Share on Facebook

9 dangers de la pollution atmosphérique sur votre santé

La pollution atmosphérique – l’ozone et les minuscules particules – peut être dangereuse pour votre santé. Voici quelques notions essentielles pour mieux se protéger.

1 / 9

L'autisme qui accroît fait partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.HUNG CHUNG CHIH/SHUTTERSTOCK

Risque d’autisme plus élevé

Une femme enceinte vivant dans une zone de pollution où il y a du smog multiplieraient par deux le risque de donner naissance à un enfant autiste, selon une étude américaine. Mais attention! Ces résultats sont loin d’être définitifs. On ignore toujours comment la pollution affecte le développement cérébral. Cet effet aurait été plus tangible lors du troisième trimestre de la grossesse, et le risque augmenterait selon l’importance de l’exposition, précise la recherche.

Apprenez-en plus sur les villes les plus polluées du Canada.

2 / 9

Les effets nocifs sur le cœur et les poumons font partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.NDAB Creativity/Shutterstock

Effets nocifs sur le cœur et les poumons

Une recherche de l’Université Duke démontre que l’exposition à la pollution atmosphérique urbaine annulerait les bienfaits de l’exercice chez les plus de 60 ans. Des expositions rapides aux gaz d’échappement, en particulier, contreraient les bienfaits d’une marche de deux heures sur le cœur et les poumons.

«Cela s’ajoute aux preuves croissantes de l’impact négatif sur la santé cardiovasculaire et respiratoire de l’exposition, même pendant deux heures, à la pollution automobile», explique dans un communiqué Junfeng (Jim) Zhang, professeur en Santé mondiale et environnementale de l’Université Duke. «Il est clair que des normes plus strictes sur la qualité de l’air et des mesures plus efficaces de contrôle sur la circulation urbaine sont requises.»

Pour mener à bien leur enquête, les chercheurs ont recruté 119 volontaires de plus de 60 ans qui étaient soit en bonne santé, soit atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) stable ou qui souffraient d’une maladie cardiaque contrôlée. On leur a demandé de marcher pendant deux heures au milieu de la journée dans deux lieux différents de Londres: soit une zone tranquille de Hyde Park, soit au cœur d’Oxford Street, où la mauvaise qualité de l’air dépasse les normes fixées par l’OMS. Les chercheurs ont évalué les capacités pulmonaires de chacun, leur pression artérielle, leur débit sanguin et leur raideur artérielle, avant et après la promenade.

Ceux de Hyde Park ont démontré une meilleure capacité pulmonaire durant la première heure, qui s’est poursuivie au-delà de 24 heures. Le groupe d’Oxford Street, cependant, n’a fait preuve que de peu de progrès. De plus, la marche dans Hyde Park a diminué la raideur artérielle de 24% chez les volontaires. Pour ceux d’Oxford Street, on parle tout au plus de 16%.

La pandémie a eu des effets positifs sur la pollution: il est impressionnant de voir à quoi ressemblaient les 12 villes les plus polluées après la quarantaine.

3 / 9

La baisse de la fertilité masculine fait partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.MONKEY BUSINESS IMAGES/SHUTTERSTOCK

Baisse de la fertilité masculine

Aïe! Une étude récente trace un lien entre la pollution de l’air et une moins bonne qualité du sperme. «Nous étudions le lien possible entre la pollution et l’infertilité», explique l’auteur de la recherche, Xiang Qian, professeur adjoint au Jockey Club School of Public Health and Primary Care de l’Université de Hong Kong.

En analysant les spermatozoïdes de 6 475 hommes de 15 à 49 ans, ils ont fait un lien entre la pollution de l’air et une plus grande probabilité d’avoir des spermatozoïdes de forme anormale et de plus petite taille. Ces hommes produisaient plus de spermatozoïdes que leurs homologues non exposés à d’importantes quantités de fines particules dans l’air, mais de moindre qualité. «Ceci pourrait résulter d’une compensation mécanique, mais la pollution s’accompagne d’un nombre réduit de spermatozoïdes normaux», ajoute-t-il.

Soyez attentif à ces signes d’infertilité que les couples devraient connaître.

4 / 9

L'affaiblissement des os fait partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.M.FOWERS/SHUTTERSTOCK

Affaiblissement des os

La pollution atmosphérique pourrait augmenter le risque d’ostéoporose et de fractures conséquentes, selon une recherche de The Lancet Planetary Health. Et il suffit de peu. Même une faible augmentation des niveaux de particules en suspension, PM2.5, provenant notamment des pots d’échappement, de la fumée de bois et des émissions des centrales électriques, pourrait provoquer une augmentation des fractures osseuses chez les adultes plus âgés.

De plus, ce risque s’élève dans les communautés à faible revenu. Les participants exposés à des niveaux élevés de PM2.5 et de carbone noir, un composant de la pollution de l’air provenant des émissions des voitures, avaient de plus faibles taux d’une hormone clé pour les os, l’hormone parathyroïdienne, ou PTH. Leurs os étaient aussi plus poreux que ceux exposés à des niveaux inférieurs de ces polluants. On ne connaît pas précisément le lien entre cette pollution et la déperdition osseuse, mais elle se rapproche de celui observé avec la cigarette.

5 / 9

Les dommages aux reins font partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.aleks333/Shutterstock

Dommages aux reins

On est surpris de voir à quel point la pollution peut nuire aux organes autres que les poumons, comme les reins. L’endroit où vous vivez joue également un rôle. Des chercheurs de la Washington University School of Medicine à St. Louis et du Veterans Affairs (VA) St. Louis Health Care System, ont utilisé les données nationales des anciens combattants (VA) pour évaluer l’impact de la pollution environnementale sur les maladies rénales auprès de 2,5 millions de personnes pendant 8,5 ans, depuis 2004. Ils ont comparé les données sur la fonction rénale à celles sur la qualité de l’air de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) et de la NASA.

Les chercheurs ont découvert un lien. Ils ont identifié 44 793 cas de maladies rénales, et 2 438 cas d’insuffisance rénale pouvant être liés au taux de pollution environnementale au-delà des niveaux critiques de l’EPA. L’étude a été publiée dans le Journal of the American Society of Nephrology. Comment l’air vicié affecte-t-il les reins? Des particules microscopiques de pollution peuvent pénétrer dans le flux sanguin. Comme les reins filtrent le sang, ils finissent par recueillir d’importantes quantités de particules polluantes.

«Plus les niveaux de pollution de l’air sont élevés, et plus vos reins sont en danger», précise l’auteur de la recherche, le Dr Ziyad Al-Aly, professeur adjoint de médecine de l’Université de Washington, et directeur du VA d’épidémiologie clinique. «Cependant, il n’y a pas de niveau totalement sans danger. Même à des niveaux relativement bas, il existait un lien entre les concentrations de particules inférieures aux seuils de l’EPA et les maladies rénales.» Les gens qui vivent dans le sud de la Californie et dans de grandes régions du sud, du Midwest et du nord-est étaient les plus à risque, selon l’étude.

Mieux vaut éviter les villes les plus polluées du monde et visiter celles qui le sont moins.

6 / 9

Le vieillissement de la peau fait partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.ROBERT PRZYBYSZ/SHUTTERSTOCK

Vieillissement de la peau

«Beaucoup de données provenant notamment de la Chine, où la pollution est très élevée, démontrent l’impact de celle-ci sur des changements dans la pigmentation et l’accélération du vieillissement de la peau», explique le Dr Adam Friedman, professeur adjoint en dermatologie et directeur de la Supportive Oncodermatology Clinic de la George Washington School of Medicine and Health Sciences, à Washington (DC). Les substances polluantes endommagent les cellules de la peau, et interfèrent avec sa régénération. Il en résulte des taches de vieillesse, des rides et un relâchement des tissus, explique-t-il.

De nombreuses crèmes solaires ont maintenant des écrans protecteurs contre la pollution, comme Daily sunscreen SPF 35 de Glossier et Prevage City Smart Broad Spectrum SPF 50 Hydrating Shield d’Elizabeth Arden. Mais les consommateurs devraient se méfier, pour le moment. «Le danger étant connu, il vaut mieux se protéger.»

7 / 9

Les crises de migraines font partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.FIZKES/SHUTTERSTOCK

Crises de migraines

Bien que ce soit moins clair, explique le Dr Brian M. Grosberg, directeur du Hartford Healthcare Headache Center de Hartford (Connecticut), il pourrait y avoir un lien avec la migraine. «Il est très difficile d’affirmer qu’il existe un lien direct entre la pollution de l’air et la migraine ou qu’il s’agit d’une simple association.» Une étude a relevé de plus importantes admissions hospitalières pour des migraines et des céphalées les jours où la pollution était élevée. Faites un suivi de vos maux de tête, et voyez s’ils correspondent aux niveaux de pollution ou à d’autres déclencheurs, pour mieux les prévenir.

N’hésitez pas à tester l’un de ces remèdes naturels contre le mal de tête.

8 / 9

L'apparition de maladies pulmonaires fait partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.witsarut sakorn/Shutterstock

Apparition de maladies pulmonaires

C’est logique. Les poumons sont les plus affectés par la pollution. Les fines particules peuvent être aspirées profondément dans les poumons.

«Nous savons que l’exposition à de hauts niveaux d’ozone ou de particules peut ralentir la fonction respiratoire», explique le Dr Anthony N. Gerber, pneumologue de Division of Pulmonary, Critical Care and Sleep Medicine de National Jewish Health, à Denver. «Si votre fonction pulmonaire est déjà affectée par l’asthme ou une maladie reliée au tabagisme, vous pourriez vous retrouver aux urgences, rater l’école où requérir plus souvent des médicaments les jours où la pollution est élevée.»

Assurez-vous de savoir comment réduire votre empreinte carbone.

9 / 9

Les risques de crise cardiaque ou d’AVC accrus font partie des dangers de la pollution atmosphérique sur notre santé.Dragana Gordic/Shutterstock

Risques de crise cardiaque ou d’AVC accrus

Les polluants et le cœur ne font pas bon ménage. «La pollution peut provoquer des voies inflammatoires dans les poumons qui peuvent envoyer des signaux dans tout l’organisme et entraîner un AVC ou un infarctus, ajoute le Dr Gerber. On sait que les crises cardiaques et les AVC sont plus fréquents les jours de grande pollution.» Les masques ne protègent pas vraiment, mais le suivi des niveaux de pollution pourrait vous aider à décider des moments où vous devez rester à la maison. L’EPA fait ce suivi, et vous n’avez qu’à le consulter. Par une journée très polluée, le gym serait sans doute mieux que le jogging, souligne-t-il. Cependant, voici pourquoi nous devrions continuer de porter un masque facial (autre que la COVID-19!).

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest