9 signes que vous êtes dû pour un changement de carrière (et comment vous replacer)

Plus du tiers d’entre nous sont malheureux dans leur travail, et la majorité de ces gens seraient prêts à sauter sur une offre de faire autre chose, nous apprend Plateau, une firme de gestion de talents. Voici comment savoir s’il est temps pour un changement de carrière – et comment trouver un boulot qui comblera vos aspirations.

1 / 14
Vous vous faites porter souvent malade au travail? Peut-être que c'est le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/BOWDENIMAGES

Vous vous faites porter malade plus souvent

Tout le monde a besoin de journées et de vacances se reposer mais vous devriez vous inquiéter si vous appelez pour dire que vous êtes malade simplement parce que l'idée de vous rendre au boulot vous est insupportable. «Si vous rêvez d'être n'importe où ailleurs qu'au boulot, vous avez soit besoin de vacances, d'une année sabbatique ou de changer de carrière», constate Evan Pellet, expert en recrutement et auteur de Cracking the Code to a Successful Interview (Déchiffrer le code de l'entrevue parfaite).

Mais être malheureux au travail peut aussi, dans une certaine mesure, vous rendre malade: en affectant votre productivité, votre santé et votre état général.

Renseignez-vous sur les 7 règles à respecter lorsque vous prenez une journée de maladie au travail.

2 / 14
Est-ce que certaine aspects de votre travail vous échappent? C'est peut-être le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/EFENZI

Certains aspects de votre travail vous échappent

Les gens ne maîtrisent pas toujours tous les aspects de leur travail, constate Evan Pellet, ce qui ne veut pas dire qu'ils peuvent se permettre de ne pas faire les tâches pour lesquelles ils n'ont pas d'aptitudes particulières ou qu'ils n'apprécient pas. «Les compétences techniques, l'organisation, le sens des détails, bref, toutes ces choses pour lesquelles certaines personnes ont de la difficulté, poursuit Evan Pellet. Faire de la vente ou quelques entorses à la réalité peut ne pas convenir à certaines personnes. Si vous ne faites pas attention, votre moi silencieux ou caché peut se mettre à saboter votre réussite ou à faire de la résistance dans certaines fonctions qui vous mettent mal à l'aise», ajoute-t-il.

Une fois tous les six mois environ, évaluez vos sentiments à l'égard de votre travail. «Nous avons tous des tâches que nous aimons moins, mais il arrive aussi que vous soyez tout simplement allergique à votre boulot», conclut Evan Pellet.

Manque de motivation? Vous faites peut-être un «brown-out»: voici les 10 symptômes à ne jamais ignorer.

3 / 14
Est-ce qu'on vous dit que vous êtes bon mais dans d'autres choses que votre travail ? C'est peut-être le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/JOHNNYGREIG

Les gens vous disent que vous seriez formidable… ailleurs

Ce genre de remarque peut-être un véritable compliment ou un indice que vous ne vous épanouissez pas dans votre boulot actuel. «Les gens qui nous sont proches voient souvent nos talents mieux que nous-même, note Evan Pellet. Apprenez à écouter et à recevoir avec gratitude ces observations lorsqu'elles viennent de gens bien intentionnés.»

Savez-vous comment accepter un compliment?

4 / 14
Votre corps proteste ? C'est peut-être le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/PRIMAGEFACTORY

Votre corps proteste

Un signe qui ne trompe pas lorsque vous avez choisi la mauvaise carrière, c'est quand votre corps commence à se rebeller. «Votre dos vous martyrise, vous accumulez les problèmes digestifs, ou votre travail cause l'apparition de migraines ou de douleurs à la poitrine, dit Laurie Battaglia, une spécialiste du milieu de travail de Scottsdale, en Arizona. Quand votre boulot n'est pas en phase avec ce que vous êtes ni avec vos talents naturels, le corps parle, et la plupart d'entre nous l'ignorent. Nous connaissons parfois d'autres personnes souffrant des mêmes symptômes, alors on se dit que c'est “normal”.»

Faites attention à ces 12 signes qui prouvent que vous êtes trop stressé.

5 / 14
Êtes-vous mentalement épuisé ? C'est peut-être le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/MAPODILE

Vous êtes mentalement épuisé

Autre signe silencieux indiquant que vous avez fait le mauvais choix de carrière: vous rentrez tous les jours mentalement épuisé avec parfois le sentiment de n'avoir rien accompli. «Il est normal d'éprouver ce genre de chose à l'occasion, observe Laurie Battaglia. Mais quand ça devient la règle, cela signifie que vous n'êtes pas à votre place. Quand vous faites votre travail, vous devriez vous sentir la plupart du temps à “votre place”. Vous devriez rentrer fatigué d'avoir travaillé, mais pas accablé par cette sensation permanente d'épuisement que vous éprouvez parfois.»

Assurez-vous de reconnaître les symptômes du burn-out.

6 / 14
Si vous vous ennuyez c'est peut-être le signe que vous êtes prêts pour un changement de carrière.ISTOCK/DIEGO_CERVO

Vous vous ennuyez

Vous avez besoin de changer de carrière si vous plafonnez, que vous ne voyez aucune perspective de développement dans votre domaine. «Si vous vous ennuyez et manquez de stimulation, il est probablement temps de faire bouger les choses, constate Lori Scherwin, une coach exécutive basée à New York. La progression est primordiale pour assurer votre succès, alors, prenez le taureau par les cornes…»

7 / 14
Vous préférez vos passe-temps à votre travail ? C'est peut-être le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/CRAFTVISION

Vous vous intéressez bien plus à vos passe-temps

Souvent, le manque de satisfaction que nous tirons de notre travail nous pousse à aller chercher du sens ailleurs, note Nicole Casanova, coach et spécialiste du développement professionnel œuvrant dans la région de San Francisco. «Chez la plupart des gens, dit-elle, cela se traduit par la planification de vacances ou par la recherche de nouveaux passe-temps tels que danser la salsa ou fabriquer des meubles. Même si ces activités créatives sont utiles et stimulantes, elles deviennent limitatives si vous les utilisez pour remplacer quelque chose qui manque à votre vie.»

Connaissez-vous les bienfaits santé de la danse?

8 / 14
Conseil : ne négligez pas votre vie personnel pour les affaires.ISTOCK/BRAUNS

Les affaires sont les affaires, d'accord… mais où êtes-vous là-dedans ?

Le professionnalisme est bien sûr indispensable à la réussite professionnelle, dit Nicole Casanova, mais si vous ne trouvez dans votre poste actuel aucun espace où exprimer la personne que vous êtes au-delà du professionnel, alors il est vraisemblable que vous ne soyez pas à votre place. «Pour que nous aimions un travail, il faut que celui-ci valorise la personne unique que nous sommes, ce que nous avons à offrir et que personne ne pourrait offrir à notre place, continue la spécialiste. Si vous ne pouvez pas faire ressortir ne serait-ce qu'un peu votre personnalité, votre sens de l'humour, votre enthousiasme, alors ça veut dire que ce que vous êtes manque littéralement à l'équation.» Pour que vous aimiez réellement votre boulot, il faut laisser au moins un peu de place à l'expression de ce que vous êtes, même si ça n'arrive pas tous les jours.

9 / 14
Vous ne faites pas votre maximum au travail ? C'est peut-être signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/ILADENDRON

Vous ne donnez pas votre maximum

Si vous laissez les autres saisir des opportunités à votre place, si vous ne vous sentez plus nerveux avant une grosse réunion ou une échéance très importante, c'est peut-être un signe que vous n'avez plus vraiment le cœur à l'ouvrage. «L'échec ne vous tracasse plus autant qu'avant, remarque Sandy Gould, une spécialiste de la culture d'entreprise de Yahoo. Les gens qui performent très bien ont un seuil de tolérance élevé au défi et à la difficulté, et même aux revers, et cela tant et aussi longtemps qu'ils progressent. Une fois cette progression interrompue, ils commencent à manifester une grande envie de changement et envoient des signaux de plus en plus forts pour obtenir et même forcer ce changement.»

Essayez ces 5 façons d’être productif au travail.

10 / 14
Vous pensez faire affaire à un professionnel ? C'est peut-être le signe que vous vous êtes trompés de carrière.ISTOCK/FILADENDRON

Envisagez de faire appel à un pro

Si vous suspectez que vous êtes dans la mauvaise carrière, faites l'inventaire des aspects de cette profession que vous appréciez. «Voyez si travailler avec un coach de carrière peut vous aider à recycler vos compétences, vos forces et vos intérêts dans un domaine qui vous conviendrait mieux», suggère Monique DeMonaco, une experte de l'intelligence émotionnelle de Pittsburgh. Une excellente manière d'«essayer» une nouvelle carrière, c'est de proposer de faire du bénévolat dans ce domaine. «Prenez un congé pour faire du bénévolat afin de vous forger un peu d'expérience en faisant un travail que vous pensez aimer», conclut-elle.

11 / 14
Conseil : prenez le temps de trouver ce qui vous passionne.ISTOCK/IPOPBA

Découvrez vos passions

Avant de faire le grand saut et de vous retrouver dans un nouveau boulot qui pourrait vous mener de nouveau dans un cul-de-sac, prenez le temps de découvrir ce qui vous fait vibrer. «Pensez vraiment à ce qui vous intéresse et à la manière d'y adapter vos intérêts et expériences, conseille Heather B. White, directrice du Centre de ressources professionnelles de l'université de Floride. Demandez à des amis, à un mentor ou à un coach de carrière quelle perception ils ont de vos intérêts et s'ils ont remarqué ce que vous semblez aimer faire ou ce dans quoi vous excellez.» Pour lancer ce processus, posez-vous cette question : si toutes mes dépenses étaient payées pour l'année qui s'en vient et si je devais être productif, qu'est-ce que je ferai ?

Voici comment vivre avec passion pour trouver le bonheur.

12 / 14
Changement de carrière : pour vous assurer que vous avez fait le bon choix de carrière, identifier vos compétences.ISTOCKYURI_ARCURS

Identifiez vos compétences transférables

Ce sont les habiletés que vous pourriez «importer» dans n'importe quel autre boulot: talents de communicateur, maîtrise des médias sociaux, sens de l'organisation, aptitudes à la gestion de projets, expertise en vente… «Tout le monde ou presque possède un ensemble de compétences qui peuvent être transférées, confie Heather B. White. Il suffit de les identifier et de voir comment elles peuvent servir dans d'autres carrières.»

13 / 14
Changement de carrière : les médias sociaux peuvent vous aider à bâtir votre réseau professionnel.ISTOCK/EVA-KATALIN

Servez-vous des médias sociaux

Tournez-vous vers les médias sociaux pour bâtir un réseau professionnel. «Utilisez vos relations pour rencontrer des professionnels exerçant des métiers qui pourraient mieux vous convenir. Offrez-leur un café et parlez de leur carrière, conseille Monique DeMonaco. J'ai déjà eu de nombreux clients qui avaient réussi à changer de carrière grâce à leur réseau social parce qu'ils avaient compris que se recycler était plus facile qu'ils ne le pensaient.»

Découvrez les 20 avantages et inconvénients des médias sociaux.

14 / 14
Changement de carrière : élaborez votre plan d'action pour connaitre votre plan de carrière idéal.ISTOCK/RAWPIXEL

Élaborez un plan d'action

Établissez un plan de progression à partir de cette découverte: qu'est-ce qui m'importe? «Que vos priorités soient le titre du poste, le salaire, l'expérience ou les gens, concentrez-vous là dessus puisque c'est ce qui va vous rendre plus heureux,  recommande Sandy Gould. C'est ce dont vous avez besoin.» Écartez toute approche qui soutiendrait le contraire.

Suivez ces 6 conseils simples pour être plus heureux.

Contenu original Reader's Digest