Comment éviter d’attraper le coronavirus dans l’ascenseur?

Si vous devez monter dans un ascenseur, au travail ou ailleurs, des experts en santé offrent des conseils pour éviter d’attraper le coronavirus, outre l’utilisation d’un masque facial et d’un désinfectant pour les mains. Voici ce que vous pouvez faire pour réduire vos chances de contracter un coronavirus dans les espaces clos.

Comment éviter d'attraper le coronavirus dans l’ascenseur?COMPASSIONATE EYE FOUNDATION/KELVIN MURRAY/GETTY IMAGES

Les risques de prendre l’ascenseur

Dans une étude publiée en 2020 dans Emerging Infectious Diseases, il a été démontré que les cas de COVID-19 d’un immeuble à bureaux en Corée du Sud étaient principalement regroupés parmi des personnes qui travaillaient ensemble au 11e étage du même côté de l’immeuble. Évidemment, ces employés sont entrés en contact avec d’autres personnes à différents étages du bâtiment qui en compte dix-neuf et qui partage les mêmes ascenseurs.

C’est pour cette raison que les chercheurs pensent que, puisque la propagation était principalement concentrée au 11e étage, le risque de transmission dépend du temps pendant lequel les gens interagissent ou sont en contact les uns avec les autres dans un espace clos et achalandé.

En d’autres termes, un trajet de 30 à 60 secondes en ascenseur avec une personne infectée peut poser moins de risques que de passer huit heures à côté d’un collègue infecté dans le même bureau.

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), le coronavirus se propage par le biais de gouttelettes respiratoires provenant de personnes proches de vous lorsqu’elles toussent, éternuent ou parlent. La propagation se fait également lorsque vous touchez accessoirement des surfaces contaminées (comme les boutons de l’ascenseur) puis que vous touchez votre visage par la suite. Ces deux moyens de propagation représentent des risques courants dans un ascenseur, bien qu’il n’y ait pas encore d’études spécifiques sur les probabilités d’infection dans ce milieu clos.

Une seconde étude, publiée dans Nature en avril 2020, suggère que les gouttelettes sous forme d’aérosol – plus petites que les gouttelettes respiratoires – peuvent rester dans l’air de petits espaces mal ventilés, mais on ne sait pas ce que cela signifie réellement en ce qui a trait à la transmission du virus.

L’étude a été menée dans deux hôpitaux de Wuhan, en Chine, où les niveaux de COVID-19 étaient très faibles, voire indétectables, dans les zones publiques, les chambres d’isolement et les zones ventilées, mais étaient détectables dans les salles de bain utilisées par les patients.

Cependant, le potentiel de transmission des aérosols dépend de plusieurs facteurs, dont la quantité de virus à laquelle une personne est exposée. Il n’y a pas suffisamment de recherches pour déterminer si la quantité de virus observée dans les gouttelettes d’aérosol était suffisante pour provoquer une infection.

Gardez vos distances sociales

Les moments inconfortables dans les ascenseurs bondés sont peut-être révolus. Les bâtiments devraient «limiter le nombre de personnes pour respecter la distanciation sociale de 2 mètres entre les utilisateurs», explique Patricia Whitley-Williams, médecin en chef des allergies pédiatriques, de l’immunologie et des maladies infectieuses à la Rutgers Robert Wood Johnson Medical School au New Jersey.

Il est donc probable que le bâtiment dans lequel vous habitez ou celui où vous travaillez établisse des limites, en plaçant au sol des décalcomanies pour indiquer aux utilisateurs où se tenir et dans quelle direction (faire face aux murs signifie surement moins de gouttelettes atterrissant près de votre visage).

Les fabricants d’ascenseurs ont aussi fourni des conseils aux bâtiments sur la manière de maintenir les gens séparés selon la taille de l’ascenseur. De plus, des horaires différents – des arrivées, des départs et des temps de pause échelonnés sur plusieurs heures –sont recommandés et pourraient désencombrer les longues files d’attente pour l’ascenseur.

Garder ses distances est essentiel. Assurez-vous de savoir ce qu’il faut faire (ou pas) pour éviter les virus au restaurant!

Évitez les ascenseurs bondés

Pourtant, «garder deux mètres de distance est difficile dans un ascenseur», selon Suzanne Willard, professeure clinicienne et doyenne associée en santé mondiale à la Rutgers School of Nursing dans le New Jersey. «Vous pouvez suivre toutes les règles établies par votre bâtiment, mais que faire si les autres ne le font pas? Si vous vous sentez mal à l’aise, sortez de l’ascenseur», suggère Willard. Par exemple, si une tierce personne essaie d’entrer alors qu’il n’y a plus assez d’espace, vous pouvez sortir afin d’éviter les affrontements. Si vous arrivez à un ascenseur et qu’il est déjà plein: attendez simplement le prochain.

«Évitez les ascenseurs bondés», explique la médecin Whitley-Williams. Laissez-vous suffisamment de temps pour vous rendre au travail, afin de ne pas vous sentir «obligé» de prendre l’ascenseur pour ne pas arriver en retard. Surtout, ne vous inquiétez pas trop des subtilités sociales, car on ne s’attendra pas à ce que vous teniez les portes de l’ascenseur, du moins dans un avenir rapproché.

Portez un masque

La meilleure façon de vous protéger dans un ascenseur peut être de porter un couvre-visage. Une grande étude publiée en juin 2020 dans The Lancet a révélé que les masques faciaux sont efficaces pour protéger les personnes contre les infections, surtout les masques chirurgicaux jetables ou les masques en coton réutilisables. Évidemment, porter n’importe quel masque sera déjà plus efficace que de ne pas en porter du tout. Le gouvernement recommande d’utiliser des couvre-visages lorsque les mesures de distanciation sociale sont difficiles à maintenir, ce qui inclus les ascenseurs.

En outre, la revue The Lancet a révélé que la protection des yeux – par le port de lunettes ou de visières – peut également aider à protéger contre la transmission par les muqueuses notamment des yeux.

Si vous n’avez pas de machine à coudre, essayez l’un de ces 3 masques de protection à faire sans couture!

Ne touchez pas le bouton de l'ascenseur pour éviter d'attraper le coronavirus.RANTA IMAGES/GETTY IMAGES

Ne touchez pas les boutons d’ascenseur

De plus, vous devriez porter «des gants si vous devez toucher à quoi que ce soit», conseille Willard. Mais «pour les boutons de l’ascenseur, un coude fait généralement l’affaire». (N’oubliez cependant pas de changer et de laver vos vêtements lorsque vous rentrez à la maison!)

Les gants jetables ne sont efficaces que si vous vous abstenez de toucher votre visage lorsque vous les portez, et si vous les retirez correctement sans vous contaminer. Une autre option consiste à utiliser un mouchoir pour appuyer sur n’importe quel bouton, puis à le jeter immédiatement. Mais le meilleur moyen de se protéger est simplement «d’utiliser fréquemment un gel désinfectant et de se laver les mains régulièrement», répète Willard. Ne touchez pas votre visage et après avoir utilisé l’ascenseur, lavez-vous les mains dès que vous arrivez à destination.

Le monde post-coronavirus sera différent, mais voici de bonnes habitudes qu’il serait bien de conserver après le déconfinement!

Ne parlez pas

Une étude publiée en juin 2020 dans PNAS montre que les conversations bruyantes entraînent un risque plus élevé de propagation du virus, de sorte que certaines entreprises et certains bâtiments interdisent de parler dans les ascenseurs (ce qui inclut l’utilisation de téléphones cellulaires).

Prenez les escaliers si vous le pouvez

Mieux encore, évitez complètement l’ascenseur! Ce ne sera pas possible si vous êtes au 30e étage, mais pensez-y si vous êtes au troisième. Vous pouvez également prendre l’ascenseur pour monter et descendre par les escaliers. Commencez lentement et considérez cela comme un exercice. «La montée des escaliers est un excellent moyen d’inclure l’exercice dans votre routine quotidienne», lance Willard.

Respirer librement fait partie de ce que nous ne tiendrons plus jamais pour acquis!

Les escaliers comportent aussi des risques

Le CDC recommande des cages d’escalier à sens unique. «Les escaliers peuvent aussi être encombrés, alors considérez la distanciation sociale», rappelle Willard.

Encore une fois, faites attention à ce que vous touchez: utilisez votre coude pour ouvrir les portes si vous le pouvez et n’utilisez les rampes d’accès que si cela est nécessaire pour votre sécurité. «Lavez-vous les mains lorsque vous arrivez à destination, et ne touchez surtout pas votre visage avant de le faire», termine-t-elle.

Contenu original Reader's Digest

Vidéos les plus populaires