Share on Facebook

20 objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens

Vous pensez tout connaître du pays? Détrompez-vous! De la culture pop aux trésors historiques uniques en leur genre, ces objets insolites exposés dans différents musées canadiens sont à ajouter à votre liste de choses à voir.

1 / 20

Le plus vieux bâton de hockey au monde fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.CANADIAN MUSEUM OF HISTORY

Le plus vieux bâton de hockey au monde

Où le trouver: Musée canadien de l’histoire, Gatineau, Québec

Taillé à la main dans les années 1830 à partir d’un seul morceau d’érable à sucre, ce bâton, d’apparence simple, est en fait une pièce inestimable de l’histoire du hockey.

Transmis de génération en génération au sein de la famille Moffatt du Cap-Breton, il a été offert à un propriétaire de salon de coiffure de la Nouvelle-Écosse en 1980, où il a été accroché au mur pendant 25 ans. Il a ensuite été vendu à un collectionneur, puis acheté par le Musée canadien de l’histoire quelque temps plus tard.

Incroyable, mais vrai: ces objets vraiment bizarres ont été volés!

2 / 20

Une chaise longue du Titanic fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.NOVA SCOTIA MUSEUM, MARINE HISTORY COLLECTION, M81.228.2

Une chaise longue du Titanic

Où la trouver: Musée maritime de l’Atlantique, Halifax

Seules huit chaises longues en bois, survivantes du RMS Titanic, ont été sauvées. Tirée de l’océan, celle-ci a été offerte au révérend Henry W. Cunningham de Halifax, en reconnaissance de son travail de prestation de services funéraires en mer.

Ce ministre fut à bord du navire de récupération de corps CS Minia, l’un des quatre bateaux affrétés par la White Star Line participant à la recherche et à la récupération des corps des victimes. L’un de ses petits-fils l’a finalement offert au Musée maritime de l’Atlantique.

D’ailleurs, Titanic est l’un des films cultes qui ont été tournés au Canada.

3 / 20

Un morceau de Mars tombé sur Terre fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.©ROYAL ONTARIO MUSEUM

Un morceau de Mars tombé sur Terre

Où le trouver: Musée royal de l’Ontario, Toronto

Une mission spatiale habitée vers Mars semble encore lointaine, mais il est toutefois possible de se rapprocher de certains morceaux de la planète rouge. Au total, 22 météorites martiennes, délogées de la surface de la planète grâce à l’impact d’un astéroïde ou d’une comète, puis attirées vers notre orbite, se trouvent au Musée royal de l’Ontario. Il s’agit ni plus ni moins du cinquième de tous les spécimens martiens récupérés sur Terre. Propulsez-vous sur Mars grâce à l’un de ces voyages virtuels à faire depuis la maison!

4 / 20

Le plus grand T. Rex du monde fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.ROYAL SASKATCHEWAN MUSEUM - CN T. REX GALLERY

Le plus grand T. Rex du monde

Où le trouver: Royal Saskatchewan Museum, Regina

Le fossile a été découvert en 1991 par un professeur de sciences et une équipe de paléontologues près d’Eastend, un village situé dans le sud-ouest de la Saskatchewan. La réplique est basée sur le squelette original d’un Tyrannosaurus Rex vieux de 67 millions d’années. Désormais reconnu comme le plus grand Tyrannosaurus Rex du monde, ce poids lourd pesait plus de 19 400 lb. Il a été surnommé «Scotty» d’après la bouteille de scotch ouverte afin de célébrer la découverte.

5 / 20

Les néons font partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.CITY OF EDMONTON

Un clin d’œil à l’histoire du néon

Où le trouver: Neon Sign Museum, Edmonton

Le néon est célébré dans ce musée extérieur, digne d’Instagram, situé sur la 104e rue d’Edmonton. La collection comprend une vingtaine d’enseignes commerciales datant de plusieurs décennies. Les dons sont coordonnés par le service de planification du patrimoine de la ville et sont restaurés, puis installés, par des membres de l’Alberta Sign Association (ASA).

Oui, il existe des musées vraiment étranges au Canada!

6 / 20

La Rolls-Royce psychédélique de John Lennon fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.pr2is/Shutterstock.com

La Rolls-Royce psychédélique de John Lennon

Où la trouver: Royal BC Museum, Victoria

Comment une ancienne Rolls-Royce appartenant à John Lennon – qu’il a lui-même modifiée – se retrouve-t-elle dans un musée canadien? La limousine Phantom V Touring de 1965 commandée par l’ex-membre des Beatles a été offerte par l’homme d’affaires canadien Jim Pattison, qui l’avait achetée aux enchères pour plus de deux millions de dollars. La mauvaise nouvelle c’est qu’elle n’est exposée que pendant les mois d’hiver les plus doux.

7 / 20

La première pièce canadienne d'un cent fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.COIN, VICTORIA, 1 CENT, 1858, CANADA C BANK OF CANADA MUSEUM, NCC 1971.227.2

La première pièce canadienne d’un cent

Où la trouver: Musée de la Banque du Canada, Ottawa

Les pièces portant le mot «Canada» ont été émises pour la toute première fois en 1858 pour le sou noir et la livre sterling. La loi révisée sur la monnaie de 1857 a décrété que la province du Canada (alors l’Ontario et le Québec) se séparerait du système britannique de livres et de shillings. Dès lors, tous les comptes provinciaux sont tenus en dollars et les émissions de pièces libellées en cents.

Allez-vous reconnaître ces objets du quotidien qui ont été pris en image au microscope?

8 / 20

Le premier bras canadien dans l'espace fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.INGENIUM - CANADA’S MUSEUMS OF SCIENCE AND INNOVATION

Le premier bras canadien dans l’espace

Où le trouver: Musée canadien de l’espace et de l’aviation, Ottawa

Développés par la société torontoise SPAR Aerospace Ltd., cinq de ces bras robotiques emblématiques ont été livrés à la NASA, afin d’être utilisés dans le programme de la navette spatiale entre 1981 et 1993.

Le Canadarm 201 a fait ses débuts à bord de la seconde mission auprès de la navette spatiale Columbia le 13 novembre 1981. Il a effectué 23 vols et parcouru près de 161 millions de kilomètres en orbite avant d’être finalement joint à l’exposition permanente du musée.

9 / 20

Une empreinte vieille de 800 ans fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.CMHR, AARON COHEN

Une empreinte vieille de 800 ans

Où la trouver: Musée canadien pour les droits de la personne, Winnipeg

Ce moulage en bronze d’une empreinte de mocassin est un véritable retour dans le temps. Il s’agit de la plus ancienne empreinte trouvée à La Fourche, où se rejoignent les rivières Rouge et Assiniboine, terres ancestrales du territoire du Traité 1. Le traité fut signé le 3 août 1871 par le Canada, la Nation Anishinabe et la Nation Moskégonne du sud du Manitoba. Il s’agit de l’un des 400 000 artefacts découverts lors d’une fouille archéologique du site du musée en 2008. Voici les découvertes archéologiques les plus bizarres!

10 / 20

Le trophée de la première victoire du Canada au Kentucky Derby fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.CANADIAN MUSEUM OF HISTORY

Le trophée de la première victoire du Canada au Kentucky Derby

Où le trouver: Musée canadien de l’histoire, Gatineau, Québec

Une course record de deux minutes a élevé «Northern Dancer» du rang de simple cheval de course à celui de superstar canadienne.

Le 2 mai 1964, le poulain est devenu le premier cheval de race canadienne à remporter le prestigieux Kentucky Derby. C’est le premier cheval à être intronisé au Panthéon des sports canadiens et à être considéré comme le «père» le plus influent du 20e siècle, grâce à pas moins de 143 victoires.

11 / 20

La plus grande cérusite facettée du monde fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.©ROYAL ONTARIO MUSEUM

La plus grande cérusite facettée du monde

Où la trouver: Musée royal de l’Ontario, Toronto

La cérusite Light of the Desert de 898 carats du Musée royal de l’Ontario est tout à fait exceptionnelle. La pierre précieuse réfléchit la lumière et crée un effet kaléidoscopique. Il est d’ailleurs incroyablement inhabituel de voir un minéral aussi délicat que la cérusite taillé et poli en une pierre finie.

Évidemment, le Musée Royal est l’une des meilleures attractions touristiques à faire à Toronto.

12 / 20

Le manteau de Sir Isaac Brock fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.CWM 19670070-009 CANADIAN WAR MUSEUM

Manteau de Sir Isaac Brock (avec trou de balle)

Où le trouver: Musée canadien de la guerre, Ottawa

L’uniforme d’officier du major général Sir Isaac Brock, commandant des troupes du Haut-Canada pendant la guerre de 1812, est exposé au Musée canadien de la guerre.

Isaac Brock a reçu une balle dans la poitrine alors qu’il menait la charge contre les Américains lors de la bataille de Queenston Heights. Le trou de la balle de mousquet est d’ailleurs visible sous le revers gauche.

13 / 20

La plus grande exposition Barbie au monde fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.BARBIE EXPO-LES COURS MONT ROYAL

La plus grande exposition Barbie au monde

Où la trouver: Barbie Expo, Montréal

La plus grande exposition Barbie au monde comprend plus de 1 000 incarnations de la poupée emblématique (et quelques Kens). L’exposition comprend des Barbies uniques, inspirées d’Hollywood et de ses marques de luxe telles que Dior, Versace et Armani. 28 Barbies ont d’ailleurs été habillées par le célèbre costumier et designer des stars, Bob Mackie. En tout cas, les Barbies de collection font partie des objets vintages qui valent cher!

14 / 20

Un abri antiatomique de la guerre froide fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.DIEFENBUNKER MUSEUM

Un abri antiatomique de la guerre froide

Où le trouver: Diefenbunker, Musée canadien de la guerre froide, Ottawa

Surnommé le Diefenbunker, cet abri souterrain a été commandé par le premier ministre John Diefenbaker en 1959 pour y abriter les principaux hauts gradés en cas d’attaque nucléaire.

Jusqu’à son abandon en 1994, ses garde-mangers, de 100 000 pieds carrés, étaient suffisamment remplis de denrées pour nourrir pas moins de 535 personnes pendant 30 jours.

15 / 20

Une couronne faite de cheveux humains fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.THUNDER BAY MUSEUM 972.201.1

Une couronne faite de cheveux humains

Où la trouver: Musée de Thunder Bay, Thunder Bay, Ontario

Populaires comme décoration aux XVIIIe et XIXe siècles, les chevelures des êtres chers étaient collectées et tissées en motifs complexes, afin de fabriquer des colliers ou encore des broches. Les plus grosses œuvres, comme les couronnes par exemple, étaient souvent constitués des cheveux de plusieurs membres de la famille, comme celle exposée au Musée de Thunder Bay faite des tresses d’une mère et de ses huit filles de Prescott, fabriquée vers 1838.

16 / 20

Le plus grand squelette de rorqual bleu du Canada fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.BEATY BIODIVERSITY MUSEUM

Le plus grand squelette de rorqual bleu du Canada

Où le trouver: Beaty Biodiversity Museum, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver

Les rorquals bleus s’échouent rarement sur les plages, c’est pourquoi les squelettes intacts sont très rares. «Big Blue» était une femelle mature lorsqu’elle s’est échouée sur la côte nord-ouest de l’Île-du-Prince-Édouard en 1987. D’une longueur de 26 mètres et d’un poids estimé à 176 370 lb, ce spécimen est le plus gros du genre au Canada et est l’un des 21 rorquals exposés à travers le monde entier.

Vous connaissez sans doute la plupart des musées les plus populaires du monde.

17 / 20

Un bruiteur qui sauve des vies fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.CWM 19880212-07 CANADIAN WAR MUSEUM

Un bruiteur qui sauve des vies

Où le trouver: Musée canadien de la guerre, Ottawa

Ce hochet en bois pouvait littéralement sauver des vies. Utilisé par les troupes de l’Empire britannique pendant la Première Guerre mondiale, cet appareil manuel produisait un fort bruit de cliquetis pour avertir des attaques imminentes au gaz chimique. L’alerte donnait suffisamment de temps aux soldats pour mettre leurs respirateurs afin d’éviter les brûlures chimiques ou même la mort.

18 / 20

Un jouet hanté fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.MEG PRESTON/PEI MUSEUM AND HERITAGE FOUNDATION

Un jouet hanté

Où le trouver: Prince Edward Island Museum and Heritage Foundation, Charlottetown

En 2020, le Yorkshire Museum d’Angleterre s’est tourné vers Twitter pour inviter des antiquaires du monde entier à partager leur #creepiestobject (leurs objets les plus effrayants). Le Prince Edward Island Museum and Heritage Foundation a répondu à la mention par «Wheelie», un jouet en peluche de la fin du XIXe siècle.

Trouvé sur le terrain de l’ancienne maison du constructeur naval Junior James Yeo sur l’île du Prince Édouard (ouverte aux visites pendant les saisons estivales), ce jouet serait hanté. Les employés rapportent que lorsqu’ils placent le petit chien à trois roues sur le sol, ils le trouveront quelques heures plus tard à un tout autre endroit.

Oserez-vous visiter ces endroits hantés au Québec et au Canada?

19 / 20

La première motoneige commerciale fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.MUSEUM OF INGENUITY J. ARMAND BOMBARDIER ARCHIVES

La première motoneige commerciale

Où la trouver: Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, Valcourt, Québec

Pour surmonter l’isolement du Québec rural en hiver, Joseph-Armand Bombardier, un mécanicien de Valcourt, a conçu un véhicule capable de circuler sur un terrain enneigé.

En 1937, il dévoile une motoneige sur chenille pouvant accueillir sept passagers. Dès 1939, Bombardier avait déjà reçu une centaine de commandes du modèle B7 de la part de diverses sociétés de services publics, d’exploitations forestières et de services postaux.

20 / 20

Un cadeau d'un grand hockeyeur à un grand Canadien fait partie des objets insolites que l’on trouve dans les musées canadiens.BC SPORTS HALL OF FAME AND MUSEUM

Un cadeau d’un grand hockeyeur à un grand Canadien

Où le trouver: BC Sports Hall of Fame and Museum, BC Place, Vancouver

Le 12 avril 1980, Terry Fox plongeait sa jambe prothétique dans l’océan atlantique, ce qui s’avérait être le début de sa course à travers le Canada, surnommée le Marathon de l’espoir. L’objectif de son parcours était notamment d’amasser des fonds et de sensibiliser la population à la recherche contre le cancer.

Ce chandail, dédicacé par les Oilers et porté par le grand hockeyeur Wayne Gretzky, avait été remis à Terry Fox à l’époque, ce qui avait permis de recueillir 24,2 millions de dollars US (près de 30 millions de dollars canadiens) pour la Société canadienne du cancer.

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest!

Reader's Digest Canada
Contenu original Reader's Digest Canada