Share on Facebook

Infirmières et infirmiers: à quoi ressemblait le métier il y a 100 ans?

Certaines choses comme les masques de protection, le comportement envers les malades – et, bien sûr, le fait que les infirmières et les infirmiers sont de véritables héros! – n’ont finalement pas tellement changé.

1 / 17
Les infirmières sauvent des vies, hier comme aujourd’hui.TOPICAL PRESS AGENCY/GETTY IMAGES

Sauver des vies, hier comme aujourd’hui

Nous ne pourrons jamais assez remercier les infirmières, les infirmiers et les professionnels de la santé pour le travail qu’ils font en ce moment. En ces temps de pandémie de COVID-19, les gens partout dans le monde sont manifestement plus conscients que jamais de l’héroïsme du personnel soignant. Mais les infirmières ont évidemment toujours été des superhéroïnes. Ces photos prises il y a 100 ans en témoignent et révèlent aussi des similitudes frappantes avec aujourd’hui.

Savez-vous que ces choses auront 100 ans en 2020?

2 / 17
Les infirmières aident les malades.MPI/GETTY IMAGES

L’aide aux malades


Fait intéressant mais troublant de l’époque: il y a 100 ans, le monde vivait aussi des moments extrêmement difficiles. Après la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918, une épidémie de grippe (la grippe espagnole) a frappé le globe en 1918. Sur cette photo, deux professionnels de la santé au New Orleans’ U.S. Naval Hospital donnent de la nourriture ou bien un médicament à un patient qui en est atteint. Même si ce cliché date de 1918, l’équipement de protection porté par le personnel soignant, notamment les masques, nous semble pour le moins familier.

Leur métier est loin d’être évident, suivez ces conseils pour mieux comprendre les infirmières.

3 / 17
Les infirmières avaient des uniformes à leur mesure.TOPICAL PRESS AGENCY/GETTY IMAGES

Des uniformes à leur mesure


Que pensez-vous de ces uniformes sur cette photo datant de 1917? Un groupe d’infirmières venant des États-Unis, élégamment vêtues de capes ornées d’une croix et de chapeaux à larges bords, arrivent à Londres vraisemblablement pour participer à l’effort de guerre.

Vous serez surpris pas ces secrets d’infirmières sur les hôpitaux.

4 / 17
Même à l’époque, les infirmières ne faisaient pas que travailler!TOPICAL PRESS AGENCY/GETTY IMAGES

Un tour de manège


Même à l’époque, les infirmières ne faisaient pas que travailler! En 1917, ces deux infirmières profitent d’une «journée de loisir» réservée aux soldats blessés en faisant un tour de manège à Sidcup, une banlieue au sud-est de Londres.

5 / 17
Des mesures de protection strictes pour les infirmières.RUSSELL/GETTY IMAGES

Des mesures de protection strictes


Une infirmière américaine travaillant au front pendant la Première Guerre mondiale sort d’un abri, le visage recouvert d’un masque à gaz. Aussi sinistres et effrayantes que soient nombre de choses en ce moment, comptons-nous chanceux que les masques qu’on nous encourage à porter n’aient pas cette apparence!

Voici pourquoi les mesures d’éloignement social sont nécessaires en temps de pandémie.

6 / 17
Ces infirmières ont pu apporter leurs canaris au front en 1918.IWM/GETTY IMAGES/GETTY IMAGES

Des oiseaux à bord


Ce sont parfois les plus petites choses qui peuvent nous rendre heureux. Ces infirmières ont pu apporter leurs canaris – ils avaient pour but d’alerter les soldats en cas d’attaques au gaz imminentes – dans ce train-ambulance en route vers le front en 1918. Les oiseaux procuraient également beaucoup de réconfort à ceux qui se battaient et travaillaient au front.

7 / 17
Les gens considéraient également les infirmières comme des héros.CINCINNATI MUSEUM CENTER/GETTY IMAGES

Une parade patriotique


À l’époque, les gens considéraient également les infirmières comme des héros, et avec raison! En 1918, un large groupe d’infirmières de la Croix-Rouge participe à une parade de la Première Guerre mondiale (de toute évidence un jour de pluie comme en font foi les spectateurs!) à Cincinnati, en Ohio.

Vous serez surpris d’apprendre que ces habitudes ont été développées pendant la Première Guerre mondiale!

8 / 17
Les infirmières aidaient aux loisirs des convalescents.INTERIM ARCHIVES/GETTY IMAGES

Les loisirs des convalescents


En 1918, ces soldats en convalescence au Walter Reed Hospital à Washington, D.C. sont accompagnés d’infirmières qui veillent sur eux – et, dans le cas du tricoteur, l’une d’elles tient sa pelote de laine – pendant qu’ils passent le temps en s’adonnant à leurs loisirs.

9 / 17
Les infirmières faisaient la tournée des malades.UNDERWOOD ARCHIVES/GETTY IMAGES

La tournée des malades


Autre écho sinistre de ce que nous vivons aujourd’hui: des cloisons de protection constituées de draps séparent les malades dans la salle commune des patients atteints de la grippe espagnole au Walter Reed Hospital en 1918. Le fait que cette photo ait été prise au même hôpital et à peu près au même moment que la photo précédente de blessés de guerre permet de saisir toute la noirceur de cette époque.

10 / 17
Les infirmières et les patients en promenade.HULTON DEUTSCH/GETTY IMAGES

Une promenade à l’extérieur


Sur cette photo, infirmières et patients semblent de fort belle humeur alors qu’elles amènent deux soldats blessés en promenade sur les terrains du London’s American Red Cross Hospital en 1918.

11 / 17
Les infirmières récoltaient les dons.GEORGE RINHART/GETTY IMAGES

Des dons, s’il vous plaît!


Cette infirmière semble franchement ravie des dons faits par ces soldats de la marine pour le fonds de guerre de la Croix-Rouge en mai 1918.

Il est certain que ces photos vous donneront la chair de poule!

12 / 17
Une infirmière et son patient en pleine lecture.A. R. COSTER/GETTY IMAGES

Une bonne lecture


Sur cette photo de 1918, cette infirmière et son patient semblent tous les deux apprécier la lecture d’un numéro de Town & Country pendant la convalescence de ce soldat américain hospitalisé à Londres.

13 / 17
Les infirmières étaient aussi des gardiennes en temps de guerre.GENERAL PHOTOGRAPHIC AGENCY/GETTY IMAGES

Des gardiennes en temps de guerre


Dans le Londres de 1919 environ, cette infirmière verse quelque chose à boire à un groupe d’enfants dont elle a la garde. Ce sont les enfants de soldats russes qui ne sont pas revenus de la guerre et qui sont hébergés dans une «crèche» ou une garderie pendant que leurs mères travaillent.

14 / 17
Les infirmières fabriquaient des masques.PHOTOQUEST/GETTY IMAGES

La fabrication des masques


À Boston, au Massachusetts, ces trois infirmières de la Croix-rouge portent des masques tandis qu’elles en fabriquent d’autres. Cette photo illustre une fois de plus la façon dont l’histoire a tendance à se répéter. (Même si, heureusement bien sûr, ce ne sont pas que les infirmières qui fabriquent des masques aujourd’hui!)

En 1919, ironiquement, les infirmières fabriquaient des masques pour les soldats; en 2020, ce sont des gens de tous les horizons qui en fabriquent pour les infirmières.

Voici comment faire soi-même son masque de protection.

15 / 17
Les infirmières faisaient l'examen médical à l’école.HISTORICAL/GETTY IMAGES

L’examen médical à l’école


Les infirmières scolaires faisaient elles aussi un travail important il y a 100 ans! En 1920, ces élèves new-yorkais attendent en rang pour qu’on vérifie s’ils ont des poux, une autre chose qui, malheureusement, constitue toujours une menace de nos jours.

16 / 17
Les infirmières aidaient les nouvelles mamans.UNIVERSAL HISTORY ARCHIVE/GETTY IMAGES

Les nouveau-nés


L’une des tâches les plus réjouissantes des infirmières est évidemment d’aider les nouvelles mamans et de prendre soin de leurs bébés! En 1921, une infirmière apporte un nouveau-né à sa mère au Garfield Hospital à Washington, D.C.

Amateur de choses rétro? Découvrez quelle était la voiture la plus populaire de l’année de votre naissance!

17 / 17
Les infirmières s’occupaient des bébés à la maternité.TOPICAL PRESS AGENCY/GETTY IMAGES

Les bébés à l’honneur


Des bébés, et encore des bébés! Nous terminons sur une note positive avec cette photo de 1925 qui montre des infirmières s’occupant de trois bébés à la maternité du London’s St. Bartholomew’s Hospital sous l’œil attentif des mères.

N’hésitez pas à essayer ces 45 trucs pour vivre 100 ans!

Contenu original Reader's Digest