Share on Facebook

Bon? Pas bon? 8 mises au point sur vos excès… et vos carences

Certains aliments sont bons pour la santé, d’autres moins: faites le point sur vos habitudes alimentaires.

1 / 8
Habitudes alimentaires : évitez de manger trop de fromage.hlphoto/Shutterstock

Mangez-vous trop de… fromage

Il est chargé de gras saturé – le « mauvais », celui qui contribue à la perte de mémoire. Une étude a révélé qu’au-delà de 65 ans, les femmes consommant les gras les plus saturés présentaient, après quatre ans, les problèmes de mémoires les plus importants.

Pour stimuler votre mémoire, favorisez plutôt ces 8 aliments.

2 / 8
Habitudes alimentaires : méfiez-vous du café.Rachel Moon/Shutterstock

Café

Avaler un café est souvent plus facile que d’avoir une bonne nuit de sommeil, mais nervosité, palpitations et insomnie résultent de l’abus de caféine. De plus, des composés de cette boisson, la caféine et les catécholamines, peuvent irriter l’appareil digestif et causer des brûlures et des maux d’estomac.

Vous avez un coup de fatigue? Essayez l’une de ces manières étonnantes de stimuler votre énergie (sans boire une goutte de café!)

3 / 8
Habitudes alimentaires : évitez le sucre.PHOTO FUN/Shutterstock

Sucre

Inutile d’attendre l’avis du dentiste – il suffit d’observer votre humeur et vos niveaux d’énergie. Le sucre élève la glycémie qui, lorsqu’elle redescend, vous laisse sonné. Le risque de dépression augmente avec le nombre de ces poussées. Autre indice : une tension artérielle élevée. Retrouvez d’autres signaux d’alarme d’une trop grande consommation de sucre.

Lisez bien les étiquettes nutritionnelles pour dépister les sucres cachés dans des aliments comme les yaourts, les vinaigrettes et les céréales.

4 / 8
Habitudes alimentaires : réduisez votre consommation de sel.nika-lit/Shutterstock

Sel

Qui l’eût cru? Trop de sel peut embrouiller le cerveau. D’après une étude canadienne, les adultes sédentaires soumis à un régime riche en sodium courent un risque plus élevé de déclin cognitif. Diminuez le sel en privilégiant les aliments frais plutôt que transformés. Et souvenez-vous que quelques coups de salière (environ une demi-cuiller à thé) correspondent à 1,2 mg, soit au moins la moitié de l’apport quotidien recommandé.

Consultez ces autres raisons de vous méfiez du sel.

5 / 8
Habitudes alimentaires : consommez plus de viande maigre.UMIT TAYLAN/Shutterstock

Prenez-vous assez de… viande maigre

Chez les végétariens et les végétaliens, chevilles et pieds gonflés indiquent parfois une carence grave en protéines, essentielles pour empêcher l’eau et le sel de s’infiltrer dans les tissus voisins. Si vous vous sentez épuisé ou êtes d’une pâleur anémique, vous manquez peut-être de vitamine B12, présente presque uniquement dans les produits d’origine animale. Vérifiez si vous présentez ces symptômes d’une carence en vitamine B12. Si vous avez renoncé à la viande, choisissez des céréales fortifiées contenant de la vitamine B12. Les entrées à base de haricots sont une excellente source de protéines.

6 / 8
Habitudes alimentaires : favorisez les bons gras.Valentyn Volkov/Shutterstock

Huile d’olive

Se sentir épuisé et affamé traduit parfois un manque de « bon » gras, comme les acides gras mono-insaturés contenus dans l’huile d’olive et qui prolongent la satiété. Ces acides gras stimulent également la production d’acétylcholine, un neurotransmetteur essentiel à la mémorisation de l’information. Et comme les acides gras retiennent la chaleur et l’humidité, avoir constamment des frissons et la peau sèche indique que le corps a peut-être besoin d’un peu plus de protection.

Apprenez-en plus sur les incroyables bienfaits de l’huile d’olive.

7 / 8
Habitudes alimentaires : mangez du saumon.New Africa/Shutterstock

Saumon

Il contient bien sûr des acides gras oméga 3, mais saviez-vous qu’il faut seulement 85 g de saumon en boîte pour combler vos besoins quotidiens en vitamine D. Le corps la fabrique grâce aux rayons du soleil, qui se fait plus discret en hiver. Front moite ou bouffées de chaleur, muscles et articulations douloureux, et rhume dont on peine à se remettre sont autant de signes de carence de ce remontant essentiel à l’ostéogenèse et à la santé du système immunitaire.

Préparez nos meilleures recettes à base de saumon.

8 / 8
Habitudes alimentaires : consommez des lentilles.Nataliya Arzamasova/Shutterstock

Lentilles

Vous êtes constipé? Vous manquez peut-être de ces fibres qui contribuent à la régulation du transit intestinal. Favorisez ces aliments pour lutter contre la constipation. Vous êtes plus à l’étroit dans votre jean? Elles prolongent la satiété, un moyen pour rester mince. Des chercheurs ont démontré le lien entre un régime pauvre en fibres et la diverticulose, une maladie causant des douleurs et une irritation du gros intestin, des ballonnements, de la diarrhée, des vomissements et de la fièvre. Cent grammes de lentilles contiennent presque deux fois plus de fibres qu’une pomme.

Contenu original Selection du Reader’s Digest