Courge d’été et courge d’hiver: bienfaits et vertus santé

Riche en bêta-carotène, la courge est source de potassium et de fibres, en plus d’être savoureuse et peu calorique. Découvrez les bienfaits et vertus des courges d’été et d’hiver.

La courge et la courge d'hiver sont des légumes riches en vitamines et en bienfaits. Shutterstock/Karpenkov Denis

Des bienfaits et vertus des courges d’été et d’hiver

Membre de la grande famille des melons et du concombre, la courge est un fruit-légume charnu à peau plus ou moins épaisse. On la divise en deux groupes: les courges d’été et les courges d’hiver. Découvrez les nombreuses vertus santé et les différentes variétés de ces deux types de courges.

La courge d’hiver

Cueillie à maturité, la courge d’hiver a une
 peau dure et de grosses graines ; elle est plus volumineuse, plus foncée et plus riche en éléments nutritifs que celle d’été. Les variétés poivrée 
et musquée sont riches en bêta-carotène, mais 
leur teneur varie selon la couleur de la chair.
 Une portion de 150 g de courge poivrée fournit presque 100 % des besoins quotidiens en vitamine A ; la courge spaghetti en donne moins.

Une portion cuite au four n’offre que 15 % des besoins quotidiens en vitamine C, mais 350 mg de potassium, pour
 30 calories seulement. Elle fournit aussi plus de fibres que la courge d’été : plus de 2 g par portion. Les filaments et les graines sont riches
 en fibres insolubles, qui aident à prévenir la constipation, tandis que la chair renferme des fibres solubles, qui font baisser le cholestérol.

La courge d’hiver se garde plusieurs mois dans un endroit frais et sombre. Il faut éviter
de la stocker au réfrigérateur: avec l’humidité ambiante, elle se gâte plus rapidement. Pour préserver sa richesse minérale et vitaminique, on la cuit de préférence au four ou à la vapeur. On peut lui ajouter des herbes et un peu de beurre ou de margarine, la farcir ou la mettre dans des pains, des soupes et des ragoûts. Elle peut remplacer 
le potiron dans les tartes.

Les graines, séchées et cuites au four, font une collation riche en fibres,
 fer, potassium, zinc et autres 
minéraux ; ainsi que des protéines, du bêta-carotène et des vitamines du groupe B.

Parmi les variétés de courges d’hiver, on compte notamment les courges:

  • poivrée
  • musquée
  • delicata
  • spaghetti
  • et turban

La courge d’été

On la mange avant maturité. Elle a une peau tendre et une chair fondante. Comme elle renferme beaucoup d’eau, elle est peu calorique (20 calories pour 100 g). Une portion de 150 g de courge crue fournit environ 10 % des besoins quotidiens en vitamine C, 30 μg d’acide folique et
un peu de bêta-carotène, que l’organisme convertit en vitamine A ; celles très colorées ont plus
de bêta-carotène que les pâles.

Elle peut se manger crue. Sautée ou cuite à la vapeur, elle conserve mieux ses qualités nutritives et ne devient pas pâteuse. Sa saveur douce la prédestine aux soupes, aux ragoûts et 
aux macédoines, mais sa forte teneur en eau peut détremper les plats. Pour pallier cet inconvénient, on la coupe en tranches ou en morceaux qu’on sale et fait dégorger sur de l’essuie-tout ; on les rince avant de les cuisiner.

Parmi les différentes variétés de courges d’été, on compte notamment les courges:

  • chayote
  • pâtisson
  • giraumon
  • courge d’Italie
  • 
et jaune

Envie d’intégrer cet aliment dans votre assiette? Découvrez nos meilleures recettes pour apprêter la courge!

Vous aimerez aussi:

Asperge: 10 bienfaits et vertus santé d’un légume savoureux
Fenouil: bienfaits et vertus d’un légume faible en calories
Céleri: les bienfaits d’un légume faible en calories

Popular Videos