Brûlure : guérir grâce à un régime alimentaire équilibré

La guérison d’une brûlure peut être longue et douloureuse, un régime alimentaire équilibré, riche en vitamine C et en zinc, peut aider à la réparation des tissus.

Un bon apport en zinc peut aider à la guérison d'une brûlureShutterstock

 Un régime alimentaire très équilibré, pour guérir une brûlure

Pour favoriser la réparation des tissus, il est essentiel que les victimes d’une brûlure importante aient un régime alimentaire très équilibré, qui leur apporte un surplus de calories, de protéines, de vitamines et de minéraux. Les brûlés ont également besoin d’absorber davantage de liquides, de sodium et de potassium pour remplacer ces éléments qui exsudent à travers la peau endommagée. Sinon, il y a risque de déshydratation et de déséquilibre électrolytique. Les brûlures du deuxième et du troisième degré, avec cloques et dommages aux tissus, sont très graves : elles présentent un risque élevé d’infection par les germes qui peuvent pénétrer dans l’organisme à la faveur des lésions.

Brûlure, les aliments à éviter et à privilégier

Il faut inclure de la vitamine C dans son alimentation, pour garder la peau en bonne santé et prévenir les infections, ainsi que des suppléments de liquides nutritifs pour maintenir un apport élevé de calories.

Il faut éviter le thé, le café et autres boissons contenant de la caféine : leur effet diurétique accélère la perte liquidienne. L’alcool est également à éviter parce que lui aussi déshydrate ; de plus, il affaiblit le système immunitaire.

Privilégier :

  • Aliments à haute teneur en protéines et en zinc pour la réparation des tissus;
  • Eau, bouillon, jus de fruits et autres boissons non alcooliques, pour pallier la perte de liquide;
  • Fruits et légumes frais, riches en vitamine C, pour favoriser la cicatrisation

Éviter :

  • Thé, café et alcool

Plus de protéines et de zinc

Les patients hospitalisés avec des brûlures étendues reçoivent généralement des liquides et des antibiotiques par voie intraveineuse. Chez les grands brûlés (plus de 20 % de la surface du corps) incapables de manger, une alimentation continue par sonde gastrique est mise en place. Elle vise à fournir jusqu’à 6 000 kcal par jour, dont 350 g de protéines, pour compenser les pertes de plasma au niveau de la brûlure. Pour ceux qui parviennent à s’alimenter, le régime doit apporter un surplus de calories, de protéines et de zinc afin de réparer les tissus. Le zinc est surtout présent dans le poisson gras et les fruits de mer, la viande maigre, la volaille, les œufs, le lait, les haricots secs, les noix et les céréales complètes ; essentiel pour la guérison des blessures, il stimule aussi les défenses immunitaires contre l’infection.

Vous aimerez aussi :

 Coup de soleil: les 20 meilleurs trucs et remèdes pour soulager la peau
Comment avoir une peau jeune: 10 conseils de dermatologues
Un remède naturel pour soigner les irritations de la peau : l’hamamélis

 

Popular Videos