Share on Facebook

12 scandales de la famille royale qui ont choqué le monde

Dans la vraie vie, être prince ou princesse n’a parfois rien d’un conte de fées! Voici quelques-uns des plus célèbres scandales de la famille royale, comme quoi nul n’est parfait en ce bas monde…

1 / 12
Famille royale : la reine Élisabeth Ire était-elle une meurtrière?Universal History Archive/Shutterstock

Une mort suspecte

La reine Élisabeth Ire ne s’est jamais mariée, mais savoir si elle était réellement une « reine vierge » est une question qui a longtemps fait l’objet de disputes. Dès son accession au trône en 1558, des rumeurs circulent sur les amants « secrets » de la reine, le plus connu étant Robert Dudley.

Lorsqu’on retrouve en 1560 la femme de Dudley morte au pied d’un escalier, le cou brisé, la question n’est plus de savoir si la reine était vierge, mais si c’était une meurtrière. Des questions qui restent sans réponse encore aujourd’hui.

Ne manquez pas ces photos rarement vues de la famille royale, datant de la reine Victoria à Meghan Markle.

2 / 12
La famille royale a connu une crise de succession en 1817.Universal History Archive/UIG/Shutterstock

La crise de succession de 1817


Le roi George III a perdu les États-Unis en 1776… et la raison en 1810. Mais son échec le plus embarrassant est peut-être son incapacité à avoir persuadé l’un de ses neuf fils d’épouser une femme respectable, afin de donner au trône un héritier légitime.

En 1795, il finit par forcer son fils aîné, le futur roi George IV, à se marier, mais le seul enfant de ce mariage sans amour meurt sans descendance en 1817. La « crise de succession » que cela déclenche pousse plusieurs fils de George III à abandonner leurs petites amies pour épouser des princesses européennes et être le premier à concevoir un nouvel héritier.

Le vainqueur, le prince Édouard Auguste de Kent et de Strathearn, quatrième fils du roi George III, engendre en 1819 la future reine Victoria.

Vous serez surpris par les secrets que renferme le château de Windsor.

3 / 12
Famille royale : le roi George IV tente de divorcer en 1820.Historia/Shutterstock

Le procès de la reine Caroline


En 1820, le fils du roi George III monte sur le trône sous le nom de roi George IV. Le nouveau roi vit séparé de son épouse, Caroline de Brunswick, qu’il déteste depuis plus de deux décennies et qu’il est déterminé à tenir loin du trône.

L’adultère étant le seul motif légal de divorce, George poursuit Caroline en justice pour ses infidélités notoires. Le roi est persuadé que le peuple l’appuiera, mais c’est plutôt derrière la reine spoliée que se rangera celui-ci.

Vous rêvez de faire partie de la famille royale? Voyez les règles d’étiquette à respecter pour en faire partie.

4 / 12
La famille royale a lavé son linge sale en public.Shutterstock

Lavage de linge sale en public


La relation entre Charles et Diana a été tendue dès le début, mais après la séparation du couple en 1992, le prince et la princesse de Galle ont commencé à se crêper publiquement le chignon au sujet de leurs infidélités respectives.

Diana a révélé au monde entier qu’« il y avait trois personnes dans ce mariage, et que cela faisait beaucoup de monde ». Cet épisode disgracieux a brutalement pris fin en 1997 avec la mort accidentelle de Diana dans un accident de voiture à Paris. Charles a ensuite épousé Camilla Parker Bowles, le « numéro trois » dont Diana parlait.

Apprenez-en plus sur le côté sombre de la vie de la princesse Diana : voici 9 secrets révélés après sa mort.

5 / 12
La famille royale a connu une abdication en 1936.Historia/Shutterstock

L’abdication du roi Edward VIII


Bien que scandaleuse, elle n’a pas été causée par l’infidélité, mais par l’amour. En 1936, le nouveau roi annonce son intention d’épouser Wallis Simpson, une socialiste américaine qui était en train de divorcer pour la deuxième fois. Comme le mariage d’un roi avec une divorcée dont l’ex-conjoint est encore vivant aurait violé le droit civil et religieux de l’époque, une crise constitutionnelle a éclaté.

Moins d’un an après le début de son règne, dans un geste sans précédent et vivement critiqué, le roi choisit l’amour plutôt que le pouvoir et abdique, changeant ainsi à jamais le cours de l’histoire.

Jetez un oeil aux photos du quatrième membre royal sur les rangs de la succession : la princesse Charlotte.

6 / 12
Famille royale : la princesse Margaret a eu une vie tumultueuse.Associated Newspapers/Shutterstock

La vie tumultueuse de la princesse Margaret


Contrairement à sa sœur, la reine Elizabeth II, la princesse Margaret a pu vivre ses passions. Elle a commencé par une liaison avec Peter Townsend, un homme marié. Celui-ci a divorcé de sa femme en 1952 et a demandé la main de Margaret, mais le scandale entourant cette union était si vif qu’il a eu raison du couple.

Margaret a ensuite épousé Anthony Armstrong Jones en 1960, mais ils ont fini par divorcer, en partie à cause de leurs infidélités respectives.

Vous pensez tout connaître de la famille royale grâce à la série The Crown? Découvrez la vraie histoire de la reine Elisabeth II.

7 / 12
La famille royale a eu une année difficile en 1992.Richard Young/Shutterstock

Annus horribilis


L’année 1992 restera à jamais gravée dans l’histoire comme l’annus horribilis (année horrible) de la reine Elizabeth II. Cette année-là, trois des quatre enfants de la Reine (le prince Charles, le prince Andrew et la princesse Anne) ont mis fin à leur mariage respectif.

Et comme si cela ne suffisait pas, Anne s’est remariée plus tard cette année-là malgré le fait que son ex-mari soit toujours en vie. Ce qui est peut-être encore plus scandaleux, c’est que c’était la première fois (mais pas la dernière) que l’enfant d’un monarque britannique se remariait après un divorce.

8 / 12
Famille royale : le remariage du Prince Charles et de Camilla a fait scandal.Tim Rooke/Shutterstock

Le remariage du Prince Charles et de Camilla


Même si on l’avait vu venir, le monde a été « ébranlé » en 2005 lorsque le prince Charles a enfin épousé la femme qu’il aimait avant de convoler avec Diana.

Ce n’était pas la première fois que l’enfant d’un monarque se remariait après un divorce (cet honneur revient à la princesse Anne), mais une première pour un futur roi. Et pour ne rien arranger, l’ex-mari de Camilla, Andrew Parker Bowles, était (et est toujours) parfaitement vivant.

9 / 12
La famille royale n'a pas offert de titre à Camilla.Tim Rooke/Shutterstock

Princesse Camilla?


On peut parier que quand le prince Charles montera sur le trône, Camilla prendra le titre de « reine consort ». C’est ce qui se passe quand un roi britannique se marie. Quand il l’a épousée, le prince Charles a écrit sur son site officiel qu’à son ascension au trône, Camilla deviendrait « Son Altesse Royale la princesse consort ».

Quoi? Le Prince essayait-il d’atténuer l’adoration et le respect que vouait encore le peuple à la regrettée Princesse Diana? Quoi qu’il en soit, il est vite devenu évident qu’il n’avait pas ce pouvoir. Cette déclaration a depuis été supprimée.

Inutile d’envier la vie de la famille royale : voici 6 choses simples que la reine d’Angleterre n’a jamais pu faire.

10 / 12
Famille royale : la princesse Beatrice a un nouveau petit ami.Peter Tarry/Shutterstock

Le petit ami de la princesse Beatrice


Son Altesse Royale la princesse Béatrice a un nouveau petit ami : Edoardo Mapelli Mozzi. Mais même si l’on souhaite le bonheur de la Princesse, cette relation n’en reste pas moins sulfureuse.

« Edo », comme on l’appelle, a un fils de deux ans qu’il a eu avec une architecte sino-américaine du nom de Dara Huang, et bien qu’ils ne soient plus ensemble, nombreux sont ceux qui pensent que c’est Beatrice qui a éloigné Edo de la mère de son fils.

11 / 12
La famille royale a connu un moment difficile lorsque le prince Harry s'est déguisé en nazi.Alan Davidson/Shutterstock

L’affaire nazie


En 2005, le prince Harry a suscité l’indignation en se rendant à une fête costumée, déguisé en nazi. L’indélicatesse de Harry n’était pourtant pas une première matière de liens douteux entre la royauté et le parti nazi. Le roi Édouard VIII aurait été en relation avec des membres du parti nazi, et toutes les sœurs du prince Philippe étaient mariées à des Allemands, dont certains étaient peut-être des nazis.

Cela dit, il n’y a aucune preuve de liens entre la famille royale actuelle et le parti nazi, et Harry et la Reine se sont depuis excusés pour ce faux pas.

12 / 12
La famille royale compte désormais Meghan Markle parmi ses membres.David Fisher/Shutterstock

L’entrée en royauté très rock’n’roll de Meghan Markle


Personne n’a jamais dit qu’il était facile de passer du statut de roturier à celui de membre de la famille royale, mais cela semble avoir été particulièrement ardu pour Meghan Markle, à qui on a souvent reproché d’être « difficile ». Il n’en demeure pas moins que la duchesse de Sussex est là pour de bon et qu’elle sera bientôt la maman d’un héritier du trône.

Maintenant qu’elle est enceinte, Meghan Markle doit respecter ces 13 règles royales.

Contenu original Reader's Digest