Lutter contre l’insomnie avec des suppléments et vitamines

L’insomnie peut être vaincue grâce à des suppléments nutritionnels qui ne présentent pas d’effets secondaires et qui vous aideront à retrouver le sommeil et la quiétude.

L'insomnie peut être combattue avec de la camomilleShutterstock

Insomnie : la combattre par des suppléments

L’insomnie touche une personne sur trois, et ce, pour de multiples raisons, pas toujours simples à identifier. Le terme d’insomnie ne désigne pas uniquement l’incapacité à trouver le sommeil ; il s’applique également à des phases nocturnes de veille et à de fréquents réveils prématurés. Lorsque l’insomnie est due à l’angoisse ou à l’énervement, elle disparaît au bout de quelques nuits à quelques semaines. Mais, si elle est chronique, elle peut durer des mois, voire des années.

Les causes de l’insomnie sont souvent difficiles à identifier. De mauvaises habitudes alimentaires, un mode de vie peu équilibré et même un matelas inconfortable peuvent en être aussi responsables que des douleurs physiques, une maladie grave ou un traitement médical mal toléré. Tension, anxiété et dépression sont très souvent à incriminer. Chercher l’origine de l’insomnie nécessite souvent des investigations complexes.

En attendant, les insomniaques retrouvent souvent le sommeil grâce à plusieurs suppléments nutritionnels qui ne présentent pas d’effets secondaires. Découvrez lesquels.

Les bienfaits des suppléments nutritionnels pour combattre l’insomnie

Prit 45 minutes avant le coucher, les suppléments proposés ci-après devraient avoir un résultat immédiat. Vous ne risquez rien en en prenant plusieurs en même temps, sauf mention contraire, mais, en les essayant séparément, il vous sera plus facile de déterminer celui qui vous convient le mieux.

  • Les troubles du sommeil sont parfois dus à des carences, notamment en calcium, en magnésium ou en vitamine B6 ; ils disparaissent souvent lorsqu’on prend des suppléments.
  • La niacine, une vitamine B (disponible aussi sous forme de nicotinamide), contribue à calmer l’anxiété lorsqu’elle est prise avec la vitamine B6.
  • Le lithotamne, une algue très minéralisée, apporte de petites quantités de lithium naturel, qui contribue à réguler l’activité des cellules cérébrales en induisant le sommeil.
  • De nombreuses études ont démontré les vertus sédatives de la valériane. Dans certains cas, elle agit d’autant mieux qu’elle est associée à la camomille, au kawa ou à la passiflore. Prises sous forme de gélules, de comprimés, de tisane ou de teinture, ces plantes ont un effet relaxant.
  • Le millepertuis, pris en comprimés, peut avoir des effets remarquables.

Les suppléments recommandés pour lutter contre l’insomnie

Camomille
Dose : 1 tasse de tisane faite avec 2 c. à thé de plante séchée.
À savoir : peut être associée sans danger tous les soirs à d’autres compléments sédatifs.

Valériane
Dose : 250 à 500 mg d’extrait.
Attention : à prendre avant le coucher en commençant par la dose la plus faible, que l’on augmente selon les besoins.

Calcium/ magnésium
Dose : 500 mg de calcium et 250 mg de magnésium par jour.
À savoir : à prendre le soir, au cours du repas ; s’abstenir de magnésium en cas de maladie rénale.

Vitamine B6/ niacine
Dose : 5 mg de vitamine B6 et 30 mg de niacine (nicotinamide).
À savoir : à prendre ensemble au repas du soir.

Kawa
Dose : 250 mg d’extrait.
Attention : extrait à 30 % de kawalactones au minimum ; à prendre avant le coucher.

Passiflore
Dose : 2 comprimés à 450 mg 2 à 3 fois par jour.
À savoir : prendre à partir du repas de midi seulement.

Lithotamne
Dose : 2 comprimés à 500 mg à prendre avant les repas.

Que faire d’autre pour vaincre l’insomnie ?

Le pavot californien, le houblon, la mélisse, la verveine, le tilleul et la laitue sauvage figurent aussi sur la liste des plantes agissant contre l’insomnie. Préparez une tisane, à prendre au coucher, en faisant infuser pendant 10 min 10 g de l’une de ces plantes séchées ou d’un mélange de plusieurs dans 200 ml d’eau bouillante, et filtrez le liquide obtenu.

Vous pouvez aussi :

  • Couchez-vous toujours à la même heure, même pendant le week-end.
  • Ne vous allongez sur votre lit que pour dormir – ni pour lire, ni pour regarder la télévision.
  • Faites régulièrement de l’exercice afin de lutter contre le stress, excepté en fin de journée.
  • Abstenez-vous de consommer alcool, caféine et tabac.
  • Pratiquez la méditation pendant la journée et à l’heure du coucher.
  • Prenez un long bain chaud additionné de 10 gouttes d’huile essentielle de lavande avant de vous mettre au lit.
  • Buvez du lait chaud sucré au miel avant de vous coucher.

Consultez un médecin si votre insomnie persiste

Attention, si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments, ou :

  • Si vous souffrez d’insomnie depuis plus de 1 mois sans raison apparente.
  • Si vos troubles font suite à un événement grave – deuil ou perte d’emploi par exemple.
  • Si vous vous sentez fatigué et que vous somnolez souvent durant la journée.
  • Si vous êtes tellement épuisé que vous êtes incapable de mener une vie normale.

D’autres informations intéressantes sur l’insomnie

D’après une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association et menée pendant 16 semaines sur 43 sujets de 50 à 76 ans en bonne santé, mais souffrant de troubles modérés du sommeil, marcher rapidement pendant 40 minutes 4 fois par semaine aide non seulement à s’endormir rapidement, mais à bien dormir toute la nuit.

L’efficacité de la valériane contre l’insomnie a fait l’objet de plus de 200 études. Les auteurs suisses de l’une d’elles ont constaté que les personnes qui en prenaient trouvaient le sommeil plus rapidement et dormaient plus longtemps que celles auxquelles on avait donné un placebo.

Évitez de prendre des remèdes naturels encourageant le sommeil en même temps que des somnifères, vous pourriez être pris de somnolence intempestive. Évitez également les plantes stimulantes comme le ginseng, la noix de cola et le gingembre : elles empêchent de dormir.

La chair de la dinde est particulièrement riche en tryptophane, un acide aminé qui fait dormir. Rien d’étonnant, que l’on somnole après un repas de Noël…

Vous aimerez aussi :

Marcher pour fortifier sa santé 

Sommeil et alimentation : quoi manger pour mieux dormir ?

Les effets de vos habitudes de sommeil sur votre santé

Vidéos les plus populaires