Share on Facebook

Travail: 10 moyens de se faire remarquer par ses patrons

Comme beaucoup de gens, vous aimeriez savoir ce que pense votre patron de votre travail? Nous avons donc demandé à de vrais employeurs de nous confier ce qui est le plus important pour eux et ce qui pourrait vous faire obtenir la promotion que vous convoitez tant.

1 / 10
Accepter sa responsabilité au travail pour se faire remarquerShutterstock/g-stockstudio

Vous investir dans les projets vous aidera à vous faire remarquer au travail

Au travail, que ce soit lorsqu’il faut prendre la direction d’un projet ou reconnaître ses torts quand les choses dérapent, le fait d’accepter ses responsabilités est essentiel aux yeux d’un patron. « Qu’il s’agisse d’un processus d’affaires, d’une pièce d’équipement ou d’une relation avec un client, l’employé comprend-il le sens du verbe “s’approprier”? », demande Matthew DiGeronimo, vice-président, exploitation de Veolia Energy pour l’Amérique du Nord et coauteur du livre Extreme Operational Excellence. « Rien n’a plus de valeur pour moi qu’un employé qui s’approprie chaque élément d’un processus d’affaires, et c’est rare. Un gestionnaire peut consacrer son énergie ailleurs quand il sait qu’un employé prendra toutes les mesures nécessaires pour mener à bien le projet, même si ces actions ne font pas partie de sa description de tâches. » Assurez-vous de connaitre ces 8 astuces pour réussir dans votre travail et obtenir la promotion que vous espérez.

2 / 10
 Au travail, posez des questions pertinentes pour vous faire remarquerShutterstock/g-stockstudio

Au travail, posez des questions pertinentes pour vous faire remarquer

Les patrons sont souvent les moteurs de changements au sein de l’entreprise. Ils comprennent bien les indicateurs de réussite, pourquoi et comment cela fonctionne ou pas. Au moment de transmettre ces informations à l’équipe, il arrive parfois que les explications données sur les nouveaux objectifs à atteindre, les échéanciers à respecter ou les projets à mener ne soient pas claires. Pour Matthew DiGeronimio, un employé qui pose des questions est un atout. « Les solutions novatrices et les idées originales émergent d’une compréhension profonde des raisons pour lesquelles l’entreprise agit. Trop d’employés se contentent de baisser la tête et de faire ce qu’on leur dit. Les patrons remarquent l’employé qui va se distinguer en demandant: « pourquoi? »,  car cela prend du courage et de la détermination. Un patron avisé tient à garder les employés qui en sont capables. »

Vous vous investissez moins dans votre travail? Peut-être que cela signifie que vous êtes dû pour un changement de carrière, et voici comment vous replacer.

3 / 10
Admettre son ignorance est un bon moyen de se faire remarquer au travailShutterstock/SFIO CRACHO

Admettre son ignorance est un bon moyen de se faire remarquer au travail

Sourire et opiner avant de s’attaquer à une tâche mal comprise peut sembler une bonne chose à faire, mais un patron apprécie et respecte davantage l’employé qui demande de l’aide. « Bien des employés ont peur de montrer qu’ils ne savent pas. En effet, bon nombre de cultures organisationnelles n’exigent aucune intégrité intellectuelle et préfèrent les réponses toutes faites aux aveux du genre “Je ne sais pas, mais je vais trouver et vous revenir”, affirme Matthew DiGeronimio. Certains employés peuvent avoir l’impression qu’admettre son ignorance est un signe de faiblesse à proscrire. Pourtant, un patron avisé comprend bien qu’un employé digne de confiance vaut beaucoup plus qu’une personne qui a toujours réponse à tout. »

Admettre son ignorance est une bonne choses, mais il y a certains cas où vous devez vraiment cesser de vous excuser.

4 / 10
Au travail, faites preuve de motivationLipik Stock Media/Shutterstock

Faire preuve de motivation

Au-delà des objectifs mensuels ou trimestriels qui vous sont attribués, ce qui importe plus que les chiffres et les efforts faits pour les atteindre, c’est votre motivation personnelle à vous améliorer. De fait, Eric Hobbs, PDG de Technology Associates, dit qu’il n’embauche pas de « bons » employés, mais plutôt des employés « géniaux ». « Je cherche des gens motivés à vouloir plus que bien faire, à se dépasser. Certains possèdent une motivation interne qui les pousse à essayer d’exceller dans tout ce qu’ils font et d’autres qui se contentent de faire un travail acceptable. Si voulez donner un service remarquable, l’attitude du personnel doit s’aligner avec le service que vous offrez. » Lors d’une entrevue d’embauche, assurez-vous de prononcer ces 9 mots qui pourraient jouer en votre faveur.

5 / 10
Au travail, prenez le temps de luncherShutterstcok/wavebreakmedia

Prendre des pauses pour se ressourcer

Selon Jake Tully, chef du Service de création de truckdrivingjobs.com, les employés qui prennent soin de leur bien-être personnel sont souvent plus efficaces. Vous pensez peut-être que votre patron veut toujours vous voir travailler à votre ordinateur, même pendant que vous mangez rapidement un semblant de repas? En réalité, il préfère sans doute que votre pause midi vous permette de respirer et de recharger vos batteries afin d’accomplir efficacement vos tâches de l’après-midi. Apprenez ce que les gens heureux au travail font durant leur pause repas. « Je ne dis pas aux gens quoi faire ou comment prendre leurs pauses, mais j’observe habituellement à quoi ils consacrent leur temps. En général, mes meilleurs employés quittent leur écran des yeux et lisent pendant la pause. Certains écrivent ou parlent un peu au téléphone, mais j’aime toujours les voir quitter leur ordinateur », dit-il.

6 / 10
Au travail, soignez votre langage corporelShutterstock/ESB Professional

S’exprimer par son langage corporel

Même sans exprimer clairement votre humeur, vos sentiments ou votre opinion du moment, vous transmettez sans cesse des signaux à vos supérieurs par votre langage corporel. Votre façon de vous asseoir pendant une réunion ou de hausser légèrement un sourcil en signe de doute envoie un message que votre patron remarque la plupart du temps. « Je note toujours le langage corporel de mes employés et la fréquence des contacts visuels quand ils se parlent entre eux ou qu’ils discutent avec moi ou avec d’autres, notamment parmi les employés de longue date, remarque Jake Tully. Pour bien des jeunes, c’est un réel défi d’avoir un langage corporel professionnel et de maintenir un contact visuel pendant une conversation. Je n’ai jamais reproché à quiconque de telles lacunes, mais je remarque que les compétences varient grandement dans ce domaine. » Inspirez confiance à votre supérieur avec 8 signes non verbaux.

7 / 10
Au travail, soyez visionnaireShutterstock/baranq

Adopter une approche visionnaire

Même si ce n’est pas l’emploi de vos rêves et que vous pensez à changer d’employeur, votre patron remarque les objectifs que vous vous donnez personnellement et ceux que vous vous fixez au travail. Auston Bunsen, formateur principal chez wyncode.co, affirme que tout employeur aime être capable de visualiser le parcours d’un employé. « Je m’intéresse vraiment à la vision d’une personne. Pense-t-elle au lendemain ou à plus long terme? La réponse me permet de comprendre ses priorités et de l’aider à atteindre ses objectifs en plus de l’amener à envisager son cheminement de carrière de manière plus globale. »

8 / 10
Au travail, faites passer l'entreprise avant vousShutterstock/Pressmaster

Placer les intérêts de l’entreprise avant les siens

La plupart des entreprises s’efforcent de susciter la loyauté et la confiance de leur clientèle. Les employeurs veulent donc savoir dès le départ à quel point vous voulez contribuer à l’essor de la compagnie. « La loyauté ne s’achète pas. Elle se mérite et elle est rare. Une entreprise peut réussir ou échouer à cause de la loyauté de son équipe », affirme Adam Hergenrother, PDG d’Hergenrother Enterprises. « La loyauté n’a toutefois rien à voir avec l’ancienneté d’un employé. Veut-il autant que vous la réussite de l’entreprise? À quelle fréquence place-t-il les intérêts de la société avant les siens? Est-il prêt à exprimer son désaccord? S’assure-t-il de vous exprimer ses doutes en privé? Prend-il votre défense et vous soutient-il en public? Pense-t-il aux intérêts supérieurs de l’entreprise et aux vôtres? »

Adoptez ces façons de stimuler votre énergie au travail.

9 / 10
Au travail, manifestez le désir d'apprendreShutterstock/ESB Professional

Manifester le désir d’apprendre

Les professionnels qui réussissent – et sont respectés – ont en commun la soif d’apprendre. C’est la raison pour laquelle Adam Hergenrother remarque toujours les gens qui cherchent constamment à enrichir leurs connaissances et à évoluer. « Stagner, c’est mourir. Je ne veux pas dans mon organisation une personne qui n’est pas axée sur la croissance. Nous évoluons rapidement, bousculons divers secteurs d’activité et apprenons de nos échecs. Si je n’avais pas une équipe constamment en mouvement et en quête de croissance, je n’arriverais jamais à atteindre mes objectifs. Je cherche des gens qui vont apprendre toute leur vie, des gens motivés par le progrès », ajoute-t-il. Vous êtes justement toujours en quête de nouvelles choses à assimiler? Suivez ces astuces faciles qui améliorent votre aptitude à apprendre.

10 / 10
Au travail, ne jouez pas la victimeShutterstock/Pressmaster

Éviter de vous victimiser

Adam Hergenrother poursuit en parlant d’une des choses qui le met en rogne, la tendance à se considérer comme une victime. Au lieu d’accepter la responsabilité de ses tâches et de ses objectifs, l’employé blâme quelqu’un pour ses erreurs. C’est un signal d’alarme très fort pour la plupart des employeurs. « On remarque facilement l’employé qui se pose en victime, blâme les autres ou les circonstances pour ses échecs, se plaint et affiche une attitude négative. Ces employés nuisent au climat de productivité et de collaboration que nous avons établi, dit-il. Ils ne restent pas très longtemps dans mes entreprises. »

Vous pouvez vous exprimer, mais faites attention à ces 15 choses à ne jamais dire à votre supérieur.

Contenu original Reader's Digest