Share on Facebook

Emploi: 9 mots à ne jamais oublier en entrevue d’embauche

Vous avez soigneusement préparé l’aspect non verbal de la chose: la belle coupe de cheveux, la tenue irréprochable, la poignée de main bien ferme… Mais n’oubliez pas ces 9 mots qui pourraient bien jouer en votre faveur durant votre prochaine entrevue d’embauche.

1 / 9
Lors d'une entrevue d'embauche, prononcez souvent le nom de votre interlocuteur.PHOTOGRAPHEE.EU/SHUTTERSTOCK

Durant l’entrevue d’embauche, dites toujours le prénom de celui qui vous accorde l’entretien

Ça peut sembler cliché, mais c’est vrai: nous adorons tous le son que produit notre prénom. Cet engouement se manifeste dès l’enfance, alors que notre prénom est le mot que nous entendons le plus souvent. La science nous apprend que nous reconnaissons notre prénom dès l’âge de quatre mois. Même devenus adultes, nous continuons probablement à associer inconsciemment nos prénoms et sobriquets à cette époque merveilleuse où nous n’avions aucun souci et où la moindre de nos actions  était encensée. Attention toutefois de ne pas trop en faire. Dites le nom de votre interlocuteur en arrivant, puis de nouveau en le quittant. Prononcez-le davantage, et vous aurez l’air d’un mauvais acteur dans une (mauvaise) infopub.

Renseignez-vous sur les questions pièges posées lors d’une entrevue d’embauche et apprenez comment y répondre.

2 / 9
En entrevue d'embauche, dites des mots qui témoignent de votre intérêt et votre enthousiasme.ANTONIO GUILLEM/SHUTTERSTOCK

En entrevue, dites des mots qui témoignent de votre intérêt et votre enthousiasme

J’ai une fois rencontré quelqu’un qui avait participé à une audition pour le jeu Jeopardy! Les producteurs l’avaient finalement écarté malgré le brio avec lequel il répondait aux pires colles et ses excellents réflexes pour déclencher l’avertisseur. Pourquoi? À cause de son manque de fougue. Il est très important de manifester de l’enthousiasme lors d’une entrevue d’embauche. Et pour renforcer cette impression, vous devriez placer au cours de la conversation un: «L’idée de faire ce travail m’emballe vraiment.» Dites-vous que si l’employeur hésite à la fin entre vous et un autre candidat, c’est votre énergie qui risque de faire pencher la balance en votre faveur. Mais pour que cela fonctionne, il faut que votre enthousiasme soit réel et non feint!

N’hésitez pas à poser ces questions à votre futur employeur.

3 / 9
En entrevue d'embauche, dites toujours le nom de l'entreprise.PRODUCTION PERIG/SHUTTERSTOCK

En entrevue d’embauche, dites toujours le nom de l’entreprise

Votre interviewer veut sentir que vous vous intéressez à la compagnie ou l’organisation dans son ensemble, pas seulement au boulot pour lequel vous êtes candidat. Alors, faites vos devoirs avant l’entretien: lisez sur ce que fait cette compagnie et sur ses perspectives de croissance. Puis mentionnez durant l’entretien combien vous êtes impressionné par telle stratégie, telles campagne ou innovation… Il est aussi dans votre propre intérêt de faire ces recherches au préalable puisque vous voulez sans doute intégrer une entreprise florissante plutôt qu’une compagnie qui bat de l’aile.

Voici comment répondre à la fameuse question «Pourquoi devrait-on vous embaucher?».

4 / 9
Utilisez souvent le mot "expérience" lors d'un entretien d'embauche.BARANQ/SHUTTERSTOCK

Dites toujours le mot expérience

Même si la personne qui vous accorde l’entretien a reçu votre CV depuis longtemps, ne partez pas du principe qu’il ou qu’elle l’a épluché – ni même qu’il a été lu. (Conseil: amenez toujours une copie supplémentaire au cas où il aurait été égaré.) Ainsi, quand on vous demande quelles responsabilités vous avez assumées dans tel domaine, répondez que vous avez x nombres de mois ou d’années d’expérience dans ce créneau particulier. Assurez-vous d’utiliser le mot «expérience» – vous voulez que ce message entre dans la tête de votre interlocuteur: «Je suis parfaitement qualifié et j’ai toute l’expérience nécessaire pour cet emploi.»

5 / 9
Durant votre entrevue d'embauche, dites toujours: collègue et mentor.ROMAN SAMBORSKYI/SHUTTERSTOCK

Durant votre entretien, dites toujours: collègue et mentor

Aucune entreprise ne veut engager des gens avec lesquels il est difficile de travailler. Seulement, les collègues de travail toxiques n’arrivent malheureusement pas avec un T-shirt portant l’inscription «Paquet de problèmes ambulant». L’interviewer va donc devoir se montrer très sensible aux signes indiquant qu’une personne ne s’entend pas bien avec les autres. Une petite lumière rouge va par exemple s’allumer si le candidat ne reconnaît pas les efforts de ses collègues. Alors quand vous parlez de votre expérience, souvenez-vous de mentionner aussi souvent que possible le mérite de vos collègues et mentors. De la même manière, si vous avez encadré des collègues moins expérimentés dans votre ancien boulot, soulignez-le en entrevue. Les entreprises sont toujours désireuses d’engager des gens capables de former de jeunes talents.

Faites attention à ces 5 types de collègues toxiques et apprenez comment réagir face à eux.

6 / 9
Utilisez les mots "persévérant" et "curieux" lors d'une entrevue d'embauche.G-STOCKSTUDIO/SHUTTER

Dites toujours: des qualificatifs tels que persévérant et curieux

Peu importe le domaine ou l’emploi, la persévérance et la curiosité sont des qualités d’une grande importance. Si votre employeur vous demande «Quelles sont vos forces?» (ou une variante de cette question), parlez-lui de votre capacité à avancer quoiqu’il arrive et du fait que vous adorez apprendre. Vous pouvez bien sûr nommer d’autres points forts, mais ces deux-là sont essentiels.

7 / 9
En entrevue d'embauche, dites toujours: par exemple.DRAGON IMAGES/SHUTTERSTOCK

En entrevue, dites toujours: par exemple

Illustrez d’exemples chaque affirmation du genre: «Je suis créatif», ou «J’excelle à résoudre les problèmes.» Après avoir dit «Je suis très persévérant», continuez avec: «Par exemple, quand je travaillais sur tel projet, j’ai été confronté à tel ou tel obstacle majeur. J’ai pris une semaine pour changer d’approche, mais j’ai tout de même réussi à terminer le projet dans les temps et en deçà des prévisions budgétaires.»

N’hésitez pas à utiliser le langage corporel pour inspirer confiance.

8 / 9
Demandez à votre interlocuteur quelle est la prochaine étape lors de votre entrevue d'embauche.G-STOCKSTUDIO/SHUTTERSTOCK

Dites toujours: quelle est la prochaine étape?

Dans un monde parfait, votre interlocuteur vous expliquerait en détail en quoi consiste le processus d’embauche. Mais dans la réalité, c’est souvent vous qui devrez demander: «Quelle est la prochaine étape?» Non seulement la réponse vous aidera à clarifier vos attentes sur ce qui s’en vient, mais elle montrera aussi à l’interviewer que vos intentions sont sérieuses et que vous voulez savoir comment décrocher ce nouveau boulot. Votre personnalité peut vous aider à obtenir un emploi, mais c’est l’une des choses que les ressources humaines ne vous diront pas.

9 / 9
À la fin d'une entrevue d'embauche, prenez-le temps de dire merci à votre interlocuteur et de le regarder dans les yeux.DRAGON IMAGES/SHUTTERSTOCK

Dites toujours: merci

Nombreux sont les candidats qui quittent leur entretien à la hâte, soit parce que l’interviewer vient de dire «Il faut que je regarde tout ça» ou «J’ai un autre entretien», soit simplement parce qu’ils sont soulagés d’en avoir fini avec cette épreuve stressante. Avant de quitter les lieux, toutefois, regardez toujours la personne qui vous a reçu dans les yeux et remerciez-la d’avoir pris le temps de vous recevoir.

Assurez-vous de savoir quelles qualités que recherche un employeur.

Contenu original Reader's Digest