Share on Facebook

14 polluants à surveiller pour purifier l’air de votre maison

Vous n’avez pas de pouvoir sur l’air que vous respirez à l’extérieur, mais vous êtes maîtres de celui qui règne dans votre maison. Voici une liste de polluants à surveiller.

1 / 15
Conservez la fraicheur de la maison en faisant travailler vos fenêtres.lzf/Shutterstock

Comment purifier l’air de votre maison? 14 polluants à surveiller

De récentes études démontrent que l’air de nos maisons, même si elles sont bien ventilées, peut être plus pollué que celui qu’on respire au centre d’une grande ville.

On reconnaît aujourd’hui que l’air vicié à l’intérieur de l’habitation est un problème environnemental grave. L’air, ce mélange invisible d’oxygène, de nitrogène et d’autres gaz indispensables à la vie, absorbe fumée de cigarette, poussières, pollens, moisissures, émanations de produits ménagers, et un tas d’autres composés indésirables. Ces substances irritent facilement la muqueuse des yeux, du nez et de la bouche, aggravent les allergies et l’asthme et abaissent notre résistance aux virus du rhume et de la grippe. Un cas extrême de pollution intérieure est l’empoisonnement au gaz carbonique.

Achetez l’une de ces meilleures plantes pour purifier l’air, selon la NASA.

2 / 15

L’entrée

Un solide paillasson oblige les arrivants à bien décrasser leurs chaussures pour ne pas transporter de saletés à l’intérieur.

Pensez à aérer tous les jours, même l’hiver. Vous serez étonné par les surprenants bienfaits du froid.

3 / 15
Rangement: Boîtes de peinture presque pleines à placer tête en basISTOCK/RAFAL OLKIS

Peinture au plomb

À la longue, l’ingestion ou l’inhalation de poussières ou d’écaillures provenant d’une peinture à base de plomb peut causer des lésions au cerveau. Si vous craignez que ce soit le cas chez vous, faites faire une expertise. Le cas échéant, embauchez un spécialiste pour corriger la situation, ou couvrez le tout de papier peint ou de lambris.

Le plomb faisait partie de toutes les peintures jusqu’en 1980. Mais comment prévenir les empoisonnements au plomb? Voici 16 trucs qui pourraient vous sauver la vie.

4 / 15
Un produit par tâcheChutima-Chaochaiya / Shutterstock

Nettoyants ménagers, pesticides, peintures et solvants

Pour éliminer les dangers potentiels, choisissez des produits biodégradables à base de savon, dont l’étiquette ne mentionne pas «danger», «attention!» ou «inflammable».

Nettoyeurs et solvants exigent de bien ventiler la pièce où l’on s’en sert.

5 / 15
N’ouvrez pas les fenêtresBLACKDAY/SHUTTERSTOCK

Fenêtres étanches

Quelques fenêtres entrouvertes toute l’année élimineront les vapeurs émanant des produits de nettoyage et du mobilier, réduiront l’humidité chargée de moisissures et abaisseront le taux de gaz nocifs. On conseille un purificateur d’air à filtre HEPA contre les allergies, ou à filtre au charbon actif contre la fumée de cigarette. Mieux encore, installez un échangeur d’air central.

Les fenêtres fermées bloquent l’air frais et favorisent l’accumulation des polluants.

Vous souhaitez changer vos fenêtres? Assurez-vous de retenir ces trucs à savoir avant de commencer les travaux de rénovation.

6 / 15
Polluants: attention aux produits agglomérés tels contreplaqués et panneaux de particules.sergey0506/Shutterstock

Produits agglomérés tels contreplaqués et panneaux de particules

Matériaux de construction, meubles ou étagères, tout ce qui est fabriqué à base de ces produits est assemblé avec des colles contenant de l’urée-formaldéhyde, qu’on soupçonne d’être cancérigène. De plus, le formaldéhyde irrite les voies respiratoires et exacerbe les symptômes d’allergie. Achetez de préférence des meubles en bois massif ou en contreplaqué d’extérieur (il renferme des résines phénoliques aux émanations moins nocives que celles des résines d’urée-formol). Pensez aux étagères et aux armoires en métal. Quand vous recevez un meuble neuf qui pourrait contenir du formaldéhyde, ouvrez grand la fenêtre, surtout s’il va dans la chambre à coucher.

7 / 15
Les feux de cheminée peuvent être polluants.l i g h t p o e t/Shutterstock

Cheminées et poêles à bois


En plus des sous-produits toxiques et irritants de la combustion, ils rempliront l’air de particules de cendres très nocives si vous y faites brûler autre chose que du bois dur – érable, chêne, hêtre, orme ou frêne. Et si le bois n’est pas parfaitement sec, il y aura les spores de moisissures.

Les cheminées émettent du monoxyde de carbone, du dioxyde de nitrogène et des cendres.

Pensez à protéger votre foyer, cela fait partie des conseils de sécurité à suivre pour vos animaux en hiver.

8 / 15
Utilisez le bicarbonate de sodium pour nettoyer les filtres du climatiseur.SHUTTERSTOCK

Climatiseurs

Système central et appareils individuels abritent des moisissures, surtout quand ils ne servent pas. Videz souvent le réservoir et changez les filtres.

9 / 15
Placard. WorldWide

Placards

Confiez vos vêtements à un nettoyeur à sec qui utilise le moins possible de perchloréthylène, un cancérigène aussi utilisé dans les produits détachants. Retirez le plastique avant de rentrer vos vêtements chez vous pour qu’ils s’aèrent en chemin. La naphtaline émet des vapeurs toxiques: rangez vos lainages dans une armoire de cèdre, ou avec des copeaux de cèdre, ou des feuilles aromatiques d’eucalyptus ou de laurier.

La naphtaline peut remplir vos placards d’émanations nocives.

10 / 15
Pensez-y à deux fois avant de mettre moquettes et tapisANDREY_POPOV/SHUTTERSTOCK

Moquette

C’est une source élevée de pollution interne, car elle héberge les acariens et les vapeurs toxiques – surtout s’il y a des fumeurs à la maison -, et ces agents nocifs sont ensuite relâchés dans l’air. La moquette recouvre aussi parfois des moisissures ou du mildiou et, si elle est en fibre synthétique, peut émettre des composés organiques volatiles (COV). Préférez-lui le plancher de bois franc, le linoléum ou la céramique.

La moquette épaisse est l’une des choses que tout le monde avait dans sa maison dans les années 1990.

11 / 15
Les assainisseurs d'air contiennent des polluants.Pixel-Shot/Shutterstock

Assainisseurs d’air

Des parfums tenaces en masquent le contenu chimique, de formaldéhyde et autres, de sorte que vous respirez des vapeurs dangereuses sans vous en rendre compte. Les désodorisants en aérosol émettent des COV; ils provoquent l’asthme et les irritations cutanées chez les personnes sensibles. Aérez plutôt en ouvrant la fenêtre.

12 / 15
Attention aux polluants des cuisinières à gaz.Khongtham/Shutterstock

Cuisinière à gaz

Une hotte, de préférence branchée sur l’extérieur, réduit l’exposition aux sous-produits de la combustion, notamment le monoxyde de carbone. Vérifiez régulièrement la veilleuse et la couleur de la flamme, qui devrait être bleue avec une petite pointe jaune. S’il y a trop de jaune, votre service fera un rajustement. Lorsqu’on chauffe ou qu’on cuisine au gaz, il faut s’équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone.

Coupez le gaz si la flamme tend à s’éteindre. La veilleuse est peut-être sale.

Faites attention à ces objets du quotidien que vous utilisez mal depuis toujours.

13 / 15
Homme et femme n'ont pas la même perception des odeurs.Aleksandra Suzi/Shutterstock

Poubelle de cuisine

Ne laissez pas les déchets s’accumuler dans la maison car ils élèvent le taux de bactéries et de champignons dans l’air. C’est du moins ce qu’affirme une étude aux Pays-Bas, qui a analysé des échantillons d’air provenant de 99 maisons. L’air était plus vicié là où on laissait s’accumuler les restes de fruits, légumes et autres aliments au lieu de les mettre dehors.

14 / 15
Les moisissures dues à l'humidité créent des polluants et gâchent la qualité de l'air intérieur.Nestor Bandrivskyy/Shutterstock

Lavabos et toilettes

Un robinet qui fuit élève l’humidité de la maison et favorise l’accumulation d’un champignon, Stachybotrys chartarum, dont on connaît les effets toxiques sur la santé. À la différence du champignon qui forme un résidu noir entre les carreaux de céramique ou au bord de la baignoire, S. chartarum s’attaque aux murs, plafonds, tuiles acoustiques et tapis. Il irrite les yeux, la peau, les poumons et le système nerveux, cause la lassitude chez l’adulte et peut-être aussi l’hémorragie pulmonaire chez l’enfant. Pour vous en prémunir, mettez des ventilateurs dans la cuisine, la salle de bains et au sous-sol, et réparez, sans attendre, les robinets qui fuient.

Éviers et rideaux de douche abritent des spores de moisissures. Essuyez-les avec de l’eau de Javel.

La chasse d’eau lance des gouttelettes dans l’air. Baissez le couvercle.

Si vous n’aimez pas le Javel, utilisez le bicarbonate de sodium: c’est naturel et ça fait des miracles!

15 / 15
Débarrassez votre lave-vaisselle des odeurs de moisissure en utilisant du bicarbonate de soude.Shutterstock

Douche, lave-vaisselle et laveuse

Ces appareils extraient des substances chimiques de l’eau et les projettent dans l’air sous forme de vapeur. Les chercheurs de l’Université du Texas tiennent le lave-vaisselle pour le pire pollueur domestique, car il émet entre autres du chlore. Attendez qu’il ait refroidi avant de l’ouvrir. Un bon entretien de la maison requiert, après un bain ou une douche, que vous gardiez la fenêtre ou le ventilateur ouverts pendant 10 minutes.

On a découvert que les bactéries fécales, comme E. coli,  et les virus, dont celui de l’hépatite A pouvaient survivre au lavage et vous infecter quand vous manipulez le linge mouillé. Minimisez les risques en aseptisant d’abord la machine avec de l’eau de Javel. Lavez les sous-vêtements à part, à l’eau très chaude.

La laveuse est souvent remplie de virus ou de bactéries.

Contenu original Renforcez votre système immunitaire