Share on Facebook

Gaz et maux de ventre: Les 10 pires coupables insoupçonnés

Vous avez des problèmes de digestion, gaz ou maux de ventre? Voici les pires aliments qui pourraient causer vos maux de ventre et ballonnements.

1 / 10
Mal de ventre: les aliments responsables de vos maux de ventre.mattburchell/Shutterstock

Les aliments riches en glucides altèrent la flore intestinale

Plusieurs aliments riches en glucides altèrent l’équilibre de la flore intestinale, déclenchant ainsi une réponse inflammatoire qui peut provoquer enflures et turbulences de l’abdomen. Il est relativement facile d’identifier ces aliments : tous ceux qui sont à base de farine, comme les pâtisseries et la pizza, et ceux qui contiennent beaucoup de sucre, comme les biscuits, les céréales raffinées et les sucreries.

Exemples:

• Bagel
• Craquelin
• Muffin
• Bretzel
• Pâtes (en particulier celles qui sont faites de farine blanchie)
• Galette de riz

Découvrez les autres aliments pouvant causer vos maux de ventre

Nous sommes entourés d’aliments potentiellement difficiles à digérer. Plusieurs personnes peuvent consommer les sept types d’aliments décrits dans cet article sans que leur estomac ne regimbe.

Mais chez d’autres, une trop grande quantité de ces aliments provoquera des maux d’estomac, en particulier si elles ont un système digestif sensible. Un bon nombre de ces aliments contiennent des nutriments essentiels et sont bien tolérés. Mais si vous souffrez de ballonnements, essayez de les éliminer de votre régime pour voir si vos intestins s’apaisent. Puis, rajoutez-les graduellement afin de voir lequel en particulier perturbe votre digestion. Assurez-vous toutefois de consulter un médecin auparavant.

Découvrez au cours des prochaines pages les pires aliments coupables de vos maux de ventre.

2 / 10
Les aliments riches en gras pro-inflammatoire peuvent causer des maux de ventre. bitt24/Shutterstock

Les aliments riches en gras provoquant de l’inflammation

Trois types de gras peuvent provoquer des réactions inflammatoires et contribuer à l’obésité viscérale : les gras trans ou les huiles partiellement hydrogénées, les gras saturés provenant des produits animaux et les gras oméga-6. Mais ces derniers sont nécessaires à notre santé. Cependant, une majorité d’entre nous consomme une trop grande quantité d’acides gras oméga-6 par rapport aux oméga-3 et ce déséquilibre cause l’inflammation.

Exemples:

• Salami, bacon et autres viandes manufacturées
• Huiles de maïs, soya et tournesol
• Beurre, fromage et autres produits au lait entier
• Repas rapides

3 / 10
Mal de ventre: les aliments coupables des maux de ventre.Foxys Forest Manufacture/Shutterstock

Les aliments riches en lactose peuvent provoquer des gaz

Tous les types de lait animal contiennent beaucoup de lactose ; ce dernier est décomposé dans le petit intestin par une enzyme nommée lactase. Le corps humain est génétiquement programmé pour réduire la production de lactase après le sevrage du lait maternel. Le lactose est aussi un glucide rapidement fermentescible. Une surconsommation donne un surcroît de travail à la bactérie, ce qui provoque des gaz.

Exemples d’aliments riches en lactose:

• Crème glacée
• Lait
• Yogourt régulier (qui en contient davantage que le yogourt grec)
• Fromage cottage, ricotta et autres fromages mous

4 / 10
Les aliments riches en fructose peuvent causer des maux de ventre.Shulevskyy Volodymyr/Shutterstock

Les aliments à haute teneur en fructose peuvent engendrer des ballonnements

Le fructose se forme naturellement dans plusieurs aliments, mais nous avons tendance à en consommer trop en raison de l’omniprésence du sirop de maïs riche en fructose. Le miel et le nectar d’agave contiennent une quantité de fructose beaucoup plus élevée que le sirop d’érable par exemple. Les aliments qui en contiennent trop peuvent provoquer des gaz, des ballonnements et la diarrhée.

Une étude parue en 2008 dans le Journal of Clinical Gastro-enterology démontre que les patients qui présentaient le syndrome du côlon irritable ayant été soumis à un régime sans fructose ont eu moins d’éructations, de ballonnements, de plénitude gastrique ou de diarrhée. Les études démontrent également que le sirop de maïs riche en fructose peut être associé à un excès de poids, particulièrement à la taille.

Exemples:
• Pois mange-tout, artichaut, fève, asperge, tomates séchées au soleil et autres légumes
• Nectar d’agave
• Sirop de maïs
• Concentré de jus de fruits
• Miel
Pomme, cerise, mangue, poire, pastèque et autres fruits

5 / 10
Mal de ventre: les aliments riches en fructane peuvent causer des maux de ventre.Zadorozhnyi Viktor/S

Les aliments à haute teneur en fructane peuvent causer des flatulences

Les fructanes sont un type de fibre et, à ce titre, peuvent être bénéfiques à la digestion et à la santé en général. Cependant, par définition, les fibres ne peuvent être digérées par l’organisme humain et elles causent des flatulences à divers degrés, en fonction du type de fibres et du type de bactéries qui se trouvent dans vos intestins. Les fructanes se retrouvent dans une grande diversité d’aliments et principalement le blé.

Exemples:
• Blé, orge, seigle
• Inuline
• Dattes, pamplemousse, prune, nectarine, raisins et autres fruits
• Haricot noir, vert, fève de  lima, fève de soya
• Artichaut, ail, oignon et autres légumes

6 / 10
Maux de ventre: les aliments responsables de votre mal de ventre.FPWing/Shutterstock

Les aliments à haute teneur en galacto-oligosaccharide produisant des gaz

Ces aliments contiennent des chaînes de sucre appelées galacto-oligosaccharides. Les humains manquent d’enzymes pour briser ces chaînes ; c’est pourquoi les fèves deviennent des aliments pour les bactéries intestinales. Lorsque les bactéries consomment les fibres non digérées des fèves, elles produisent du gaz. C’est pourquoi les fèves ont une réputation bien méritée de causer des gaz et des ballonnements. De plus, certaines noix sont aussi riches en galacto-oligosaccharides.

Exemples:
• Pistaches
Noix de cajou
• Soja
• Pois cassés
• Haricot adzuki, noir, fève de lima, haricot vert, haricot blanc, haricot pinto

7 / 10
Mal de ventre: les aliments riches en polyol sont parfois responsables. P-fotography/Shutterstock

Les aliments à haute teneur en polyol peuvent avoir des effets laxatifs

Le sorbitol par exemple, un polyol courant, se retrouve dans les mûres et les fruits à noyau comme les pêches, les prunes, les abricots, les cerises et les avocats. Il ne faut cependant pas oublier que si ces fruits et légumes contiennent des polyols, ils demeurent bons pour votre santé.

Exemples:
• Prune, pomme, mûre, cerise, nectarine, pêche, poire, pastèque et autres fruits
• Chou-fleur, champignon, pois mange-tout et autres légumes
• Friandises sans sucre, gomme à mâcher
•  Édulcorants artificiels

8 / 10
Les aliments causant les brûlures d'estomac.Christian Mueller/S

Les aliments trop riches peuvent causer des brûlements d’estomac

Avez-vous déjà ressenti une sensation de brûlure à la gorge ou une pression sur l’estomac? La douleur est-elle plus grande la nuit ou lorsque vous êtes étendu ? Cette sensation que l’on nomme couramment le brûlement d’estomac est causée par le reflux acide qui est une régurgitation de liquide ou d’aliment. D’après la Fondation canadienne de la santé digestive, cinq millions de Canadiens éprouvent des symptômes de reflux au moins une fois par semaine.

Si vous avez des brulures d’estomac plus de deux fois par semaine, vous devriez consulter votre médecin parce que des épisodes fréquents de brûlement d’estomac peuvent causer le reflux gastro-œsophagien. En plus du brûlement d’estomac, vous pouvez avoir une toux sèche, la voix enrouée, un mal de gorge, un trouble de cordes vocales, une douleur à la poitrine et une difficulté à avaler. Veuillez consulter votre médecin. Essayez également les conseils suivants:

  • Évitez les repas trop lourds
  • Cessez de fumer
  • Perdre du poids
  • Évitez de vous étendre pendant au moins trois heures après un repas.

9 / 10
Les aliments causant la diarrhée.Dima Sobko/Shutterstock

Certains aliments dont le café peuvent causer des diarrhées

Les personnes qui ont la diarrhée peuvent avoir non seulement des selles molles, mais aussi des crampes, des douleurs abdominales en plus de souffrir de nausée et de déshydratation. La diarrhée aigüe, qui dure au moins un ou deux jours, est habituellement le résultat d’une infection. La diarrhée chronique qui persiste de deux à quatre semaines peut quant à elle être causée par une infection due à des bactéries, un virus ou des parasites. Ces infections peuvent être accompagnées de fièvres, de sang dans les selles ou de tremblements ; elles demandent des soins médicaux immédiats.

La cause la plus courante de la diarrhée chronique non infectieuse est l’intolérance alimentaire. Lorsque l’organisme n’a pas les enzymes requises pour digérer adéquatement un aliment ou lorsqu’un aliment irrite l’estomac, vous pouvez souffrir de diarrhée, de gaz, de crampes et de ballonnements.

La diarrhée provoque l’élimination des fluides à un rythme plus élevé que la normale et cause fréquemment une déshydratation. Pour traiter et prévenir une déshydratation légère à modérée, il faut boire plus de liquides. Le meilleur choix s’avère de l’eau naturelle ; évitez la caféine et l’alcool.

10 / 10
Les aliments causant la constipation.Marko Poplasen/Shutterstock

Une alimentation trop pauvre en fibres peut causer de la constipation

La constipation peut être causée par une alimentation pauvre en fibres, un régime trop riche en matières grasses, une consommation insuffisante de liquides et un mode de vie sédentaire.

Pour mieux prévenir la constipation, augmentez graduellement votre consommation d’aliments riches en fibres, des légumes et fèves. Assurez-vous également de boire suffisamment d’eau. Au besoin, vous pouvez essayer des suppléments de fibres, mais assurez-vous de consulter votre médecin avant de prendre des médicaments et suppléments.

 

Vous aimerez aussi:

Les 10 maux de ventre à ne jamais ignorer

Gingembre: bienfaits et risques sur la santé

Les vertus santé du miel

Save

Save