Share on Facebook

10 astuces pour ne plus souffrir du mal de l’air durant les vols longue distance

Voyagez en douceur et l’estomac en paix grâce à ces suggestions.

1 / 10
Milkovasa / Shutterstock

Rassurez-vous en vous disant que tout va bien

Si vous êtes déjà assis dans l’avion et que votre anxiété vous donne des nausées, le seul fait de vous dire que tout va bien peut vous aider à vous calmer. «Tout d’abord, inclinez le siège vers l’arrière. Prenez ensuite des respirations relaxantes. Mais attention de ne pas respirer trop profondément ; vous ne voulez surtout pas hyperventiler. Pour une respiration relaxante, inspirez normalement, puis expirez lentement et longuement. Les recherches montrent que le fait de respirer ainsi envoie à votre corps et à votre cerveau le signal que tout va bien », dit Ari Hoffman. Après vous être calmé, essayez de faire une sieste. Voici d’autres conseils pour vaincre la peur de l’avion.

2 / 10
Prenez un bon repas avant de vous envolerBitt24 / Shutterstock

Prenez un bon repas avant de vous envoler

Il est très important de bien manger avant de prendre l’avion. Si vous embarquez l’estomac vide, vous aurez la nausée. Faites attention toutefois à ce que vous avalez. Évitez les aliments gras, épicés et salés ainsi que l’alcool. Prenez un repas plus léger, mais qui va combler votre faim, en privilégiant des aliments tels que les œufs et les toasts de blé entier.

3 / 10
Imaginez votre voyageHBRH / Shutterstock

Imaginez votre voyage

Le mal de l’air est souvent causé par la peur de voler. Méditer avant de monter dans l’avion ou même avant d’arriver à l’aéroport peut vous permettre de vous sentir calme tout au long de votre voyage. Cela vous aidera à vous calmer l’estomac. «Prenez un peu de temps, même un jour ou deux avant le voyage, et méditez en imaginant votre vol depuis l’enregistrement jusqu’à l’atterrissage, explique le psychothérapeute Ari Hoffman. En faisant cela, vous établissez une expérience de vol que votre esprit n’aura qu’à suivre une fois dans l’avion.» Voici quelques trucs que le pilote ne vous dira pas

4 / 10
Restez calmePressmaster

Restez calme

Portez plusieurs couches de vêtements afin de pouvoir les enlever si vous avez la nausée. Garder votre sang-froid vous aidera à combattre le mal de l’air. Gardez ouverte, en tout temps, l’arrivée d’air du plafonnier; elle agitera l’air autour de vous. Respectez toujours ces règles d’étiquette lorsque vous volez

5 / 10
Sucez des bonbons au gingembre ou à la menthe poivréeMichelle Lee Photography / Shutterstock

Sucez des bonbons au gingembre ou à la menthe poivrée

Le gingembre et la menthe poivrée aident à stabiliser l’estomac et à soulager les nausées. Sous forme de bonbons, ils sont excellents à sucer pendant le vol et ils calmeront votre estomac. Vous pouvez aussi demander un soda au gingembre à l’agent de bord quand le chariot de boissons arrive.

6 / 10
Faites de l’acupressionSHELIAKIN MAKSIM / Shutterstock

Faites de l’acupression

L’acupression est un moyen facile de vous aider à calmer votre estomac pendant le vol. «Appliquez simplement une légère pression avec votre pouce et votre index à l’intérieur de votre poignet, sur le point “Nei Guan”, qui se situe pile au centre de votre poignet, juste avant la jonction avec la main. Exercez une pression pendant 5 à 10 minutes, et recommencez aussi souvent que vous avez besoin de soulagement», explique le Dr Faisal Tawwab.

7 / 10
Et surtout, hydratez-vousHalfpoint / Shutterstock

Et surtout, hydratez-vous!

Assurez-vous de boire beaucoup d’eau avant de monter à bord, pendant le vol et après avoir atterri. Cela vous aidera à éviter la déshydratation et les nausées. Faites un effort pour éviter le café et les boissons gazeuses qui peuvent vous déshydrater. Si vous ne pouvez pas résister au soda au gingembre (qui calme votre estomac), essayez de boire autant d’eau que de soda.

8 / 10
Rassurez-vous en vous disant que tout va bien Ditty_about_summer / Shutterstock

Ne quittez pas l’horizon de l’œil

«Les chercheurs n’arrivent pas vraiment à expliquer pourquoi cela fonctionne, mais ce pourrait être lié à l’anxiété ou à la crainte de perdre le contrôle, dit Ari Hoffman. Quand on peut associer le mouvement à quelque chose de stable comme l’horizon, on a l’impression d’avoir une meilleure perception de ce que notre corps fait par rapport au sol et cela nous rend moins anxieux.» C’est la même méthode que lorsque vous avez le mal de mer : il faut fixer l’horizon. Regarder quelque chose qui est constamment immobile pendant que vous êtes en mouvement peut vous aider à vous sentir moins nauséeux.

9 / 10
Choisissez un siège près d’un hublotAlena Ozerova / Shutterstock

Choisissez un siège près d’un hublot

Si vous voulez garder un œil sur l’horizon, il vaut toujours mieux choisir un siège près d’un hublot. Mais regarder les nuages a d’autres avantages. Le mal de l’air est causé lorsque l’oreille interne ressent un mouvement que les yeux sont incapables de percevoir, ce qui envoie des signaux contradictoires au cerveau. Lorsque vous regardez par la fenêtre et que vos yeux sont capables de détecter le mouvement, vous êtes moins susceptible de ressentir des nausées et des étourdissements. Il peut également être utile de s’asseoir là où ça bouge le moins, soit au-dessus d’une aile ou vers l’avant de l’appareil.

10 / 10
Ne lisez pasBlend Images / Shutterstock

Ne lisez pas

Le fait de fixer une page pendant que votre corps est en mouvement peut vous donner la nausée. Même si le chapitre se termine sur un coup de théâtre, gardez votre livre fermé. Votre estomac vous en remerciera. Voyez d’autres effets des voyages en avion sur votre corps.

 

Vous aimerez aussi :

Voyage : 9 règles à connaître sur le pourboire

Voyage : 10 destinations à petits prix aux allures de voyage de luxe

Bien-être: 7 mantras à adopter tout de suite

Les 25 meilleures recettes rapides de repas légers et santé

Avion : 7 étapes à suivre en cas de perte de bagages

Tiré de Rd.com : 10 Smart Tricks to Avoid Getting Sick on Long Flights