Share on Facebook

Douleur entre les omoplates? Cherchez la cause!

La douleur entre les omoplates est-elle attribuable à des stations assises prolongées, à un programme d’exercices… ou à quelque chose de plus sérieux?

1 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être due à une mauvaise posture.TORWAISTUDIO/Shutterstock

Mauvaise posture

Votre mère avait raison en vous disant de vous tenir le dos droit. D’après le Dr Michael Schaefer, physiatre à la Clinique Cleveland, la mauvaise posture est l’une des principales causes de la douleur au cou et aux omoplates. La position normale des épaules, c’est d’être redressées vers l’arrière. Si on se tient le dos rond toute la journée, elles vont finir par faire mal.

Cette habitude n’est pas facile à perdre, mais vous pourriez commencer à corriger votre posture sans même vous en rendre compte. « L’important, c’est d’être bien installé quand on travaille », dit le Dr Schaefer. Ajustez votre chaise et votre clavier de façon à ce que vos jambes et vos bras soient à un angle de 90°, recommande le Dr Robert J. Meislin, chirurgien orthopédique au Centre de médecine sportive de Langone, à l’Université de New York.

Prévenez les douleurs dorsales en adoptant ces bonnes postures (debout, assis et allongé).

2 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être liée à une station assise prolongée.Pressmaster/Shutterstock

Station assise prolongée


Même avec une bonne posture, rester immobile pendant des heures finit par avoir un effet néfaste, déclenchant des élancements dans les omoplates. Le Dr Meislin conseille de changer de position ou de s’étirer toutes les 20 minutes. Au besoin, utilisez un minuteur.

L’achat d’un bureau ajustable permettant d’alterner station debout et assise peut vous aider à changer de position sans interrompre votre journée de travail. Si vous êtes souvent au téléphone, utilisez des écouteurs au lieu de coincer l’appareil au creux de l’épaule.

Si vous passez beaucoup de temps assis, ces 9 habitudes vous aideront à réduire la douleur.

3 / 12
Une douleur entre les omoplates peut survenir après des exercices centrés sur l'avant du corps.SeventyFour/Shutterstock

Exercices centrés sur l’avant du corps


« Quand les patients font de l’exercice en salle de gym, c’est plutôt l’avant de leur corps qu’ils observent dans les miroirs et non leur dos », dit le Dr Meislin. « Personne ne passe assez de temps à travailler les muscles de l’omoplate. » Or, quand les pectoraux sont surdéveloppés par rapport aux muscles du dos, les omoplates finissent par être tirées vers l’avant, avachissant votre posture. Si vous renforcez votre dos, vos épaules vont reprendre d’elles-mêmes une position correcte : il serait donc judicieux d’ajouter quelques mouvements appropriés à votre routine.

Le mieux est de consulter un physiothérapeute, conseille le Dr Meislin, mais pour débuter, il suggère ces quelques mouvements. Allongez-vous à plat ventre sur un banc d’exercice pour faire des tirages horizontaux avec haltère, ou faites le dos rond comme un « chat qui ronronne » tout en faisant des pompes (push-up) pour solliciter ces muscles.

Si la douleur persiste, effectuez ces étirements pour soulager votre dos.

4 / 12
Une douleur entre les omoplates peut survenir si vous adoptez une mauvaise posture pour soulever une charge.Rawpixel.com/Shutterstock

Posture pour soulever une charge


Faites attention à votre posture quand vous soulevez des objets lourds. Soulever le poids avec les épaules ou les garder courbées en position trop élevée peut surmener les muscles et provoquer des douleurs dans les omoplates. On a dû vous conseiller de lever les poids avec les jambes et non avec le dos, mais il faut aussi penser à protéger le torse. « Mieux vaut s’accroupir légèrement et solliciter le tronc en s’aidant aussi des muscles du diaphragme abdominal », dit le Dr Meislin.

Le simple poids de votre sac peut causer des douleurs dorsales. Voici 8 façons de l’alléger et prévenir la douleur.

5 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être le premier symptôme du zona.SneSivan/Shutterstock

Zona


Déclenché par le même virus que la varicelle, le zona est surtout connu pour les pénibles éruptions cutanées qu’il provoque. Mais avant de remarquer une quelconque rougeur ou des boursouflures, vous pourriez avoir une sensation de picotement ou de brûlure – souvent à l’avant du thorax mais parfois aussi sur les omoplates. « En général, ces élancements précèdent de peu l’éruption, ce qui confirme le diagnostic », dit  le Dr Schaefer, « mais pendant les deux ou trois premiers jours, les symptômes peuvent se limiter à de la douleur. »

Dès les premiers symptômes, essayez ces remèdes naturels pour traiter le zona.

6 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être liée à une névralgie intercostale.F8 studio/Shutterstock

Névralgie intercostale


Quand les nerfs de la colonne vertébrale en dessous des côtes sont irrités ou enflammés, l’aggravation provoque une douleur lancinante dans la poitrine et le haut du dos, à cause d’un trouble nommé névralgie intercostale. Dans certains cas, cette douleur peut irradier dans les omoplates, selon le Dr Schaefer. Parlez-en à votre médecin, qui vous recommandera un analgésique en vente libre ou un médicament sur ordonnance pour soulager vos omoplates.

Rappelez-vous de poser ces 13 questions à votre médecin avant de prendre des analgésiques.

7 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être causée par une hernie discale.Boyloso/Shutterstock

Hernie discale


Quand le noyau gélatineux d’un disque intervertébral est poussé vers l’extérieur, une hernie se forme, qui peut irriter les articulations voisines. Cette douleur peut se porter sur les omoplates si la hernie discale est dans le rachis cervical (le cou) ou, surtout, dans le rachis dorsal (haut et milieu du dos), explique le Dr Meislin. « En descendant le thorax ou le milieu du dos, la sensation douloureuse gagne la région des omoplates », ajoute-t-il. Dans la plupart des cas, les analgésiques en vente libre suffiront à soulager la douleur.

Ces indices vous aideront à savoir de quel mal de dos vous souffrez.

8 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être due à une épaule ailée.9nong/Shutterstock

Bascule de l’omoplate (épaule ailée)


Normalement, les omoplates restent à plat, mais en raison d’un état nommé épaule ailée, il arrive qu’elles fassent saillie vers l’extérieur. « L’omoplate ne s’allonge pas ou ne bouge pas vers l’avant; elle ne fait que se rétracter », explique le Dr Meislin. Cette déformation est causée par une lésion nerveuse dans les épaules, le cou et les bras, à la suite d’une blessure, d’une complication chirurgicale ou d’un problème médical.

Consultez votre médecin. L’épaule ailée peut parfois se guérir d’elle-même avec l’aide de la physiothérapie, mais dans d’autres cas, elle nécessitera une intervention chirurgicale. Retrouvez d’autres maux qu’il est possible de soigner grâce à la physiothérapie.

9 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être indirectement due à l'ostéoporose.Xray Computer/Shutterstock

Ostéoporose


Les os affaiblis par l’ostéoporose ne causeront pas directement des douleurs dans les omoplates, mais celles-ci peuvent en devenir un effet secondaire. Si un os fragilisé de la colonne vertébrale se fendille, le dos peut commencer à se pencher vers l’avant. « Cela contribuera indirectement à donner au corps une posture voûtée », explique le Dr Schaefer.

Et comme on l’a dit précédemment, une mauvaise posture n’est pas un bon présage pour les omoplates. Donc, si vous souffrez d’ostéoporose, il est particulièrement important de veiller à vous tenir le dos droit.

Adoptez ces 8 moyens simples de lutter contre l’ostéoporose.

10 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être causée par la fibromyalgie.Dean Drobot/Shutterstock

Fibromyalgie


Quoique très répandue, la fibromyalgie a des causes encore mal connues, mais les chercheurs pensent qu’elles sont liées à une perturbation des signaux de douleur dans le cerveau. Le cerveau détecte de la douleur même en l’absence d’un déclencheur et sur-réagit quand il doit répondre à quelque chose de vraiment douloureux. « Les symptômes de la fibromyalgie généralisée [se manifestent] en de multiples points déclencheurs qui peuvent étendre leurs méfaits dans la région des omoplates », observe le Dr Maislin. Parmi les autres points particulièrement sensibles, on compte le cou, les coudes, les hanches et les genoux.

Renseignez-vous sur cette maladie encore mal comprise.

11 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être due à un cancer des poumons.ArkHawt/Shutterstock

Cancer des poumons


Les poumons sont associés à la poitrine, mais la douleur peut se faire sentir dans le dos, jusque dans les omoplates. Les médecins expliquent mal ce phénomène, lié selon eux à un défaut de communication. « En général, le cerveau ne perçoit pas les organes internes, du moins sur une base régulière. Donc, quand il reçoit un stimulus de douleur inaccoutumé ou étranger en provenance d’un de ces organes, cela créé une sorte de confusion – comme un court-circuit », explique le Dr Schaefer.

Dans certains cas, le cerveau va envoyer des signaux de douleur vers les épaules. Il est rare que le cancer du poumon ou un autre problème pulmonaire cause des douleurs dans les omoplates, mais si celles-ci sont accompagnées de toux, de respiration sifflante ou de perte de poids, votre médecin décidera sans doute de pousser plus loin ses examens.

Certains signes de maladies graves restent méconnus. Réagissez rapidement si vous ressentez l’une de ces 6 douleurs.

12 / 12
Une douleur entre les omoplates peut être attribuable à des problèmes cardiaques.Tulaluck/Shutterstock

Problèmes cardiaques


Dans de rares cas, des problèmes cardiovasculaires (crise cardiaque ou déchirure de l’aorte) vont provoquer une douleur irradiante dans le dos, jusqu’aux omoplates. La plupart des gens qui souffrent de douleurs dans la partie supérieure du dos ne devraient pas pour autant se croire au bord d’une urgence cardiaque, mais si vous avez dans votre dossier médical des facteurs de risque comme le tabagisme ou un taux de cholestérol élevé, votre médecin devrait faire des tests complémentaires.

« Chez une personne avec des facteurs de risque… ‘’la douleur dans les omoplates’’ sera un peu plus préoccupante, surtout quand on ne peut pas déceler d’autres causes et qu’à l’examen, il n’y a ni sensibilité ni enflure», dit le Dr Schaefer. Lors d’une crise cardiaque, les femmes sont plus susceptibles de ressentir de la douleur à d’autres endroits que la poitrine.

Donc, appelez un médecin sur-le-champ si cette douleur est accompagnée d’autres symptômes inquiétants comme l’essoufflement ou la nausée.

Sachez reconnaître ces 7 signes que vous risquez de faire une crise cardiaque.

Contenu original Reader's Digest