Share on Facebook

Masque de protection vs visière: quelle est la meilleure solution?

Quelle est la meilleure solution contre la COVID-19, entre un masque de protection – jetable ou réutilisable – et une visière? Plusieurs experts en maladies infectieuses répondent à la question.

1 / 8
Le masque de protection obligatoire dans les lieux publics.FG TRADE/GETTY IMAGES

Masque obligatoire dans les lieux publics

Les températures augmentent – les niveaux de frustration également. Le port de masques de protection ou de couvre-visage est maintenant un sujet de discussion brûlant. Les masques ne sont bien entendu, pas la chose la plus confortable au monde, mais ils sont nécessaires pour prévenir une seconde vague de contamination. Voici comment fabriquer vous-même votre masque de protection.

Dès le 18 juillet 2020, au Québec, le port du couvre-visage ou du masque de protection sera obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs. Qu’en est-il du port de la visière? Pourrait-elle remplacer le masque? Voici ce que pensent certains experts de la meilleure protection.

2 / 8

Pourquoi se couvrir le visage?

Il y a énormément de désinformation sur la COVID-19, mais une chose est sûre, «nous savons avec certitude que le coronavirus se propage par le biais de gouttelettes virales et au contact prolongé avec une personne infectée», explique Sandra Kesh, spécialiste médicale des maladies infectieuses.

«Les experts soupçonnent que le virus peut se propager par les aérosols, si quelqu’un éternue ou tousse. Des particules peuvent alors pénétrer dans l’air et être inhalées», explique-t-elle. Le port d’un masque est important non seulement pour vous protéger, mais aussi pour protéger ceux qui vous entourent. Des études montrent que les masques aident à empêcher la transmission des germes liés au coronavirus, ce qui est particulièrement important, car vous pouvez être contagieux avant même de commencer à ressentir des symptômes. Vous pouvez même être contagieux sans jamais présenter de symptômes, si vous êtes asymptomatique!

Assurez-vous de conserver ces bonnes habitudes après la pandémie.

3 / 8
Masques de protection faciaux ou visières?IGOR ALECSANDER/GETTY IMAGES

Masques faciaux ou visières?

La déclaration du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec est sans équivoque. Les citoyens qui portent une visière se verront refuser l’accès aux transports publics et aux commerces parce qu’elle n’offre aucune étanchéité contrairement au masque.

En effet, les gouttelettes projetées par la personne qui porte une visière peuvent se répandre dans l’air en passant par les côtés ou le dessous de la visière. Le ministère précise que dans le monde médical la visière sert uniquement à protéger les travailleurs de la santé lorsqu’une procédure risque de provoquer des éclaboussures notamment de sang, de liquides biologiques ou de sécrétions.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) privilégient également les masques comme ligne de défense numéro 1. «Les masques offrent un meilleur moyen d’empêcher les gouttelettes de quitter la bouche ou le nez de quelqu’un qui pourrait être infecté», explique la docteure Kesh. «De plus, la principale entrée du virus est le nez, donc s’assurer qu’il est entièrement couvert aide à créer une plus grande barrière de protection», dit-elle.

Bien sûr, les masques faciaux ne sont efficaces que si vous les utilisez correctement, alors assurez-vous d’éviter ces erreurs courantes de manipulation avec les masques de protection.

«Pour ceux qui ne peuvent pas tolérer un masque, une visière pourrait être une bonne alternative. Mais j’encourage le monde à essayer différentes sortes de masques avant d’abandonner», dit la docteure Kesh. «Un masque offre définitivement une meilleure protection qu’une visière.»

4 / 8
Les masques de protection rendent la respiration difficile.G-STOCKSTUDIO/GETTY IMAGES

Les masques rendent la respiration difficile

«Bien que le port d’une visière ET d’un masque soit la protection optimale, vous n’avez pas besoin de vous protéger de cette manière!», lance Jen Podany, PDG d’une compagnie de visières. Il est vrai que les visières offrent plus d’aisance pour la respiration et certains pare-soleil bloquent les rayons UV nocifs, ce qui peut être avantageux si vous avez la peau sensible, souligne-t-elle.

Les visières peuvent également être la meilleure option pour les personnes qui pratiquent des activités sportives. «Les personnes qui sont engagées dans des activités de haute intensité, comme la course, peuvent ne pas être en mesure de porter un couvre-visage en tissu si cela nuit à leur respiration», explique Abe Malkin, fondateur et directeur médical de Concierge MD. «Si vous avez des problèmes respiratoires, vous ne devriez pas risquer de porter un masque. Il est donc plus sécuritaire d’éviter tous les lieux publics.»

Apprenez-en plus sur l’aménagement de zones chaudes et froides dans les hôpitaux contre la Covid-19.

5 / 8
Les masques de protection doivent être confortables et bien ajustés.Nong4/Shutterstock

Les masques ne sont pas recommandés pour tout le monde

Bien que les CDC recommandent le port de masques, ils notent également quelques exceptions. «Les couvre-visage en tissu ne doivent pas être portés par des enfants de moins de deux ans ou par toute personne qui a des problèmes de respiration ou de motricité et qui serait incapable de le retirer seule.»

«Dans certains cas, comme l’autisme ou les troubles épileptiques, la personne est plus sensible que d’autres au toucher et aux textures et ne peut pas avoir le nez et la bouche couverts de tissu», explique le docteur Malkin. Dans ces circonstances, une visière serait un meilleur choix. Cependant, le docteur Malkin dit qu’il est parfois préférable de ne pas couvrir complètement le visage. «Au lieu de cela, soyez attentif à la distanciation sociale et évitez les lieux publics.»

Suite à la Covid-19, nous ne tiendrons plus jamais ces choses pour acquises.

6 / 8
L’avantage des masque de protection sous forme de visières.AMRIPHOTO/GETTY IMAGES

L’avantage des visières

L’un des plus gros problèmes avec les masques est qu’ils ne couvrent que le nez et la bouche, ne couvrant pas l’autre point d’entrée majeur pour le virus: les yeux. Avec des visières, les yeux sont couverts, ce qui empêche l’absorption du virus par les aérosols ainsi que le contact mains-yeux.

Les masques peuvent également causer des problèmes de peau, ce que les visières ne font pas. «Je constate une augmentation des éruptions faciales, y compris l’acné, la rosacée, la dermatite périorale et la dermatite de contact irritante. Je pense vraiment que cela vient du port de masques», a déclaré la médecin Sapna Palep.

Faites attention à ces erreurs que vous commettrez probablement cet été.

7 / 8
Pourquoi se couvrir le visage avec un masque de protection?SKAMAN306/GETTY IMAGES

Un nettoyage quotidien

Les masques doivent être nettoyés quotidiennement. Et si vous transpirez ou faites de l’exercice avec votre masque, il est préférable de le retirer lorsque vous avez terminé votre activité pour éviter les affections cutanées potentielles décrites par la docteure Palep. Elle recommande de nettoyer les masques dans un évier ou de les mettre dans le cycle délicat de la machine à laver, puis de les sécher à l’air.

Une autre option consiste à utiliser un sac désinfectant portable. Certains possèdent la technologie UV-C qui tue jusqu’à 99,9% des bactéries et des virus. C’est aussi un moyen de nettoyage qui ne nécessite pas de produits chimiques. Bien que cet appareil ne soit pas nécessairement conçu pour les masques en tissu (ses principales utilisations sont les téléphones, les lunettes, les cartes de crédit, etc.), il offre un moyen rapide de les nettoyer entre deux lavages.

Les visières, en revanche, sont plus faciles à nettoyer que les masques en tissu. «Vous n’avez pas à faire de lessive à chaque fois que vous le portez», note Podany. Gardez tout de même à l’esprit que les visières doivent être nettoyées après chaque utilisation avec de l’eau savonneuse.

Lisez ces quelques conseils pour savoir comment désinfecter votre couvre-visage.

8 / 8
Masque de protection: une barrière entre vous et ceux qui sont vulnérables.FamVeld/Shutterstock

Options pour les enfants

Au Québec, le port du masque n’est pas obligatoire dans les lieux publics pour les enfants âgés de 2 à 12 ans, mais fortement encouragé. À l’opposé, il est découragé pour les enfants de moins de 2 ans.

Le docteur Malkin suggère «d’essayer de rendre le port d’un masque amusant pour les enfants en proposant des créations mettant en vedette leur superhéros préféré, en expliquant calmement la nécessité du masque et en le gardant un peu plus lâche autour du nez et de la bouche».

Il est important de s’assurer que le masque de l’enfant soit bien ajusté à son visage. À cet effet, il existe plusieurs modèles de masques pour enfant fabriqués au Québec.

Fabriquez-vous l’un de ces masques de protection à faire sans couture!

Contenu original Reader's Digest