Share on Facebook

8 façons d’éviter la troisième guerre mondiale pendant les repas des Fêtes

Vous n’êtes pas d’accord avec les membres de votre famille sur une question politique brûlante? Suivez les conseils de Deepak Kashyap, expert en relations interpersonnelles, pour éviter que votre repas des Fêtes ne dégénère en une joute politique.

1 / 9
Durant le repas des Fêtes, empêchez la politique de faire dérailler le dîner.ShutterStock

Comment empêcher la politique de faire dérailler votre dîner des Fêtes

Réunir la famille pour le souper des Fêtes peut être amusant et festif, mais cela peut aussi être une source de tension. Peu importe où vous vous situez sur l’échiquier politique, il y a de fortes chances que vous soyez en désaccord avec les opinions de certains membres de votre famille pendant le temps des Fêtes.

Ces divergences politiques peuvent mettre vos relations à rude épreuve, au point où vous commencez à redouter – voire à éviter – de vous réunir pour le souper des Fêtes annuel. Avant que les choses ne dégénèrent à ce point, essayez ces stratégies simples pour désamorcer les tensions politiques à la table du repas des Fêtes… et après.

Surveillez vos propos, mais aussi votre langage corporel. Voici la posture à adopter pour instaurer un climat de confiance.

2 / 9
Durant le repas des Fêtes, concentrez-vous sur les raisons de vos retrouvailles.ShutterStock

Concentrez-vous sur les raisons de vos retrouvailles


Ne perdez pas de vue la raison pour laquelle la famille s’est réunie. Vous êtes ici pour faire la fête, pas pour convaincre. Si une dispute politique éclate, essayez de réaffirmer le climat de gratitude et de célébration : ce n’est pas tous les jours que vous êtes entourés de gens avec qui vous partagez non seulement une histoire commune, mais aussi de l’amour – et l’amour ne vous oblige pas toujours à être d’accord.

Partagez avec vos proches ces 30 façons d’exprimer sa gratitude à la vie.

3 / 9
Durant le repas des Fêtes, si le débat s’enflamme, ne jetez pas d’huile sur le feu.ShutterStock

Si le débat s’enflamme, ne jetez pas d’huile sur le feu


Lorsqu’une conversation du temps des Fêtes prend une tournure politique, apprenez à exprimer votre dissidence sans manquer de respect. Essayez de le faire en posant des questions plutôt qu’en affirmant de manière péremptoire : des demandes réfléchies et respectueuses sont ce qui différencie une discussion chaleureuse d’un affrontement passionné.

Dans un débat, le ton est souvent agressif, ce qui est généralement une réaction défensive. Un débatteur n’est pas nécessairement mal intentionné ou méchant, il craint plutôt d’être agressé verbalement ou, pire, de voir ses arguments invalidés.

Si la conversation s’envenime, trouvez la bonne façon de vous excuser en suivant nos conseils.

4 / 9
Durant le repas des Fêtes, soyez curieux plutôt qu’injurieux.ShutterStock

Soyez curieux plutôt qu’injurieux


Passion et politesse ne s’excluent pas mutuellement, même lorsqu’il s’agit de politique. Vous devrez faire appel à tout votre amour et votre bienveillance pour trouver en toute sincérité le désir de comprendre – et non de sermonner – la personne avec qui vous êtes en désaccord.

Répondez avec une véritable et respectueuse curiosité chaque fois que vous êtes confronté à une opinion que vous ne partagez pas.

Posez ces questions amusantes à vos grands-parents. Qui sait, elles pourraient faire remontrer de bons souvenirs à toute la famille.

5 / 9
Durant le repas des Fêtes, faites preuve d’humilité.ShutterStock

Faites preuve d’humilité


Il faut avoir l’humilité de reconnaître que les opinions politiques ne sont pas des faits, et que nous interprétons les faits en fonction de nos opinions. Peu importe à quel point vous êtes instruit et rationnel – et peu importe de quel côté de l’éventail politique vous vous situez ou pour quelles causes vous vous battez –, il est important de se rappeler que nous ne pouvons jamais être au courant de tout et en tout temps. La manière dont nous associons les faits est influencée par nos croyances préexistantes, et ceci est aussi vrai pour votre oncle activiste radical que pour vous.

Faire preuve d’humilité intellectuelle vous fera non seulement vous sentir moins sur la défensive, mais cela fera aussi de vous un véritable observateur de la vie. Seules les certitudes et l’attitude moralisatrice engendrent la violence en paroles et en actes.

L’intelligence émotionnelle s’apprend dès l’enfance. Appliquez ces 8 trucs pour développer celle de vos enfants.

6 / 9
Durant le repas des Fêtes, rappelez-vous que l’amour ne repose pas sur l’uniformité des opinions.ShutterStock

L’amour ne repose pas sur l’uniformité des opinions


L’amour ne nous force pas à voir les choses du même œil dans tous les aspects de la vie. En fait, exiger une compatibilité absolue sur le plan des opinions politiques ne fera qu’aliéner les autres, même les alliés potentiels à votre cause.

Comme le souligne le philosophe suisse Alain de Botton, « La compatibilité est une preuve de l’amour que deux personnes se portent, et non une condition préalable. »

Profitez de vos retrouvailles pour faire plaisir à votre père de ces 10 façons simples.

7 / 9
Durant le repas des Fêtes, souvenez-vous que la stupidité n’est pas un crime.ShutterStock

Souvenez-vous que la stupidité n’est pas un crime


Toute personne a le droit d’exprimer des opinions, même si elle n’a pas d’instruction. L’une des ironies de la vie en démocratie, c’est qu’elle garantit notre droit d’être stupide : en fait, il est essentiel pour le fonctionnement de la démocratie que nous permettions aux voix dissidentes de se faire entendre, aussi absurdes soient-elles à nos yeux.

Inspirez-vous de ces 15 trucs redoutables des gens charismatiques pour faire bonne impression auprès de toute la famille.

8 / 9
Durant le repas des Fêtes, faites l’examen de votre propre manque d’empathie.ShutterStock

Faites l’examen de votre propre manque d’empathie


Il est difficile de se mettre à la place de quelqu’un d’autre – et encore plus de marcher un kilomètre dans ses souliers – lorsque ses opinions politiques sont étroites et rigides.

Lorsque vous avez une conversation avec quelqu’un dont la perspective va complètement à l’encontre de la vôtre, il est facile de rejeter ses arguments comme étant mauvais et sectaires. Ce faisant, vous faites preuve de paresse intellectuelle, et c’est contre-productif.

Essayez plutôt de montrer un intérêt réel pour comprendre leurs espoirs et leurs craintes. Vous n’avez pas besoin d’être d’accord avec le point de vue de votre tante sur l’avortement, mais vous pouvez au moins respecter les raisons pour lesquelles elle est si attachée à cette question.

Vérifiez dès maintenant votre niveau d’empathie pour évaluer le travail à faire sur vous-même.

9 / 9
Durant le repas des Fêtes, quand tout a échoué, brouillez les pistes .ShutterStock

Quand tout a échoué, brouillez les pistes


Si tout échoue et que la troisième guerre mondiale semble inévitable, trouvez une échappatoire et faites diversion. Redirigez la passion du débat politique vers un terrain plus neutre en changeant de sujet : parlez de la météo, de votre santé, de jardin ou de votre amour pour les chiots. Ces 32 faits méconnus sur le temps des Fêtes feront de parfaites anecdotes pour votre repas en famille.

La pilule est peut-être amère à avaler, mais elle peut en valoir la peine si elle aide à maintenir la paix avec ceux que vous aimez.

Deepak Kashyap, spécialiste des relations interpersonnelles et du mieux-être, vit à Toronto où il offre des services de conseil axés sur la pleine conscience au Toronto Mindfulness Centre.

Contenu original Reader's Digest Canada