Share on Facebook

Destination exotiques : 10 paradis zoologiques

Certains endroits dans le monde sont de véritables paradis pour les animaux. Voici 10 destinations à voir absolument, pour y admirer la flore et la faune de ces régions magnifiques.

1 / 10
Longtemps protégées contre les interférences des milieux environnants, on y trouve un trésor incroyable d'animaux uniques au monde.Shutterstock/Steve Cymro

Îles Galapagos, Équateur

Situées à quelque 965 km (600 milles) des côtes de l’Équateur, ces îles abritent probablement les espèces animales les plus réputées de toute la planète. Longtemps protégées contre les interférences des milieux environnants, on y trouve un trésor incroyable d’animaux uniques au monde.

Voyez un peu : des manchots équatoriaux, des iguanes végétariens qui nagent, des tortues géantes. Or, la très rare présence humaine dans ces îles a fait que tous redoutent très peu le contact avec d’éventuels visiteurs dressés sur deux pattes. Un zoom est très peu nécessaire pour faire de la photo ici ; si ça se trouve, le photographe est même obligé, à l’occasion, de reculer de quelques pas.

Certaines des plus belles îles du monde sont en train d’être submergées par les océans. Visitez ces 13 îles paradisiaques avant qu’elles ne disparaissent d’ici 80 ans.

2 / 10
Très populaire auprès des ornithophiles, avec un relais écologiques qui permettent aux visiteurs de pénétrer dans la jungle.Shutterstock/Martin Mecnarowski

Bassin de l’Amazone, Amérique du Sud

Environ 40 p. 100 du bassin de l’Amazone se trouve au Brésil. Ses forêts et ses affluents sont si étendus que pour les visiter vous devez entrer dans plusieurs pays, dont le Pérou, la Bolivie, la Colombie et le Vénézuéla. La rivière Napo, en Équateur, n’est que l’un des relais écologiques qui permettent aux visiteurs de pénétrer dans la jungle et d’en suivre les voies d’eau pour découvrir la faune et la flore locales, de toute beauté.

L’hôtel Sasha Lodge, par exemple, très populaire auprès des ornithophiles, présente une passerelle construite au-dessus des arbres, des sentiers dans la jungle où alternent trottoirs et passages boueux (on fournit les bottes de caoutchouc !) et un lac isolé, à courte distance de la rivière Napo.

Si vous aimez observer les animaux dans leur milieu naturel, découvrez le sanctuaire des grizzlys en Colombie-Britannique.

3 / 10
Bornéo fait partie de la péninsule de Malay et se divise entre la Malaisie, l'Indonésie et le petit Brunei.Shutterstock/Yusnizam Yusof

Bornéo, Sud-est asiatique


Troisième plus grande île au monde, Bornéo fait partie de la péninsule de Malay et se divise entre la Malaisie, l’Indonésie et le petit Brunei. Elle abrite les éléphants d’Asie et les rhinocéros de Sumatra. Hélas! C’est l’un des derniers habitats naturels des orangs-outangs, espèce menacée d’extinction. Ne vous acharnez pas à dénombrer combien d’espèces animales vivent ici : la liste s’allonge chaque année, à mesure que l’on en découvre de nouvelles.

Les oiseaux, à eux seuls, dépassent les 400 espèces. Dirigez-vous vers l’État de Sabah, à l’extrémité nord de l’île, où vous pourrez escalader le mont Kinabalu, découvrir au snorkel les mers environnantes, observer les tortues de mer pondre sur l’île Selingan et visiter le centre de réhabilitation des orangs-outangs de Sepilok.

Si vous souhaitez devenir bénévole afin d’aider des espèces menacées d’extinction, voici 5 destinations pour vivre au sein du royaume animal.

4 / 10
Le parc national du Serengeti comporte un certain nombre de parcs animaliers et de réserves naturelles en Tanzanie.Shutterstock/Gudkov Andrey

Serengeti, Tanzanie


Le parc national du Serengeti ne se limite pas aux « plaines sans fin » que signifie son nom dans la langue des Masaï. Il renferme de riches forêts et de vastes marécages et comporte un certain nombre de parcs animaliers et de réserves naturelles en Tanzanie.

Voilà l’endroit où participer au safari de votre vie! Habité par 2 millions de gnous, un demi-million de gazelles et un quart de million de zèbres, le parc du Serengeti abrite aussi de magnifiques prédateurs : lions, léopards, guépards et crocodiles. Ajoutez les éléphants et les girafes et vous comprendrez pourquoi le Serengeti est un parc de rêve pour qui n’est jamais allé au-delà de son jardin zoologique local.

Si la vue de tous ces animaux sauvages ne vous effraie pas, vous serez peut-être tenté par l’un des 12 voyages les plus dangereux au monde.

5 / 10
Riche en nutriments, la mer de Cortez attire une vaste gamme d'animaux marins.Shutterstock/Leonardo Gonzalez

Mer de Cortez, Mexique

Située entre la longue et étroite péninsule de la Basse-Californie et la côte mexicaine, cette mer riche en nutriments attire une vaste gamme d’animaux marins : requins-baleines, dauphins, raies manta, dix espèces de baleines, tortues de mer, colonies de lions de mer ou otaries de Steller et une grande variété d’oiseaux de rivage.

Rien d’étonnant à ce que l’UNESCO en est fait un site du patrimoine mondial. Joignez-vous à un groupe pour observer les baleines ou allez en kayak faire connaissance avec elles. Portez un masque de plongée (snorkel)  pour nager avec les requins-baleines ou découvrir le plus gros animal qui soit, la baleine bleue.

N’ayez plus peur des requins! Ces 13 faits captivants (et rassurants) vous révèlent la vraie nature de ces animaux incompris.

6 / 10
Les visiteurs peuvent passer la nuit dans la forêt et avec un bon guide: ils auront d'excellentes chances de voir un tigre.Shutterstock/Dchauy

Parc national Jim Corbett, Inde

Les tigres sont gravement menacés d’extinction, aussi ne reste-t-il plus beaucoup d’endroits dans le monde où les voir. Au pied des Himalayas, le parc national Jim Corbett est l’un de ces endroits.

Les visiteurs peuvent passer la nuit dans la forêt et avec un bon guide, ils ont d’excellentes chances de voir ce superbe animal. On trouve également dans le parc des troupeaux d’éléphants, de crocodiles, d’ours lippus, plus de 600 espèces d’oiseaux et quelques léopards si la chance vous sourit.

Vous pouvez également visiter ces 10 zoos les plus incroyables au monde, respectueux des animaux et contribuant à protéger les espèces menacées.

7 / 10
Le parc national d'Etosha est la plus spectaculaire de ces réserves animalières.Shutterstock/Paula French

Namibie, Afrique du Sud


Les rhinoceros, autant noirs que blancs, ont été décimés au fil des ans par les braconniers, mais la Namibie a mis sur pied quelques réserves pour eux. Le parc national d’Etosha est la plus spectaculaire de ces réserves animalières. Vous pouvez y voir des lions, des girafes, des éléphants et des rhinocéros, ainsi que des guépards et des léopards si vous avez de la chance.

Le quart du parc est situé dans un lac salé asséché qui se remplit brièvement d’eau chaque année à la saison des pluies et fait partie du bassin du Kalahari. Vous pouvez aussi visiter Cap Cross sur la route de la Côte des Squelettes (Skeleton Coast) où se trouve une colonie de plus de 200 000 otaries à fourrure qu’on ne trouve que sur cette côte méridionale de l’Afrique.

8 / 10
Niché entre parcs et réserves sur le versant occidental de la baie d'Hudson, Churchill est un endroit idéal pour observer de magnifiques baleines.Shutterstock/YvetteBarnett

Churchill, Manitoba


Niché entre parcs et réserves sur le versant occidental de la baie d’Hudson, Churchill est un endroit idéal pour observer de magnifiques baleines-et même faire de la plongée parmi elles. Si vous avez un faible pour les ours polaires, vous devriez aller les voir de près en vous inscrivant à une excursion. Ours polaires et baleines sont sans doute les plus grandes stars de l’endroit.

Le paysage à Churchill comprend des toundras sèches ou humides, une forêt boréale, des marécages, des criques, des estuaires et un littoral qui attire plus de 250 espèces d’oiseaux. Les amateurs de vie sauvage espèrent toujours apercevoir la très rare mouette rosée ou mouette de Ross.

Profitez des 10 meilleurs endroits au Canada pour observer la nature et les animaux qui y vivent.

9 / 10
Dans les parcs de la forêts tropicales d'Atsinanana à Madagascar, vous pouvez voir jusqu'à dix différents types de lémuriens.Shutterstock/Alexander_N

Forêts tropicales d’Atsinanana, Madagascar


Six parcs nationaux composent à Madagascar, sur le versant oriental de l’île, le site classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Un peu comme les Îles Galapagos, Madagascar abrite un écosystème riche et diversifié qui s’est développé dans l’isolement depuis que l’île s’est détachée du continent il y a plus de 60 millions d’années.

On accorde ici une grande importance aux espèces de primates qui sont plus nombreuses à Madagascar que nulle part ailleurs au monde. Dans chacun des parcs, vous pouvez voir jusqu’à dix différents types de lémuriens. Visitez les forêts humides des basses terres de l’île et escaladez les pentes pour visiter les forêts de la zone des brouillards. Vous verrez même des baleines à bosse près du rivage.

10 / 10
Situé dans la péninsule de Osa, sur le versant pacifique du Costa Rica, ce parc national offre une forêt tropicale magnifique.Shutterstock/Louis-Michel Desert

Parc national du Corcovado, Costa Rica

Situé dans la péninsule de Osa, sur le versant pacifique du Costa Rica, ce parc national offre une forêt tropicale aux arbres très grands, des forêts de la zone des brouillards et des mangroves. Les visiteurs peuvent camper individuellement ou se joindre à des excursions.

Le Costa Rica est connu comme une destination écologique et ce parc illustre bien cette réputation avec ses quatre espèces de singes indigènes, plus de 100 espèces de papillons, plus de 400 espèces d’oiseaux (dont 16 espèces de colibris et beaucoup de magnifiques aras rouges) ainsi que quatre des sept espèces au monde de tortues de mer qui viennent pondre sur ses rivages.

Réservez vos prochaines vacances dans l’une de ces destinations et cessez d’utiliser ces 10 mauvais prétextes qui vous empêchent de voyager.

Contenu original Selection du Reader’s Digest