait, pour lui faire mal sans avoir discuté du problème en profondeur, vous vous trouvez en pleine zone passive-agressive, et vous venez de commettre une grosse erreur dans les médias sociaux. Vous signifiez « Je suis en colère à cause de toi », sans rien faire pour réparer les choses. Kimberly Williams ajoute : « Le but des passifs-agressifs est de punir leur cible et de la rendre triste et furieuse, ce qui est loin d’être productif dans la résolution de conflits. »

11 / 11
Le manque d'honnêteté peut être causé par des comportements passif-agressif.Svitlana Sokolova/Shutterstock

Vous n’êtes pas honnête

Les passifs-agressifs ont un autre type de comportement qui consiste à dire qu’ils sont en conflit avec quelqu’un sans nommer la personne. « C’est passif-agressif parce que l’agresseur veut éloigner la cible de son cercle d’amis, explique Kimberly Williams. Ce qui est malheureux, c’est que lorsque le groupe comprend qu’il y a un conflit, son besoin de cohésion l’amène à prendre le parti de la personne qui parle et à aliéner la cible (dont on n’a pas entendu l’histoire). C’est une forme d’intimidation. »

 

Vous aimerez aussi :
Relations toxiques: Comment survivre et mettre fin aux amitiés toxiques?
13 vérités sur l’art de maîtriser la patience
Relation : 4 comportements qui peuvent briser la confiance

Tiré de rd.com11 Telltale Signs You’re Being Passive Aggressive—Without Even Realizing It