Quelle quantité d’eau devez-vous boire ?

Combien d’eau devez-vous boire tous les jours ? Voici comment déterminer la quantité d’eau dont votre corps a besoin sur une base quotidienne.

Quelle quantité d'eau devez-vous boire ?

Combien d’eau boire et ses bienfaits santé

Si les experts s’entendent pour dire que boire de la bonne eau fraîche est bon pour la santé, ceux qui suivent ce conseil demeurent minoritaires. Les Canadiens boivent en moyenne quatre verres de 250 ml d’eau par jour, mais ils boivent tout autant de liquides comme du café ou des colas.

Or, chacun des systèmes de l’organisme, y compris le système immunitaire, a besoin d’eau pour remplir ses fonctions (régulariser la température et distribuer les nutriments partout). D’ailleurs, votre masse musculaire maigre, votre sang et votre cerveau contiennent chacun plus de 70 % d’eau.  

En ce sens, l’eau est l’élément le plus important dont votre corps a besoin chaque jour. Elle permet de réguler la température du corps, transporte les nutriments et l’oxygène, emporte les déchets, aide à détoxifier les reins et le foie, dissout les vitamines et les minéraux, et coussine le corps pour le protéger des blessures.  

Comme le corps perd de l’eau par la transpiration, les sécrétions et l’élimination, il doit sans arrêt refaire ses provisions. Même un état de déshydratation bénigne – déjà atteint quand vous avez soif – peut vous mettre en état de fatigue et menacer vos voies urinaires. Selon une étude de la Harvard University School of Public Health, sur 48 000 hommes, ceux qui buvaient au moins six verres de 250 ml d’eau par jour étaient, par rapport à ceux qui n’en buvaient qu’un seul, deux fois moins menacés par le cancer de la vessie. Une déshydratation même modérée peut engendrer d’autres problèmes, dont la constipation. Par ailleurs, boire suffisamment d’eau peut aider à prévenir certaines maladies, comme les calculs rénaux, et peut diminuer l’incidence du cancer du côlon.


Combien d’eau dois-je boire chaque jour?

La quantité d’eau dont on a besoin par jour est affaire d’individus – il n’est pas nécessaire d’adhérer à la règle des huit verres. D’ailleurs, on ne sait pas d’où elle vient. Le mieux est d’observer la couleur de son urine et la fréquence des mictions. Une urine jaune pâle indique que vous buvez assez d’eau. (Mais ne retenez pas la couleur de votre urine quelques heures après avoir pris des suppléments de vitamines parce que la portion non assimilée, surtout la riboflavine de la vitamine B, tend à colorer l’urine en jaune vif.) Uriner souvent est un bon signe, même s’il peut être induit par un médicament ou par un état de santé.

Buvez de l’eau à divers moments de la journée de façon à hydrater régulièrement l’organisme et à dépasser le simple niveau de la soif, car celle-ci s’éteint dès que vous vous mettez à boire, soit bien avant que vous ayez remplacé tout le liquide perdu. Plusieurs boissons font l’affaire – eau, lait, jus, boissons fouettées, tisanes ou même un soda peu pétillant.

Les boissons pour athlètes, qui fournissent des électrolytes (sodium et autres minéraux perdus dans la sueur) hydratent bien durant un exercice exigeant, par exemple lors d’une marche en montagne
ou d’une compétition à bicyclette à 32 °C (90 °F).

Boire de l’eau peut-il être mauvais pour la santé?

Aussi nécessaire soit-elle, l’eau est parfois dangereuse. Partout où vous regardez, vous entendez des histoires d’horreur sur tout ce qui peut polluer l’eau : réservoirs d’essence souterrains ou chambres de stockage de déchets d’usine qui coulent, par exemple, et contaminent l’eau des puits. Des herbicides ou des excréments d’animaux s’échappent des fermes et polluent les réservoirs. Heureusement, cela se produit peu souvent car les réserves d’eau publique sont bien protégées.

Pourtant, on admet qu’un danger très grave guette l’eau : les parasites et virus microscopiques d’origine hydrique. Personne ne connaît l’ampleur du risque parce que les symptômes d’infection (nausées, douleurs d’estomac et fatigue) ressemblent à ceux des virus gastriques et des intoxications alimentaires. On sait néanmoins que l’ingestion d’un seul de ces micro-organismes – Giardia lamblia, Cryptosporidium ou souches virulentes de E. coli – peut provoquer des maladies graves et même mortelles, surtout chez les enfants et les personnes à système immunitaire affaibli. Selon Environnement Canada, environ 34 000 personnes meurent chaque jour dans le monde d’une maladie liée à l’eau.

Quelques précautions à prendre en terminant…

Si le traitement de l’eau est essentiel pour prévenir plusieurs maladies, des agglomérations canadiennes n’ont aucun système de traitement. Les autorités provinciales, territoriales et municipales établissent leurs propre normes et objectifs, généralement d’après les Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada de Santé Canada. On peut néanmoins acheter une trousse pour tester l’eau à la maison ; mais mieux vaut faire tester l’eau par les services régionaux de Santé publique pour évaluer sa qualité, connaître la nature et la quantité des contaminants qu’elle renferme, et les risques qu’ils présentent pour la santé.  

Vous aimerez aussi:

Les 50 meilleurs aliments brûle-graisse
Protéines: combien en consommer chaque jour?
6 chiffres à retenir pour rester en santé

Vidéos les plus populaires