Share on Facebook

Les puissants bienfaits du curcuma, une épice anti-cancer

Découvrez les puissants bienfaits et vertus santé du curcuma, une épice savoureuse pouvant aider à mieux prévenir le cancer et contrer l’inflammation.

1 / 7
Les bienfait et vertus santé du curcuma sont nombreux. Shutterstock

Les bienfaits et vertus santé du curcuma

Ingrédient de base de la poudre de curry, le curcuma est aussi utilisé depuis des millénaires par la médecine indienne. La découverte récente de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires devrait lui ouvrir un champ d’action thérapeutique encore plus vaste.

Origines et ingrédients actifs du curcuma

Grande plante vivace aux larges feuilles veinées et à fleurs jaunes, le curcuma appartient à la famille du gingembre et pousse en Indonésie, en Chine, en Inde et dans d’autres régions tropicales. Son rhizome (tige souterraine) est traditionnellement consommé frais dans les zones de production, mais, pour obtenir le curcuma en poudre, on le chauffe à la vapeur avant de le sécher et de le moudre finement.

Le curcuma contient de la curcumine – son principe actif essentiel -, d’un jaune intense, ainsi qu’une huile essentielle volatile orange vif. Le curcuma s’emploie surtout en cuisine en tant qu’épice, mais il est aussi utilisé comme colorant (E 100) et agent de sapidité dans de multiples produits alimentaires comme les plats cuisinés ou les sauces et condiments.

Découvrez au cours des prochaines pages les bienfaits santé et les raisons pour lesquelles vous devriez incorporer cette épice dans vos plats.

2 / 7
Le pouvoir antioxydant du curcuma. Shutterstock

1) Le curcuma et son pouvoir antioxydant

Le curcuma possède la capacité de stimuler la sécrétion de bile, mais on a découvert de plus qu’il augmentait la production d’enzymes hépatiques, ce qui explique qu’il peut protéger le foie contre les toxiques. C’est son puissant pouvoir antioxydant (pratiquement équivalent à celui des vitamines C et E) qui suscite aujourd’hui beaucoup d’intérêt : il protège des détériorations cellulaires dues à l’excès de radicaux libres. Selon des expérimentations sur l’animal, il pourrait aussi faire baisser le taux de cholestérol.

3 / 7
Le curcuma est un aliment anti-inflammatoire efficace.Shutterstock

2) Le curcuma et ses propriétés anti-inflammatoires

Le curcuma possède par ailleurs une activité anti-inflammatoire appréciable : il agit en inhibant l’enzyme responsable de la synthèse des prostaglandines. Les prostaglandines peuvent déclencher l’inflammation et sontnotamment  impliquées dans l’arthrite.

Par ailleurs, des études in vitro semblent montrer qu’il aiderait à la prévention et au traitement de certains cancers en augmentant l’activité du glutathion (molécule antioxydante
formée dans l’organisme) et en inhibant le développement des tumeurs.

Le curcuma peut être utilisé pour son action anti-inflammatoire, en cas de douleurs rhumatismales, à la fois par voie orale et en application locale, sous forme de cataplasmes. Son application sur la peau est d’ailleurs courante en Inde, et permet de soulager la douleur et l’inflammation des muscles et des articulations.

Au cours d’une expérimentation clinique, des patients atteints de rhumatismes articulaires furent traités par 1 200 mg de curcumine par jour. Les résultats furent comparés à ceux d’un groupe soigné avec 300 mg de phénylbutazone, un anti-inflammatoire classique. Les deux groupes présentèrent des améliorations identiques concernant la capacité à se déplacer, la raideur et le gonflement des articulations, mais, contrairement à la phénylbutazone, le curcuma n’entraîna pas d’effets secondaires.

4 / 7
Le curcuma permet de renforcer votre systeme immunitaire.Shutterstock

3) Les bienfaits du curcuma pour renforcer le système immunitaire

Enfin, des travaux très récents montrent que la curcumine pourrait renforcer le système immunitaire et augmenter les défenses de l’organisme.

Grâce à des études actuellement en cours, on commence à comprendre comment la curcumine agit pour modifier le cours de certaines infections bactériennes ou virales. Un essai préliminaire sur 18 volontaires atteints par le virus du sida a montré une amélioration encourageante de la réponse immunitaire, avec une dose de 2 000 mg de curcumine par jour. Toutefois, de plus amples études sont nécessaires pour confirmer ces effets bénéfiques.

5 / 7
Le curcuma soulage les flatulences et les ballonnements.Shutterstock

4) Le curcuma et ses vertus sur le système digestif

Selon les Cahiers de l’Agence du médicament, le curcuma est « traditionnellement utilisé comme cholagogue et cholérétique, dans le traitement symptomatique des troubles fonctionnels d’origine hépatique, et pour stimuler l’appétit ».

Il est également efficace pour lutter contre les flatulences et les spasmes intestinaux. Il peut enfin soulager la dyspepsie : une étude effectuée en comparant l’effet du curcuma (en doses de 500 mg de curcumine 4 fois par jour) à celui d’un placebo montre un soulagement des troubles dyspepsiques pour 87 % des sujets, contre 53 % seulement dans le groupe placebo.

6 / 7
Le curcuma est un aliment thérapeutique aux nombreuses applications. Shutterstock

Comment tirer profits des bienfaits et vertus santé du curcuma?

La dose thérapeutique quotidienne recommandée varie le plus souvent entre 500 et 1 000 mg de curcumine, soit 4 à 8 cuill. à café de curcuma en poudre. On peut aussi le prendre sous forme de teinture-mère, à raison de 0,5 à 1 ml 3 fois par jour.

Conseils d’utilisation
Pour donner les meilleurs résultats, le curcuma pris en tant que complément doit être absorbé entre les repas, et de préférence associé à la broméline (enzyme qui améliore son absorption).

Effets secondaires possibles
Le curcuma ne présente aucun risque aux doses recommandées. Il semble pourtant raisonnable de conseiller aux patients atteints de calculs biliaires (susceptibles de gêner le flux biliaire) de ne pas prendre de fortes doses de curcuma, qui augmente la libération de bile dans le foie.

Le curcuma sous étude
Une expérience a été faite sur 62 patients atteints d’ulcères de la bouche ou de tumeurs cutanées qui n’avaient pas réagi aux traitements classiques (chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie). Ils furent soignés pendant 18 mois, 3 fois par jour, par des applications externes d’extrait de curcuma ou de curcumine. À la fin du traitement, leurs démangeaisons avaient diminué de 70%, leurs douleurs de 50% et l’étendue de leurs lésions de 10%.

7 / 7
Les nombreux bienfaits et utilisations du curcuma l'ont rendu très populaires. Shutterstock

Curcuma: historique et autres utilisations

  • Le curcuma est une plante tinctorale qui donne aux tissus une magnifique couleur jaune d’or ; il est utilisé, entre autres, pour teindre en jaune safran les amples robes des moines bouddhistes.
  • En anglais, curcuma se dit turmeric, du latin terra merita, terre méritante. Il s’agit peut-être d’une référence lointaine aux innombrables bienfaits de cette plante.
  • Même si l’on n’atteint pas les doses thérapeutiques lorsqu’on utilise le curcuma en cuisine, son usage régulier peut être bénéfique pour la santé.

 

Vous aimerez aussi:

Les meilleurs remèdes naturels pour soulager les maux d’estomac
– 10 remèdes maison contre l’eczéma et le psoriasis
– Burgers au curcuma et au tahini

Contenu original Guide des vitamines et des minéraux pour une bonne santé