Share on Facebook

Les villes les plus (et les moins) polluées du monde

Surveillant de près les niveaux de particules fines qui peuvent causer des problèmes respiratoires, IQAir – une entreprise américaine spécialisée dans la conception de solutions technologiques pour protéger les populations de la pollution atmosphérique – nous révèle le nom des villes les plus polluées de la planète.

1 / 16
Villes les plus polluées : Gurugram, Inde.Marcin Mierzejewski/Shutterstock

Gurugram, Inde – ville des plus polluées

IQAir, une société qui conçoit des solutions technologiques pour protéger les populations de la pollution atmosphérique, a récemment publié son rapport 2018 sur la qualité de l’air dans le monde.

Gurugram détient le titre de la ville la plus polluée du monde, et elle n’est pas la seule en Inde : dans le palmarès des 20 villes les plus polluées, 15 d’entre elles sont indiennes. Située tout près de la capitale New Delhi, Gurugram se développe rapidement. La construction continuelle et une croissance démographique fulgurante ont cependant entraîné de lourdes conséquences pour la santé et l’environnement.

Consultez aussi le palmarès des villes canadiennes les plus polluées.

2 / 16
Villes les plus polluées : Faisalabad, Pakistan.Hanan Khaleeq/Shutterstock

Faisalabad, Pakistan – ville des plus polluées


Première sur la liste qui ne soit pas en Inde, la ville de Faisalabad se présente comme la troisième ville la plus polluée toujours selon IQAir.

C’est aussi la troisième ville en importance au Pakistan. Un rapport publié dans l’International Journal of Chemistry and Material Science cite la croissance démographique rapide, l’industrialisation et la déforestation comme facteurs clés du problème de pollution en hausse à Faisalabad.

Savez-vous qu’un décès sur 6 est lié à la pollution? Apprenez-en plus sur cette étude troublante.

3 / 16
Villes les plus polluées : Khotan, Chine.Iris Ying/EPA/Shutterstock

Khotan, Chine – ville des plus polluées


Seule autre ville en dehors de l’Inde à se classer au palmarès des 10 villes les plus polluées, Khotan, au nord-ouest de la Chine, occupe la huitième place dans la liste de IQAir.

Dans cette région du Xinjiang, la production houillère et la combustion du charbon sont extrêmement importantes. À ces facteurs s’ajoutent les éléments naturels qui ne sont pas tendres non plus envers les habitants.

En effet, en plus des conséquences néfastes habituelles découlant du développement et de la croissance démographique, Khotan connaît, selon un rapport du China Environmental Health Project, plus de 300 jours par année de vent sableux.

Pour diminuer votre impact sur l’environnement, adoptez ces habitudes écologiques toutes simples.

4 / 16
Villes les plus polluées : Dacca, Bangladesh.Lumenite/Shutterstock

Dacca, Bangladesh – ville des plus polluées


Alors que l’Inde possède le plus grand nombre de villes polluées dans le monde, son voisin, le Bangladesh, présente des niveaux incroyablement élevés de pollution bien qu’il soit beaucoup moins populeux.

Selon IQAir, « …par rapport à la taille de la population, le Bangladesh se révèle comme le pays le plus pollué en moyenne. » Sa capitale, Dacca, se classe au deuxième rang des capitales les plus polluées du monde après Delhi, en Inde.

Jetez un coup d’oeil à la durée de décomposition de ces objets du quotidien.

5 / 16
Villes les plus polluées : Manama, Bahreïn.P.V.R.Murty/Shutterstock

Manama, Bahreïn – ville des plus polluées


Dans la liste de IQAir, l’île de Bahreïn occupe la cinquième place des pays les plus pollués.

La ville de Manama, en particulier, est la pire au classement de toutes les villes de ce pays. En raison de l’environnement côtier du royaume, la pollution marine affecte tout autant la vie de ses habitants que la pollution atmosphérique.

Bonne nouvelle : la pollution marine devrait diminuer grâce au projet Ocean Cleanup! Renseignez-vous sur ce premier système de nettoyage des océans.

6 / 16
Villes les plus polluées : Kaboul, Afghanistan.Markus Stappen/Shutterstock

Kaboul, Afghanistan – ville des plus polluées


Al Jazeera rapporte une statistique bouleversante concernant Kaboul : la pollution atmosphérique y a déjà tué plus de personnes que la guerre qui sévit actuellement. La ville ne peut plus contenir la quantité de vieux véhicules émettant des gaz nocifs dans ses rues.

Beaucoup d’enfants se retrouvent d’ailleurs à l’hôpital avec des problèmes respiratoires causés par la pollution intense à Kaboul.

Que vous viviez dans une ville polluée ou non, utilisez ces meilleures plantes d’intérieur pour purifier l’air.

7 / 16
Villes les plus polluées : Oulan-Bator, Mongolie.toiletroom/Shutterstock

Oulan-Bator, Mongolie – ville des plus polluées


La capitale de la Mongolie, Oulan-Bator, abrite la moitié de la population du pays, et la pollution atmosphérique fait courir de graves risques à chacun de ses habitants, rapporte l’UNICEF. Mais la piètre qualité de l’air menace plus particulièrement les femmes enceintes et les jeunes enfants.

L’organisation caritative a d’ailleurs identifié le pays comme vivant une crise en termes de santé infantile, l’incidence des naissances prématurées, des enfants morts-nés, de la pneumonie et de la bronchite y étant en forte hausse.

8 / 16
Villes les plus polluées : Koweït, Koweït.Lukas Bischoff Photograph/Shutterstock

Koweït, Koweït – ville des plus polluées


La pollution atmosphérique intense à Koweït a non seulement entraîné une augmentation des problèmes respiratoires, mais aussi une plus grande quantité de particules causant le cancer, rapporte le Kuwait Times.

Cette source blâme également en partie le gouvernement local de n’avoir pas su reconnaître et aborder les problèmes environnementaux.

9 / 16
Villes les moins polluées : Honolulu, Hawaï.Fiona Lin/Shutterstock

Honolulu, Hawaï – parmi les moins polluées


Sur une note plus positive, l’American Lung Association déclare que Hawaï – et plus particulièrement Honolulu – bénéficie de l’air le plus propre aux États-Unis et partout dans le monde.

Le site environnemental Mother Nature News évoque les alizés d’Hawaï qui soufflent toute l’année en chassant les particules atmosphériques vers la mer.

Retrouvez plus de bonnes raisons de voyager à Hawaï cette année.

10 / 16
Villes les moins polluées : Zurich, Suisse.Boris-B/Shutterstock

Zurich, Suisse – parmi les moins polluées


La ville de Zurich est une autre ville propre qui a mis en place des techniques rigoureuses de gestion des matières résiduelles. La population préfère également prendre le vélo, le train, l’autobus et le métro que la voiture.

La Ville fournit en fait à ses résidents une application qui les aide à suivre et à gérer leurs déchets et leurs matières recyclables ainsi qu’à les tenir informés des meilleures pratiques.

11 / 16
Villes les moins polluées : Adélaïde, Australie.amophoto_au/Shutterstock

Adélaïde, Australie – parmi les moins polluées


L’Australie entière se classe immédiatement après l’Islande et la Finlande dans la liste des endroits les moins pollués de IQAir. La ville d’Adélaïde a aussi été choisie par Mercer Global Financial comme l’une des plus propres du monde.

Adélaïde obtient même d’autres honneurs en étant considérée comme un endroit où il fait bon vivre : elle se classe en effet parmi les villes les plus agréables du monde.

12 / 16
Villes les moins polluées : Calgary, Canada.Andrew Zarivny/Shutterstock

Calgary, Canada – parmi les moins polluées


Calgary est l’une des villes les plus propres du monde, principalement en raison de son approche en matière de gestion des déchets. Sa campagne “Too Good To Waste”, par exemple, a permis de réduire la quantité de déchets envoyés aux sites d’enfouissement.

Les autorités estiment que, grâce au tri du compost et des matières recyclables, Calgary a réduit de moitié ses déchets destinés à l’enfouissement.

Vous pensez que le Canada est un pays écologique? Voyez comment la ville de Toronto gère ses déchets et son recyclage.

13 / 16
Villes les moins polluées : Helsinki, Finlande.Subodh Agnihotri/Shutterstock

Helsinki, Finlande – parmi les moins polluées


Le rapport de IQAir classe Helsinki parmi les capitales mondiales les moins polluées. Telegraph avance cette explication : les modes de transport standards des résidents sont le transport en commun et le vélo.

La capitale finlandaise possède grosso modo l’équivalent de 3862 kilomètres de pistes cyclables.

14 / 16
Villes les moins polluées : Reykjavík, Islande.Boyloso/Shutterstock

Reykjavík, Islande – parmi les moins polluées


Architectural Digest cite Reykjavík comme l’une des cinq villes internationales les plus propres à visiter absolument. Grâce à son engagement envers les sources d’énergie alternatives, résidents et voyageurs peuvent y profiter de ressources naturelles préservées et de conditions de vie naturelles.

L’énergie géothermique représente environ 90 % du chauffage et de l’électricité de Reykjavik.

Participez à la réduction des déchets mondiaux en posant ces 30 gestes.

15 / 16
Villes les moins polluées : Hambourg, Allemagne.S.Borisov/Shutterstock

Hambourg, Allemagne – parmi les moins polluées


L’Allemagne est un chef de file mondial dans les concepts d’énergie verte. Et la ville de Hambourg est un brillant exemple de stratégies vraiment réussies.

La campagne du pays pour réduire les émissions nocives de gaz à effet de serre est audacieuse, son objectif étant une réduction de 40 % des émissions d’ici 2020 et de 80 % d’ici 2050.

16 / 16
Villes les moins polluées : Wellington, Nouvelle-Zélande.Milosz Maslanka/Shutterstock

Wellington, Nouvelle-Zélande – parmi les moins polluées


Selon IQAir, Wellington possède l’air le plus pur de toutes les capitales du monde faisant partie de sa liste. «Sa population relativement petite et son isolement géographique confèrent à la capitale de la Nouvelle-Zélande un air naturellement plus frais et plus propre», rapporte le site web Mother Nature Network.

En outre, les habitants se font une fierté de garder leur ville propre.

Dépêchez-vous de visiter ces destinations incontournables avant qu’elles ne disparaissent.

Contenu original Reader's Digest