Reiki : des soins énergétiques pour harmoniser le mental et le corps

Le reiki est une approche visant à élever et mieux faire circuler l’énergie dans le corps pour une meilleure santé physique et mentale. Découvrez le reiki.

Le reiki permet d'harmoniser l'état d'un patient en recourant à l'énergie universelle. Shutterstock

Le reiki : le recours à l’énergie universelle pour harmoniser le corps

Le reiki fait partie des médecines dites énergétiques. C’est une thérapie naturelle par imposition des mains : le thérapeute s’efforce de transmettre à son patient une énergie bienfaisante qui agit tout à la fois sur le mental et sur le physique.

  • Le mot reiki est constitué de deux mots japonais : rei, l’universel, et ki, la force de vie. Le reiki vise donc à remettre en harmonie la force vitale du patient avec l’énergie universelle.
  • Cette connexion s’effectue par l’intermédiaire des mains du praticien, qui se présente comme un canal de l’énergie universelle. Le contact ainsi rétabli permettrait de stimuler tout le potentiel de guérison du patient.

Ce que propose le reiki

  • Le reiki est adapté à tous les âges de la vie: nourrissons, enfants, femmes enceintes et personnes âgées. Il peut même soulager les animaux de compagnie!
  • Vous pouvez vous tourner vers le reiki pour bon nombre de problèmes de santé, car il vise avant tout à rétablir votre force de guérison. Il pourra vous aider à récupérer à la suite d’un accident vasculaire cérébral, de traumatismes, à mieux gérer la douleur et le stress.
  • Vous pouvez y avoir recours également si vous souffrez de troubles de la mémoire, du comportement (dépression, notamment) ou de troubles fonctionnels digestifs.
  • Il peut apporter un véritable réconfort en complément de soins palliatifs.

Contre-indications et mises en garde

  • Le reiki n’est pas contre-indiqué si vous souffrez de blessures récentes ou si votre peau est particulièrement sensible, car il peut être administré à quelques centimètres de la peau, voire à distance.
  • En revanche, la prudence s’impose en cas d’intervention lourde ou bien encore de grave pathologie mentale.
  • La pratique du reiki s’accompagne de toute une série de préceptes mystico-philosophiques assez obscurs, et il est à ce titre surveillé par les organismes de lutte contre les mouvements sectaires.
  • Restez très vigilant dans le choix de votre praticien. Évitez toute personne vous promettant des miracles.

Comment trouver un praticien

Nulle part dans le monde, le reiki n’est une profession réglementée. Il est donc difficile, comme client, de savoir à qui l’on a affaire, et le meilleur moyen est le bouche-à-oreille et l’exercice de son jugement personnel lorsque l’on rencontre un praticien. Il ne faut pas hésiter à lui demander des références, à quelle tradition il s’identifie, quelle est son expérience clinique, combien de temps a duré sa formation.

Comment se déroule une séance

  • Le praticien vous invite à vous étendre sur la table de massage, d’abord sur le dos, puis sur le ventre. Vous n’avez pas à vous dévêtir.
  • Il exécute une série de douze ou quinze impositions différentes des mains, en commençant par la tête jusqu’aux pieds. Ses mains simplement posées sur votre corps, paumes à plat et doigts étendus, exercent une légère pression, le temps que le praticien sente le ralentissement ou l’arrêt du flot d’énergie (entre deux à cinq minutes).
  • Vous ressentez alors une sensation de chaleur à ce point de pression. Vous serez dans un état de détente profonde proche du sommeil. Si bien que, vers la fin de la séance, le praticien vous fera «revenir» dans votre corps par des pressions un peu plus fortes ou de petites chiquenaudes. Après la séance, vous devez vous sentir plus léger, calme et détendu.
  • Les séances durent de trente minutes à une heure et  demie. Pour un problème précis, trois à dix séances sont généralement nécessaires. Pour un recours au reiki à titre préventif, prévoyez une trentaine de cours hebdomadaires ; vous pourrez ensuite pratiquer un auto-reiki.
  •  Certains maîtres pratiquent à distance, en visualisant le patient, qui se place dans un état de réceptivité.

Vrai ou Faux ?

Le reiki est une discipline ésotérique.
FAUX. Les maîtres du reiki sont censés transmettre leur savoir au terme d’une initiation où des symboles secrets jouent un grand rôle. Mais ces symboles ont été publiés en 1992. Le reiki a ainsi perdu tout son mystère.

Ce qu’en dit la science

Le reiki est plus connu et pratiqué dans le monde anglophone, en particulier dans des hôpitaux américains, britanniques et indiens. Aussi plus de 500 études cliniques sont-elles référencées par le National Institute of Health (NIH). Mais ce dernier rappelle que les connaissances scientifiques sur les mécanismes selon lesquels agirait le reiki sont faibles et qu’ils s’apparentent à ceux d’un placebo ou à des procédés de suggestion. Aucun résultat n’a été scientifiquement validé.

La découverte du reiki

Le reiki est apparu au Japon en 1922. Il a été développé par un moine bouddhiste Mikao Usui (1865-1926), à qui il fut révélé par une illumination (le satori), lors d’une retraite de jeûne et de méditation sur une montagne sainte. De retour à Tokyo, Usui fonde l’Usui Reiki Ryoho Gakkai, où il forme de nombreux disciples, parmi lesquels Chujiro Hayashi, qui ouvre une clinique à Tokyo. En 1937,Hawayo Takata, jeune femme des îles Hawaii, s’y fait soigner et, enchantée des résultats, étudie auprès d’Hayashi. À son retour à Hawaii, elle ouvre sa propre clinique, important ainsi le reiki en Occident.

Vous aimerez aussi :
13 façons de stimuler votre énergie au travail
5 aliments pour augmenter votre niveau d’énergie
Fatigue : 10 trucs pour contrer la baisse d’énergie

Vidéos les plus populaires