Share on Facebook

Vitamine C: de puissants bienfaits sur la santé

La vitamine C a de nombreuses vertus puissantes sur la santé! Consommée sous forme naturelle ou en suppléments.

1 / 7
SHUTTERSTOCK

Les bienfaits santé de la vitamine C

La vitamine C:

  • Renforce l’immunité.
  • Diminue le risque de maladies cardio-vasculaires et peut-être de cancer.
  • Accélère la cicatrisation des blessures.
  • Limite les symptômes du rhume et abrège sa durée.
  • Donne des gencives saines.
  • Aide à soigner l’asthme et à prévenir la cataracte.

Les suppléments de vitamine C disponibles sous forme d’ampoules, de comprimés, de gélules, de poudre ou de tablettes.

Attention!

  • Si vous souffrez de calculs rénaux, d’une maladie rénale ou d’hémochromatose (tendance génétique à stocker trop de fer),
    limitez votre apport journalier à 500 mg (la vitamine C favorise l’absorption du fer).
  • La vitamine C peut altérer les résultats de tests médicaux concernant le diabète, le cancer du côlon et le taux d’hémoglobine.

Si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.

Essayez d’abord ces 30 bons trucs pour «doper» votre système immunitaire.

2 / 7
SHUTTERSTOCK

Les bienfaits de la vitamine C: son rôle dans l’organisme


La vitamine C aide à fortifier les vaisseaux capillaires (les plus petits des vaisseaux sanguins) et les parois des cellules. Elle joue également un rôle primordial dans la formation du collagène, protéine présente dans les tissus conjonctifs. Elle active ainsi la cicatrisation et préserve la santé des ligaments, des tendons et des gencives. Elle favorise la production d’hémoglobine dans les globules rouges et facilite l’assimilation du fer fourni par les aliments.

Plusieurs études ont mis en lumière le lien entre de faibles taux de vitamine C dans le sang et un risque accru de pathologies cardio-vasculaires. La vitamine C est l’un des antioxydants les plus efficaces pour protéger le bon cholestérol (HDL). Cet effet bénéfique concerne aussi bien la vitamine C fournie par les fruits et les légumes que celle que contiennent les compléments. L’action préventive contre le cancer semble surtout vraie pour la vitamine C apportée par les aliments. On ignore si les compléments ont le même effet. En revanche, la prise prolongée de ces compléments pourrait protéger de la cataracte.

Pour en consommer davantage, consultez cette liste de 15 aliments riches en vitamine C.

3 / 7
Shutterstock

Vitamine C, de réels effets bénéfiques


Si la vitamine C ne peut sans doute pas empêcher d’attraper un rhume, elle en limite les symptômes et réduit la durée. L’analyse de 21 études avec placebo indique qu’avec des doses quotidiennes de vitamine C comprises entre 1 000 et 8 000 mg, administrées dès les premiers symptômes, la sévérité du rhume est amoindrie, et sa durée écourtée de 21%, soit 1 journée.

D’autres études ont montré que la vitamine C aidait les patients âgés à mieux lutter contre de graves infections respiratoires. Cette vitamine est également un antihistaminique naturel: à hautes doses, elle neutralise les effets des substances inflammatoires produites par l’organisme en réaction aux pollens, aux poils d’animaux domestiques et autres allergènes. Elle peut constituer un adjuvant efficace dans le traitement de l’asthme déclenché par l’effort ; des études ont conclu que, sous forme de suppléments, elle aidait à prévenir ou à alléger les symptômes de cette maladie.

Dans le diabète insulinodépendant, qui perturbe le transport de la vitamine C jusqu’aux cellules, la prise de suppléments à raison de 1 000 à 3 000 mg par jour pourrait freiner l’apparition de complications de la maladie – problèmes oculaires et hypercholestérolémie, par exemple.

Suivez ces conseils pour améliorer l’effet des vitamines que vous prenez… 

4 / 7
shutterstock

Les doses recommandées de vitamine C


L’apport journalier recommandé, selon certaines recommandations, en vitamine C a été établi à 110 mg par jour, et la dose «supranutritionnelle » à 200-250 mg, la vitamine C étant apportée par les aliments et parfois un supplément. La dose à ne pas dépasser (outre l’apport alimentaire) est fixée à 1 000 mg par jour.

En cas d’apport déficitaire:
Absorber moins de 10 à 30 mg de vitamine C par jour pourrait provoquer le scorbut, et une prise quotidienne inférieure à 50 mg entraînerait un plus grand risque de maladie cardiovasculaire et pourrait réduire la durée de vie.

En cas d’apport excédentaire:
Les doses élevées (supérieures à 1 000 mg par jour) provoquent parfois des troubles gastriques et des diarrhées. À ce niveau, la vitamine risque d’entraver l’absorption du cuivre et du sélénium, et peut favoriser la formation de calculs rénaux.

Prenez le temps de vous renseigner sur l’efficacité des suppléments alimentaires.

5 / 7
shutterstock

Des suppléments de vitamine C


Comment prendre la vitamine C:
Pour un bon état général, 150 à 200 mg de vitamine C par jour, apportée par les aliments et éventuellement des suppléments. Pour le traitement de maladies diverses, jusqu’à 1 000 mg par jour selon les cas.

Conseils d’utilisation:
Fractionner les quantités importantes par doses de 100 mg, à prendre au cours des repas. La vitamine C donne d’excellents résultats, associée à d’autres antioxydants comme la vitamine E.

Sources alimentaires:
L’acérola, les agrumes et leur jus, le kiwi, le chou et le brocoli, les légumes verts à feuilles, le poivron rouge, le cassis et la fraise sont les meilleures sources de vitamine C.

N’hésitez pas à tester cette délicieuse recette de smoothie au chou frisé et au kiwi.

6 / 7
shutterstock

D’autres informations intéressantes sur la vitamine C


Selon de récentes études in vitro, la vitamine C pourrait provoquer des dommages génétiques au niveau cellulaire. Impossible pour autant d’extrapoler ces résultats à l’homme, d’autant que de nombreuses autres études démontrent que cette vitamine offre de multiples effets bénéfiques.

Des chercheurs de l’université anglaise de Cambridge, qui ont suivi pendant 4 ans près de 19 500 adultes âgés de 45 à 79 ans, ont noté chez les sujets ayant un taux élevé de vitamine C dans le sang une diminution significative de la mortalité par maladie
cardio-vasculaire et thrombose et par cancer (pour les hommes seulement). Cependant, la prévention du cancer par la vitamine C semble surtout effective quand celle-ci est fournie par l’alimentation. On vous dévoile la vérité sur ces mythes concernant les femmes et les maladies du coeur.

7 / 7
Shutterstock

Les vertus puissantes de la vitamine C


La vitamine C est sûrement l’élément nutritif le mieux connu et le plus largement utilisé. Cette vitamine aux multiples vertus pourrait bien encore réserver des surprises: en effet, outre ses usages classiques, elle ouvre des perspectives encourageantes pour la santé.

Dès le milieu du XVIIIe siècle, le jus de citron était utilisé pour prévenir le scorbut. Mais ce n’est qu’en 1928 que son principe actif a été isolé et identifié en tant que vitamine C. C’est à son action antiscorbutique que la vitamine C doit son nom scientifique d’acide ascorbique, mais l’intérêt qu’elle suscite aujourd’hui repose surtout sur son potentiel de protection des cellules.

Vitamine antioxydante, elle permet de combattre les altérations provoquées par l’excès des radicaux libres dans les cellules. Elle n’est pas stockée par l’organisme, et est utilisée ou éliminée très vite: elle doit donc être fournie chaque jour. Et si possible, plusieurs fois par jour.

Informez-vous sur le citron: un fruit riche en bienfaits et plein de vitamine C!

Contenu original Guide des vitamines et des minéraux pour une bonne santé