Share on Facebook

Volcans: 8 voyages volcaniques autour du globe

Les 8 volcans les plus époustouflants que l’on peut visiter aux quatre coins de la planète: tour d’horizon des meilleures expéditions de volcans au monde.

1 / 8
Visitez le volcan Eyjafjallajokull en Islande.SHUTTERSTOCK

L’Eyjafjallajokull, Islande

Pourquoi y aller: celui-ci vous offre le feu et la glace. Grimpez au sommet du glacier pour avoir une vue sur la moitié du pays et sur la mer. Vous pouvez redescendre en skiant. C’est une excursion intense d’une journée hors de Reykjavik.

Quand y aller: durant les mois d’avril à septembre.

Difficultés: 4.5 sur 5. Après tout, vous êtes sur un glacier!

À savoir: vous aurez à signer un abandon de recours envers votre agence d’excursion. La montée peut prendre jusqu’à 8 heures et vous devrez vous habiller adéquatement pour rester au chaud et au sec. Les bottes de randonnée sont essentielles.

Si les longues marches ne vous effraient pas, choisissez votre prochain voyage parmi par ces 10 sites de randonnées les plus populaires au monde.

2 / 8
Visitez le volcan Pinatubo aux Philippines.SHUTTERSTOCK

Le Pinatubo, Philippines

Pourquoi y aller: le Pinatubo est entré en activité en 1991, la pire éruption depuis celle du Krakatoa en 1883. On estime que les températures mondiales ont chuté de 0,5° Celsius lorsque le nuage de cendres a atteint la stratosphère. Tout est calme pour le moment, mais la récompense de votre ascension est un beau lac de cratère bleu-vert (qui n’existait pas il y a 20 ans) et une agréable température. Allez voir les sources chaudes de même que le Capas National Shrine, un monument à la mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Quand y aller: c’est en janvier que la température est la plus fraîche et que les eaux ont leurs plus belles couleurs.

Difficultés: 2 sur 5. Vous ferez une partie de l’excursion dans un 4×4 et vous gravirez une pente d’inclinaison modérée pendant quelques heures.

À savoir: apportez un maillot de bain, mais l’eau peut être froide. C’est toujours une bonne idée d’avoir de solides chaussures de randonnée en raison du terrain rocheux. Il y a des frais pour accéder à la piste et un péage pour le trajet en 4×4, qui sont toutefois souvent inclus dans un forfait de voyage.

Durant votre séjour aux Philippines, profites-en pour vous prélasser sur l’une des 50 plus belles plages au monde sur l’île de Palawan.

3 / 8
Visitez le volcan le Pacaya au Guatemala.SHUTTERSTOCK

Le Pacaya, Guatemala


Pourquoi y aller: c’est une randonnée 3 en 1. On gravit un volcan actif, on en voit un deuxième à proximité et un troisième qui est devenu un lac de cratère. Située juste au-dessus d’Antigua, ville du patrimoine mondial de l’UNESCO, la montée du Pacaya, qui dure une demi-journée, est une activité incontournable. Il est interdit d’aller jusqu’au sommet.

Quand y aller: de novembre à janvier. C’est le matin où la visibilité est la meilleure. Soyez informés que l’activité volcanique constante peut faire en sorte que les randonnées sur le Pacaya soient annulées.

Difficultés: 3 sur 5. Randonnée épuisante, vents forts.

À savoir: portez des chaussures à semelles épaisses. Si vous choisissez d’y aller pour voir le soleil se coucher, assurez-vous d’avoir une lampe de poche pour le retour. Si vous avez tendance à avoir toujours froid, vous pouvez consulter ces 11 raisons médicales qui expliquent pourquoi vous avez toujours froid! Mais vous feriez mieux de prévoir des vêtements chauds,  car les vents peuvent être très froids.  Profitez des excursions guidées, car elles sont escortées par des policiers touristiques. Il y a eu beaucoup de vols avant que cette précaution ne soit adoptée.

4 / 8
Visitez le volcan l'Agung en Indonésie.SHUTTERSTOCK

L’Agung, Indonésie


Pourquoi y aller: l’Agung a une nature magique et ce n’est pas seulement une formule poétique. Les gens du pays qui croient que c’est un lieu spirituel y organisent des cérémonies de temps à autre. La randonnée commence dans un lieu incontournable: le temple balinais Besakih. Ensuite, c’est une montée difficile où l’on peut fréquemment observer des singes. La récompense est un lever de soleil sur Bali depuis le sommet du monde.

Quand y aller: d’avril à octobre, pendant la saison sèche.

Difficultés: 5 sur 5. L’obscurité + une pente raide + des singes = un véritable défi.

À savoir: retenez les services d’un guide, que vous pouvez embaucher à Besakih (la randonnée sans guide, mais les sentiers sont difficiles à suivre). Emportez avec vous une lampe frontale et des vêtements chauds. Attendez-vous à un terrain très difficile pour les chevilles. Ayez suffisamment d’eau avec vous et méfiez-vous des singes gourmands!

Si vous aimez les lieux spirituels, prenez le temps d’admirer les 10 temples les plus étonnants au monde.

5 / 8
Visitez le volcan le Cotopaxi, en Équateur.Maria_Janus / Shutterstock.com

Le Cotopaxi, Équateur


Pourquoi y aller: c’est le deuxième sommet le plus élevé de l’Équateur et on le voit jusqu’à Quito. Couvert de neige et majestueux, c’est un endroit idéal pour l’album photo. Malgré un passé violent aux 18e et 19e siècles, le Cotopaxi est surtout aujourd’hui un panache de vapeur, car il fait fondre un peu de sa couverture glaciaire. Les excursions emmènent les grimpeurs jusqu’à 4600 mètres en 4×4, à la limite du parc national, pour une montée de 200 mètres (mesurés sur la hauteur et non en distance de randonnée) vers un refuge en montagne. Passez-y la nuit et repartez au matin vers le sommet à 5800 mètres. Si cette montée n’est pas assez aventureuse pour vous, signez une entente avec une entreprise qui vous permettra de descendre du refuge vers le bas de la montagne en vélo tout terrain.

Quand y aller: de décembre à avril, quand la température est plus clémente.

Difficultés: 5 sur 5. Cette ascension a un degré de difficulté de F à PD, en d’autres mots, de facile à peu difficile pour des alpinistes. Les autres devraient observer ce volcan depuis un refuge de rancheros dans les montagnes, en dégustant un café au lait avec le petit déjeuner.

À savoir: équipez-vous pour une expédition alpine. Il y aura de la glace. Il est préférable d’utiliser les services d’un guide.

En tant qu’adepte de sensations fortes, optez pour l’un des 12 voyages les plus dangereux au monde. Coeurs sensibles, s’abstenir!

6 / 8
Visitez le volcan l'Etna en Italie.SHUTTERSTOCK

L’Etna, Sicile, Italie

Pourquoi y aller: l’Etna est le plus important volcan en Europe et l’un des plus actifs au monde. Souvent accompagné d’un halo de brume et de vapeur, ce volcan d’Italie s’élève dans le ciel et offre une vue sur la mer et sur la Calabre. L’excursion typique comprend un funiculaire pour monter un peu plus qu’à mi-hauteur, ensuite un peu de tout terrain et, enfin, la randonnée vers le sommet où vous pourrez scruter le cratère fumant. Vous n’aimez pas l’escalade? Prenez le train qui contourne la base du volcan. Ou marchez simplement un peu au point final du trajet des 4×4, là où débutent la plupart des randonnées. Les points de vue y sont toujours sublimes.

Quand y aller: tenez-vous au fait de l’activité de l’Etna qui peut faire en sorte que les randonnées soient suspendues de temps à autre.

Difficultés: 3 sur 5. Randonnée ardue avec de forts vents.

À savoir: emportez des vêtements chauds, des chaussures solides, de l’eau et ce qu’il faut pour vous protéger du soleil et du vent. Le mal de l’altitude peut surprendre certains voyageurs. Il y a un certain nombre de pistes de randonnée qui sont praticables sans avoir besoin d’un guide.

L’Italie abrite d’autres volcans en activité qu’il est possible de visiter. Consultez notre liste des 13 sites de tourisme volcanique à travers le monde.

7 / 8
Visitez le volcan le Poas au Costa Rica.SHUTTERSTOCK

Le Poas, Costa Rica

Pourquoi y aller: avec trois cratères – dont l’un s’étend sur plus d’un kilomètre et est rempli d’une eau claire bleu-vert sur 330 mètres de profondeur -, le parc national du volcan Poas est l’un des parcs les plus populaires du Costa Rica. Parmi les 3 parcours bien balisés, il y a un sentier qui monte à travers la forêt de nuages et un chemin asphalté, accessible aux fauteuils roulants, qui donne vue sur le cratère. Comme partout ailleurs au Costa Rica, la flore et la faune, notamment les oiseaux, sont luxuriantes.

Quand y aller: le meilleur temps c’est durant la saison sèche, de janvier à avril. Autre astuce de voyage: il est préférable de faire la randonnée dans la matinée, avant que les nuages ne se forment.

Difficultés: 1 sur 5. Certaines sections de sentiers sont même asphaltées. D’autres tronçons peuvent être plus difficiles, mais pas trop exigeants.

À savoir: le parc est ouvert de 8 h à15h30 et il y a un droit d’entrée à prévoir.

Le Costa Rica fait partie des 10 paradis zoologiques idéaux pour y admirer la faune et la flore.

8 / 8
Volcans à HawaiiShutterstock

Le parc national des volcans d’Hawaï, États-Unis

Pourquoi y aller: ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO est aimé du Grand Kahuna. Situé sur la Big Island, comme son nom l’indique, ce parc national offre un certain nombre de cratères à voir. Mais c’est le puissant Kilauea, l’un des volcans les plus actifs du monde, qui retient surtout l’attention. Le parc situé en Hawaï offre 150 miles de sentiers entre deux volcans actifs. Le terrain comprend bien sûr des cratères, mais aussi la forêt tropicale et du vrai magma qui suinte abondamment de la terre sur une base quotidienne. Voyez ce qui se produit quand la lave en fusion atteint la mer.

Quand y aller: toutes les périodes de l’année sont bonnes, mais vérifiez auprès du parc pour connaître les zones qui sont fermées en raison de l’activité volcanique.

Difficultés: 1 sur 5. On peut en voir beaucoup au cours de simples balades ou même en voiture.

À savoir: emportez, bien sûr, de la crème solaire et soyez très vigilant au sujet des mises en garde du parc, de la signalisation et où vous mettez les pieds.

Si vous n’êtes pas encore convaincu, lisez ces 13 raisons de voyager à Hawaï cette année.