Comment faire la différence entre une entorse et une foulure?

Ces blessures impliquent toutes deux des dommages aux tissus mous du corps. Voici comment faire la différence entre une entorse et une foulure et comment soulager votre douleur.

Quelle est la différence entre une entorse et une foulure? Voyez nos explications. Mansong Suttakarn/Shutterstock

Entorse ou foulure?

Vous trébuchez et vous vous faites mal à la cheville. Aïe! Elle est enflée, elle élance… c’est clairement une entorse. Euh, ou peut-être une foulure? Quelle différence y a-t-il entre les deux?

Si vous confondez constamment entorse et foulure, vous n’êtes pas le seul.

«Il est facile de confondre les entorses et les foulures, car dans les deux cas les tissus mous entourant les articulations sont trop sollicités – parfois au point de se déchirer», explique le Dr Gbolahan Okubadejo, chirurgien orthopédiste spécialiste de la colonne vertébrale à New York.

Si les entorses et les foulures semblent similaires, il existe de légères différences entre elles qui requièrent un traitement légèrement différent qu’il soit prescrit par votre médecin, un ostéopathe ou qu’il soit maison.

Nous avons parlé à des médecins et à des experts pour comprendre les différences fondamentales entre entorses et foulures, leur nature, leur traitement et comment éviter qu’elles se reproduisent.

Les physiothérapeutes peut en savoir beaucoup sur votre corps. Voici 13 conseils de ces spécialistes pour vous aider à garder une bonne santé physique.

Qu’est-ce qu’une foulure?

Les foulures sont des blessures aux muscles et aux tendons, de dire le Dr Okubadejo. «Une foulure se produit quand les muscles ou les tendons, qui relient les muscles à un os, deviennent trop tendus ou se déchirent.»

Si le muscle est trop tendu – ce qui peut arriver lors d’un exercice vigoureux ou lorsque vous n’êtes pas suffisamment réchauffé avant un entraînement –, il peut se déchirer et provoquer une foulure.

De la même façon, les tendons – bandes de tissu fibreux reliant les muscles aux os – peuvent aussi trop s’étirer ou se déchirer.

La foulure d’un muscle est aussi connue sous le nom d’élongation ou de claquage musculaire, selon le Dr Marvin Singh, propriétaire de la clinique Precisione à San Diego, en Californie.
«Ça se produit lorsqu’un muscle est surutilisé, utilisé incorrectement ou trop étiré, et ça touche les muscles ou les tendons.»

Les foulures peuvent se produire à différents endroits du corps, mais elles sont plus courantes dans le bas du dos et le muscle ischiojambier situé à l’arrière de la jambe.

Voici comment certains gestes du quotidien peuvent blesser votre corps.

Qu’est-ce qu’une entorse?

Si vous vous êtes déjà tordu la cheville et avez atterri de la mauvaise manière en descendant d’un trottoir, vous vous êtes fait une entorse.

«Une entorse se produit lorsque des ligaments – tissus qui lient les os ensemble – deviennent trop étirés ou se déchirent», explique le Dr Okubadejo.

Cela peut toucher une cheville, un genou ou un poignet, mais aussi un pouce ou votre dos. Peu importe l’articulation, lorsque vos ligaments se tordent, se déchirent ou s’étirent trop, il s’agit d’une entorse.

Alors que les entorses et les foulures peuvent toutes les deux entraîner douleur et enflure, les entorses, elles, peuvent faire éclater des vaisseaux sanguins et provoquer des contusions.

Apprenez-en plus sur la marche à suivre et les gestes à poser dans un cas de premiers soins.

Les symptômes d’une entorse et d’une foulure

Les deux blessures sont accompagnées de douleur, d’enflure et de rougeur, mais il existe certaines différences importantes, selon le Dr Okubadejo.

«Habituellement, dans le cas d’une entorse, la région autour de l’articulation présente des contusions.» Dans le cas d’une foulure, par contre, vous pourriez avoir des crampes musculaires, d’expliquer le Dr Singh. «Les symptômes d’une entorse et d’une foulure peuvent être similaires. L’une des plus grandes différences est qu’une foulure peut vous donner des spasmes musculaires autour du muscle touché.»

Savez-vous que la colle pourrait devenir une option pour soigner certaines blessures? Voyez pourquoi on peut utiliser la colle pour soigner certaines blessures.

Quelle est la différence entre une entorse et une foulure? Voyez nos explications.Skynesher/Getty Images

Comment les médecins diagnostiquent-ils une entorse ou une foulure?

Vous pourriez être tenté d’ignorer la blessure ou d’attendre de voir si vous vous sentez mieux. Pour des blessures moins sérieuses, le Dr Okubadejo croit que les gens peuvent se soigner eux-mêmes. Une foulure légère se réparera d’elle-même en à peu près deux à quatre semaines, dit-il; si vous avez une douleur sévère ou si vous ne vous sentez pas beaucoup mieux après quelques jours, il est temps de consulter un médecin.

«Normalement, les entorses et les foulures requièrent d’être diagnostiquées par un professionnel de la santé, ajoute-t-il. Il fera un bref examen physique et vous fera vraisemblablement passer une radiographie ou une IRM.»

«Une entorse ou une foulure s’accompagne habituellement de douleur et de sensibilité ainsi que d’enflure et d’une limitation des mouvements. La personne blessée entendra parfois un ‘pop’ révélateur, signe de la déchirure d’un ligament menant à une entorse», explique-t-il.

Votre médecin diagnostiquera habituellement une entorse ou une foulure en vous écoutant raconter comment vous vous êtes blessé et par un examen physique, déclare le Dr Tomas Pevny, chirurgien orthopédiste pour ValleyOrtho à Glenwood Springs, au Colorado. «S’il a un doute, l’imagerie – le plus souvent une IRM – s’avérera utile.»

L’examen de votre blessure permettra d’identifier des symptômes courants comme des contusions, des crampes, de l’enflure et des problèmes de mobilité; il peut inclure une radiographie afin d’écarter la possibilité d’os cassés, affirme le Dr Rahul Shah, chirurgien orthopédiste spécialiste de la colonne vertébrale à Vineland, au New Jersey.

Vous avez des maux de dos depuis quelque temps? Voici 7 remèdes contre le mal de dos.

Quel traitement utilise-t-on pour une entorse ou une foulure?

Si vous vous êtes déjà tordu la cheville, vous connaissez probablement la technique RICE (Rest, Ice, Compression, Elevation), soit repos, glace, compression, élévation. Cette technique aide vraiment à traiter les entorses et les foulures.

«On traite généralement les entorses et les foulures légères en utilisant la même méthode», de dire le Dr Shah. Voici comment elle peut vous aider:

Le repos

Ne marchez pas sur la blessure et donnez-lui le temps de guérir.

«Ne mettez pas de poids sur l’entorse ou la foulure, car le repos est nécessaire pour que les tissus se réparent d’eux-mêmes», de dire le Dr Okubadejo.

La glace

Mettre de la glace sur votre blessure peut soulager l’inflammation. 

La compression

Envelopper la blessure d’un bandage de compression aidera à réduire l’enflure, selon le Dr Okubadejo, qui recommande également de prendre des antidouleurs vendus sans ordonnance.

L’élévation

Prenez un livre ou la télécommande et installez-vous confortablement sur le sofa pendant un bon moment. Élever votre blessure aidera aussi à réduire l’enflure, explique le Dr Pevny, ce qui contribuera à améliorer votre état.

La consultation d’un médecin

C’est important de consulter votre médecin si vous avez mal, de dire le Dr Singh. Cette entorse ou cette foulure pourrait en fait être quelque chose de beaucoup plus grave, une fracture par exemple.

S’il y a une enflure notable ou un engourdissement, prenez rendez-vous avec un orthopédiste, ajoute le Dr Okubadejo.

Un médecin pourra vous prescrire des médicaments plus forts, installer une attelle sur la région blessée et prescrire une botte de marche ou des béquilles pour un certain temps.

La chirurgie

On opère rarement pour une entorse. «Il existe différents degrés de foulure, explique le Dr Pevny. Une foulure légère est une blessure qui touche un muscle, mais qui reste stable. Elle guérira d’elle-même avec du repos, de la glace, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et peut-être de la physiothérapie.»

Un muscle déchiré ou des entorses chroniques peuvent toutefois nécessiter une chirurgie, d’ajouter le Dr Pevny.

Parlant de chirurgie, découvrez les 41 secrets que les chirurgiens ne vous dévoileront pas.

Qui est le plus à risque d’avoir des entorses et des foulures?

Être actif est bon pour la santé, mais ça comporte des risques dont les entorses et les foulures font partie, explique la Dre Hélène Bertrand, qui est médecin à Vancouver, chercheuse scientifique et enseignante clinique à l’Université de la Colombie-Britannique.

Que ce soit en jouant au tennis, en courant à l’extérieur, en jouant au basketball ou en faisant de la randonnée dans des sentiers cahoteux, vous risquez autant de vous faire une entorse qu’une foulure, explique la Dre Bertrand, qui est aussi cofondatrice de QR Cream, une entreprise de produits contre la douleur.

Et il n’y a pas de façon de savoir si vous allez avoir une entorse ou une foulure, selon le Dr Okubadejo. «La plupart des gens courent autant de risques de se faire une entorse qu’une foulure.»

Il explique que ces blessures surviennent souvent chez les personnes ayant des muscles et des articulations plus faibles. Cependant, celles qui sont moins athlétiques pourraient même être légèrement plus susceptibles d’avoir un accident.

«Les personnes en surpoids, âgées ou en mauvaise forme physique ont tendance à courir de plus grands risques de se faire une entorse ou une foulure parce que leurs muscles et leurs articulations sont moins capables de supporter les mouvements de leur corps », ajoute le Dr Okubadejo.

Autre coupable: les chaussures mal ajustées. «Les entorses et les foulures peuvent parfois survenir quand une personne porte des chaussures trop grandes», selon lui. Et même si vous êtes en excellente forme, vous pourriez provoquer le destin si vous poussez votre corps à la limite sans d’abord vous réchauffer.

Apprenez-en plus sur ces 10 signes subtils sur les pieds révélateurs de maladie.

Prévenir les entorses et les foulures

Puisque vous ne pouvez prévoir les rebondissements que la vie vous réserve – les accidents arrivent à tout le monde –, envisagez l’une de ces options pour minimiser vos risques futurs de vous faire des entorses et des foulures:

Se réchauffer et récupérer

Lorsque vous planifiez de vous entraîner, gardez-vous toujours du temps pour les périodes de réchauffement et de récupération.

Elles aideront à étirer doucement vos muscles et à les renforcer ainsi qu’à réduire le risque de pousser votre corps au-delà de ses limites.

L’une des meilleures manières de prévenir les entorses et les foulures est de faire de bons exercices d’étirement, de ne pas vous surmener, de connaître vos limites. Il est également important d’utiliser de l’équipement de qualité, de porter les bonnes chaussures et de prendre des pauses pendant un entraînement pour éviter d’en faire trop, explique le Dr Singh.

Rester en forme

Prendre soin de votre corps grâce à une alimentation saine et de l’exercice régulier pourrait aider, selon le Dr Okubadejo, qui recommande aussi de porter des chaussures appropriées.

«Maintenir votre corps en forme et à un poids santé est extrêmement important lorsque vous essayez de prévenir les entorses et les foulures, dit-il. Faire souvent de l’exercice peut aider à renforcer les ligaments, les tendons et les muscles de sorte qu’ils sont moins susceptibles de trop s’étirer ou de se déchirer. Assurez-vous que vos chaussures sont bien ajustées. Aussi, si vous avez déjà souffert d’une entorse ou d’une foulure, faites quotidiennement des exercices de renforcement.»

Porter une bande élastique

Comme dans beaucoup d’autres aspects de la vie, la prévention est le meilleur remède. Si vous êtes un coureur et que vous vous êtes déjà fait une entorse ou une foulure, envisagez de porter une bande élastique sur l’articulation touchée, conclut la Dre Bertrand.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest