Share on Facebook

Empathie: 10 signes que vous êtes (trop?) empathique

Bien plus que la simple sensibilité, l’empathie est la capacité à se mettre à la place de l’autre. Souvent les personnes empathiques placent les besoins des autres avant les leurs. Voici comment savoir si vous êtes ou non trop empathique.

1 / 10
Empathique : Vous accordez la priorité aux besoins des autresISTOCK/PEOPLEIMAGES

Vous pourriez être trop empathique si vous accordez toujours la priorité aux besoins des autres

Une personne empathique place les besoins des autres – même des animaux – avant les siens. «Ce sont souvent des gens qui cherchent à plaire aux autres en faisant passer leurs désirs au premier plan», constate Judith Orloff, professeure de clinique adjointe au département de psychiatrie de l’université de Californie à Los Angeles et auteur de Emotional Freedom: Liberate Yourself From Negative Emotions and Transform Your Life (La liberté émotionnelle: libérez-vous de vos émotions négatives et transformez votre vie). «Ils veulent aider les autres et ont un grand cœur, mais ils donnent souvent beaucoup trop et finissent par s’épuiser.» Comme vous donnez beaucoup et vous inquiétez pour les autres, vous n’aimez pas du tout les gens qui se mettent constamment au premier plan.

Vous vous sentez toujours fatigué? Voici 13 problèmes de santé causant la fatigue chronique.

2 / 10
Empathique : votre capacité d'écoute impressionneISTOCK/LORENZOANTONUCCI

Votre capacité d’écoute impressionne

Vous préférez écouter plutôt que de parler. Vous voulez connaître tous les détails d’une situation afin de pouvoir vraiment la comprendre. «Vous vous souciez vraiment des autres et de ce qu’ils disent», dit Stacey Laura Lloyd, auteure spécialisée sur les questions de santé et de relations interpersonnelles et coauteure de Is Your Job Making You Fat? (Votre boulot vous fait-il grossir?). «C’est une chose de toujours écouter des autres, mais c’en est une autre d’intérioriser ce qu’ils expriment afin de comprendre leurs sentiments, leurs besoins et leurs motivations.» Pour y parvenir, il faut être aussi réceptif au verbal qu’au non verbal et, bien sûr, rester totalement engagé dans la conversation. «Écouter de manière empathique, c’est donner toute la place à celui qui parle et comprendre vraiment ce qu’il a dans la tête et ce qu’il vit», ajoute Cherie Burbach, spécialiste des relations interpersonnelles.

Le dialogue est un art, apprenez à mieux écouter et vous faire comprendre.

3 / 10
Trop empathique ? Les gens vous demandent votre avisISTOCK/LORENZOANTONUCCI

Les gens vous demandent souvent votre avis

Les gens vous demandent souvent votre avis et votre soutien. Ils vous parlent de leurs problèmes et vous vous faites un devoir de les aider. «Les gens empathiques vous font sentir qu’ils s’intéressent à ce que vous vivez, observe Cherie Burbach. Alors si vous êtes ce genre de personne dont on sollicite l’avis, c’est probablement parce qu’on vous fait assez confiance pour savoir que vous êtes capable de mettre vos opinions de côté et de donner un avis objectif sur votre situation particulière.» Des gens vous disent souvent: «Je n’ai jamais dit ça à personne» – même si vous venez tout juste de vous rencontrer.

Vous pourriez mettre à profit votre compassion et votre sensibilité dans des professions telles que l’enseignement, la psychologie et les soins de santé. «Si vous constatez que les gens sollicitent votre avis, c’est parce que vous avez cette sensibilité et capacité, dit Laura Lloyd. Vous êtes capables de vous mettre à leur place et de les conseiller de manière claire et objective afin de les aider à affronter n’importe quelle situation. Plutôt que de leur sortir des platitudes et des généralités, ou de tenter de les réconforter par des propos mielleux, vous allez grâce à votre empathie offrir aux autres des réflexions et des stratégies qui vont leur permettre d’avancer.»

Vous ne verrez plus vos amis du même œil après avoir découvert ces 20 faits étonnants sur l’amitié.

4 / 10
Empathique : Les évènements sociaux vous épuisentISTOCK/PEOPLEIMAGES

Les évènements sociaux vous épuisent

Vous n’arrivez pas à vous protéger des émotions des autres, et cela peut vous rendre anxieux, vous fatiguer à l’extrême et vous donner le sentiment d’étouffer. «Les gens empathiques sont souvent épuisés à force d’être surstimulés et de trop parler, explique la Dre Orloff. Ils détestent souvent simplement bavarder, ce qui peut être difficile lors d’événements sociaux.» Vous évitez également les endroits surpeuplés tels que les stades, les centres commerciaux et les aéroports. Lorsque vous vous y retrouvez, vous n’avez qu’une hâte: fuir! Vous préférez rester seul afin de ne pas avoir à subir ces débordements d’émotions.

Vous êtes à l’aise chez vous, mais pas en public? Essayez ces 10 façons efficaces pour vaincre l’anxiété sociale.

5 / 10
ISTOCK/YURI_ARCURS

Vous êtes un meneur naturel

Les patrons dotés d’empathie obtiennent généralement de meilleurs rendements de leurs employés. La raison en est simple: ces salariés pensent que leur patron défend bien leurs intérêts. C’est du moins ce que pensent les gens sur Happify, une entreprise qui leur donne des outils pour aider les travailleurs à mener une vie plus heureuse et épanouie. Les patrons empathiques ont de meilleures capacités d’écoute et davantage de compassion et de cœur. Cela veut dire que les employés leur font confiance et qu’ils communiquent mieux avec eux. «Les gens empathiques savent comment travailler en équipe et laissent à tous la possibilité d’être entendus», conclut la Dre Orloff.

Testez ces 10 moyens se faire remarquer par son patron.

6 / 10
Empathique : Vous adorez les animauxISTOCK/ALEKSANDARNAKIC

Vous adorez les animaux

Même les animaux sont attirés par les gens sensibles et qui s’occupent bien d’eux. L’amour inconditionnel des animaux apaise les gens empathiques, note la Dre Orloff. C’est la raison pour laquelle ils ont souvent plus d’un animal domestique. «Dans la société, rares sont ceux qui appréhendent vraiment la sensibilité des personnes douées d’empathie, remarque la psychiatre. Mais les animaux, eux, y sont très sensibles, aussi les gens empathiques aiment-ils les dorloter et jouer avec eux.» En fait, ajoute-t-elle, les gens empathiques se sentent souvent plus en sécurité parmi les animaux que parmi les humains.

Assurez-vous de reconnaître ces 7 signes que vous aimez (peut-être) trop votre animal de compagnie!

7 / 10
Empathique : Les horreurs vues à la télévision vous bouleversentISTOCK/ADAM PETTO

Les horreurs vues à la télévision vous bouleversent

Assister à des événements horribles ou tragiques au journal télévisé, dans des films ou à la télévision vous bouleverse et vous perturbe au point de vous mettre la larme à l’œil et de vous rendre malade ou anxieux. Vous faites de votre mieux pour éviter ces images qui vous affectent tellement. Dans la vie, si vous voyez des enfants ou des animaux domestiques abandonnés, vous vous sentez coupable de ne pas pouvoir les aider davantage.

8 / 10
Emapthique : Vous ressentez les maladies des autresISTOCK/IPGGUTENBERGUKLTD

Vous ressentez les maladies des autres

Si vous éprouvez une forte fatigue, il se peut que ce soit parce qu’une personne dont vous êtes proche ou avec laquelle vous partagez un lien émotionnel est malade. Vous êtes comme une éponge – vous êtes si soucieux du bien-être des autres que vous prenez parfois sur vous leurs douleurs.

Voici ce que vous devez savoir sur votre hypersensibilité et comment vous adapter afin d’éviter la surstimulation et la fatigue.

9 / 10
Empathique : Vous savez toujours si quelqu'un mentISTOCK/DRAZEN LOVRIC

Vous savez si quelqu’un ment

Vous lisez dans les gens comme dans un livre ouvert, ce qui fait que vous pouvez mieux détecter leurs mensonges. «Être empathique permet souvent de dévoiler la façade derrière laquelle se cachent les gens et de comprendre pourquoi ils l’érigent», signale Cherie Burbach. Vous savez quand ils mentent et pourquoi – peut-être par méchanceté, par ignorance ou pour ménager les sentiments de quelqu’un. C’est plus qu’une intuition. Vous savez réellement si quelqu’un est franc simplement en l’écoutant parler ou en observant son langage corporel. «Les gens empathiques sentent immédiatement si les choses vont bien… ou pas!» dit la Dre Orloff. Ils se servent ensuite de cette capacité de détection pour faire une chose que les autres ne font pas: «Une personne vraiment empathique va alors essayer de comprendre pourquoi on lui ment, et ne pas se contenter d’étiqueter l’autre comme un “menteur”», termine Cherie Burbach.

Si vous ne savez pas démasquer les menteurs, essayez ces 7 trucs pour apprendre à détecter les mensonges.

10 / 10
Empathique : Vous voulez aider tous ceux qui souffrentISTOCK/JEFFBERGEN

Vous voulez aider tous ceux qui souffrent

Vous voulez soulager les gens de leurs souffrances, peu importe ce qu’ils vous ont fait ou qui ils sont. Une personne qui souffre (un sans-abri par exemple) ne peut pas vous laisser indifférent: vous allez vouloir l’aider. «Les gens empathiques veulent naturellement absorber la douleur des autres dans leur propre chair afin de les soulager», dit la Dre Orloff. Vous vous sentez responsable du bien-être de ceux qui vous entourent. Vous essayez bien de ne pas prendre les choses tellement à cœur, de passer outre, mais vous n’y parvenez pas !