Nutrition: pourquoi opter pour une alimentation variée et équilibrée

Pour bien se nourrir, il est inutile de calculer systématiquement ses calories ou de peser tout ce que l’on met dans son assiette. Découvrez comment adopter une alimentation saine, variée et équilibrée.

Bienfaits et vertus d'une alimentation variée et équilibrée. Shutterstock/Rawpixel.com

Des bienfaits d’une alimentation variée et équilibrée

Même lorsqu’on a le souci de soigner son alimentation, il faut savoir préserver les plaisirs de la table : ils jouent un rôle important dans la vie. La gourmandise n’est pas incompatible avec un bon équilibre alimentaire.

Aucun aliment ne peut offrir à lui seul tous les nutriments essentiels en quantités appropriées : l’aliment complet « idéal » n’existe pas. Pour satisfaire les besoins de l’organisme, il est donc indispensable de faire appel à des aliments très variés. Pour rendre cette diversification vraiment efficace, il faut tenir compte de la composition des aliments et des constituants majeurs qu’ils renferment. C’est la raison pour laquelle les nutritionnistes ont établi une classification des aliments à partir de leurs grandes caractéristiques nutritionnelles.

On compte parmi ces groupes d’aliments les légumes et les fruits frais ; les féculents ; les produits laitiers ; la viande, le poisson et les œufs ; les matières grasses ; les produits sucrés. Selon les pays, le regroupement des aliments peut être différent. En effet, on
 prend également en compte les ressources, le niveau 
de vie, les habitudes de consommation. Mais quel que soit le regroupement, l’objectif reste le
 même : favoriser une meilleure connaissance
des aliments et faciliter leur bonne utilisation.

En associant des aliments des différents groupes, au cours des repas et durant la journée, on reçoit des apports nutritionnels très diversifiés. Et, si l’on prend soin de varier le choix des aliments, au sein de chaque groupe, on élargit encore l’éventail des nutriments fournis, ce qui réduit d’autant les risques de carence ou de déséquilibre.

Pas de standardisation dans l’équilibre alimentaire

Il n’existe pas un seul modèle d’alimentation équilibrée. Le régime doit bien sûr s’adapter aux besoins de chacun, lesquels varient beaucoup selon l’âge, le sexe, l’activité, l’état physiologique… Ainsi, les besoins d’un sportif qui s’entraîne plusieurs heures par jour n’ont rien de comparable avec ceux d’un petit enfant, d’une femme enceinte ou d’un paisible retraité.

Chacun doit trouver dans son alimentation de quoi permettre le bon fonctionnement de son organisme et le maintien d’un état de santé optimal.

Les pièges à éviter…

Tout ce qu’il ne faut
pas faire quand on veut se nourrir 
de façon saine et équilibrée.

  • 
« Sauter » un repas.
  • 
Grignoter en dehors des repas.
  • Cumuler des féculents dans un même repas (purée et entremets de semoule, pâtes et gâteau, etc.).
  • Associer au même menu – ou consommer le même jour – des préparations riches
en matières grasses (friture, œufs mayonnaise, charcuterie, pâtisserie…).
  • Mettre du beurre (ou de la margarine) sur le pain que l’on mange avec le fromage, la charcuterie, les sardines à l’huile…
  • Boire plus de 30 cl de vin (ou équivalent) par jour.
  • Prendre régulièrement un apéritif 
ou un digestif.
  • Se désaltérer avec des boissons sucrées et oublier de boire de l’eau.
  • Rajouter systématiquement du sel
à tous les plats, sans les avoir goûtés
au préalable.
  • Supprimer les aliments de tout
un groupe sans raison médicale.

L’art de « bien vivre à table »

  • Consacrez du temps à vos repas.
  • Mangez dans le calme.
  • Privilégiez la convivialité.
  • Faites preuve d’imagination culinaire.
  • Variez vos choix d’aliments, au sein de leur groupe.
  • Aiguisez votre appétit en jouant avec les couleurs, les odeurs, les saveurs

Vous aimerez aussi:

Nutrition et contradictions: Les experts font (enfin!) le point
Humeur : quelle est l’influence de l’alimentation ?
Maigrir: les 7 clés d’une alimentation minceur

Popular Videos