Share on Facebook

Dressage de chiot: les 8 premières choses à lui enseigner

Le dressage de votre chiot vous permet de développer une belle relation avec lui. Cessez de lui faire des câlins et assurez-vous qu’il apprenne les compétences essentielles suivantes.

1 / 9

Chien Chiot Jouet En Plastique Mordre MordilleCAPUSKI/GETTY IMAGES

Dressage de chiot

Prendre soin d’un chiot n’est pas facile. Il mord, fait ses besoins dans la maison et aboie constamment. Lisez ces conseils de dressage de chiot et assurez-vous de vous y tenir pour entraîner votre pitou à la maison.

2 / 9
Dressage de chiot : entraînez-le à utiliser sa cage.Vellicos/Shutterstock

Entraînez-le à utiliser sa cage

Amenez votre chiot à passer du temps dans sa cage est un excellent moyen de l’habituer à la maison et à la propreté. Lorsqu’il se sera ajusté à son nouvel horaire, il saura reconnaître le moment des pauses pipi et de l’heure de se coucher, ce qui vous facilitera la vie.

Diana Lipari, qui élève des beagles et participe aux expositions de l’American Kennel Club, recommande aux propriétaires d’un premier chiot de lui apprendre rapidement qu’il s’agit de sa maison. «Beaucoup de gens font l’erreur de croire que lorsque leur chien aura six mois, ils pourront le laisser aller librement dans la maison. Tout seul à la maison, il va s’ennuyer; il aura besoin de faire quelque chose… mordre et détruire le canapé, par exemple.»

Pour qu’il apprenne à aimer sa niche, donnez-lui une récompense chaque fois qu’il y entre et déposez-lui parfois sa nourriture dans sa niche. Il va l’aimer, car elle sera réconfortante pour lui. Vous pouvez l’y laisser chaque fois que vous sortez, à condition que ce ne soit pas pendant des heures.

Vous pensez adopter un chiot? Consultez ces 100 noms les plus populaires pour vous aider à choisir celui de votre nouveau compagnon.

3 / 9
Dressage de chiot : entraînez-le à la propreté.Beer5020/Shutterstock

Entraînez-le à la propreté

Tous les spécialistes de clubs canins à qui nous avons parlé nous ont dit l’importance d’entraîner son chiot à la propreté dès son arrivée dans votre demeure.

Karen Wagner, qui élève des bergers allemands, recommande cet entraînement en priorité. Soyez ferme. Si votre chien n’apprend pas ces règles alors qu’il est chiot, il ne les suivra peut-être jamais quand il sera adulte. La niche, la marche en laisse et le renforcement positif feront merveille pour apprendre à un chiot d’attendre à être dehors pour faire ses besoins.

Assurez-vous de savoir ces 12 choses avant d’adopter un chien de refuge.

4 / 9
Dressage de chiot : la marche en laisse.Jaromir Chalabala/Shutterstock

La marche en laisse

Les chiots enjoués ont de la difficulté à marcher au pied, avec une laisse. Mais la pratique est ce qu’il y a de mieux. Entraîner votre chien à marcher calmement en laisse vous aidera au moment de sa socialisation et de son apprentissage à la propreté. «Si vous ne pouvez pas contrôler votre chien quand il est en laisse, vous n’irez pas loin…», estime Theresa Viesto, éleveur de labradors et maître-chien.

Votre chien refuse d’avancer? Voyez ces signes qu’il est en colère contre vous.

5 / 9
Dressage de chiot : la socialisation.Bildagentur Zoonar GmbH/Shutterstock

La socialisation

Mme Viesto recommande de passer à la socialisation, dès que le chiot est assez vieux. «Amenez-le avec vous dans les parcs et dans tous les endroits où l’on accepte la présence des chiens», recommande-t-elle.

Si vous apprenez à votre chiot à socialiser quand il est jeune, il prendra de la confiance et sera plus amical envers les étrangers et les autres chiens. Apprenez-lui aussi à rester calme à l’extérieur de la maison.

Lisez ces vérités que les chiens et les chats aimeraient vous dire.

6 / 9
Dressage de chiot : entraînez-le à s’asseoir.Andreea Mihaela Rosca/Shutterstock

Entraînez-le à s’asseoir

Apprendre à un chiot à s’asseoir ou à se coucher peut sembler un jeu d’enfant, mais c’est une compétence importante. Utilisez la commande «assis» pour l’empêcher de sauter sur les visiteurs, pour qu’il respecte le temps des repas, et comme introduction à d’autres commandes, comme «reste» et «viens».

Quand votre adorable chiot sera devenu un chien de 40 kg (90 lb), vous serez contents de maîtriser cette commande!

Soyez attentif à ces raisons qui pourrait rendre votre chien anxieux.

7 / 9
Dressage de chiot : entraînez-le à ne pas mordre.Konstantin Tronin/Shutterstock

Entraînez-le à ne pas mordre

Les chiots adorent mordiller à peu près tout ce qu’ils découvrent avec ses petites canines pointues. Il faut lui enseigner dès son plus jeune âge à ne pas mordre les gens ni à vous mordre. S’il enfonce ses crocs, lancez un petit cri aigu dans la même tonalité que son jappement. C’est le signal qu’il a mordu trop fort et qu’il doit lâcher prise. Récompensez-le, ou encouragez-le chaleureusement («bon chien, gentil chien») lorsqu’il obéit.

Une autre façon d’y arriver est de l’ignorer. «Tournez-lui le dos et cachez vos mains sous vos aisselles pour l’inciter au calme, en le privant gentiment de votre attention», conseille Kathy Santos, experte en éducation canine de l’American Kennel Club. Évitez de le gronder ou de le punir, car votre petite boule de poils pourrait l’interpréter comme une autre preuve d’attention, même si elle est négative.

Votre chiot montre les dents? Voici comment décoder ses expressions faciales.

8 / 9
Dressage de chiot : entraînez-le à rester seul à la maison.Candice Pun/Shutterstock

Entraînez-le à rester seul à la maison

Le chien est l’animal social par excellence. Aussi, le chiot peut vivre une dure épreuve lorsqu’il est laissé seul pour la première fois. Sa prise d’indépendance fera donc forcément partie de vos buts de dressage.

Commencez par le mettre dans une cage ou un enclos d’exercice dans la maison, que vous transformez en refuge rassurant et ludique. Mettez-y des jouets et de la nourriture pour qu’il s’amuse et se rassasie après votre départ. Fermez la porte de la cage et quittez doucement les lieux.

Revenez après une ou deux minutes avec une récompense ou des paroles apaisantes. Répétez l’exercice en augmentant progressivement la durée de votre absence. Récompensez-le lorsqu’il reste calme et tranquille. À chaque retour, ne le couvrez pas trop de caresses pour ne pas accroître son angoisse de séparation. Après quelques jours de pratique, vous devriez être capable de vous éloigner sans problème et d’aller travailler en paix sans un concert de jappements.

Jetez un oeil aux mythes sur les chiens (qu’il ne faut pas croire).

9 / 9
Dressage de chiot : entraînez-le à ne pas mâchouiller les meubles.Photology1971/Shutterstock

Entraînez-le à ne pas mâchouiller les meubles

Tâchez d’éviter le choc que vous aurez en contemplant des coussins déchiquetés ou des souliers mâchés jusqu’à la corde, sans compter les pieds de meubles. Comme pour le mordillement, le chiot qui fait ses dents a tendance à tout mâchouiller pour soulager l’irritation de ses gencives. C’est le moment propice pour lui montrer ce qu’il a le droit de mâcher et ce qui lui est interdit.

Choisissez des jouets qu’il peut déplacer dans sa gueule comme une balle ou un jouet Kong en caoutchouc. «J’aime beaucoup les jouets pour chiens Nylabones, ainsi que les bâtons à mâcher Greenies qui combattent les maladies dentaires canines», explique la vétérinaire Kristy Conn.

Ne lui donnez jamais de vieux souliers ou de chaussettes à déchiqueter: il risquerait d’en faire une habitude! Cette étape devrait ralentir sa manie à tout mâchouiller. Si vous le surprenez avec un objet interdit dans la gueule, ramenez-le à ses jouets en caoutchouc. Flattez-lui la tête et encouragez-le à mettre ses crocs dans les objets prévus à cet effet.

Voyez ces races de chiens aux oreilles pointues (que vous devez absolument voir!)

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest. Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest