Y a-t-il un lien entre le plaisir et la santé?

Vous prenez la vie trop au sérieux? Vous pourriez nuire à votre santé. Découvrez comment vous pouvez mettre chaque jour un peu de plaisir au programme pour être plus heureuse et améliorer votre santé.

Y a-t-il un lien entre le plaisir et la santé?

Si vous avez déjà regardé un enfant barboter dans une flaque d’eau ou rire de tout son cœur pour un truc aussi simple qu’un chapeau ridicule ou un mouvement de danse insolite, vous avez vu le plaisir à sa plus simple expression. Dans notre monde trépidant, les enfants sont les gardiens du plaisir, trouvant du bonheur dans les petites choses de la vie qui font qu’elle en vaut la peine.

En vieillissant, nous sommes plus affairés. Par conséquent, le plaisir peut parfois nous échapper. Nos agendas et nos horaires impossibles nous empêchent de gambader et de jouer comme dans le bon vieux temps. Pourtant, mettre chaque jour un peu de plaisir au programme s’avère un moyen important de cultiver le bonheur et une bonne santé.

Suivez le mouvement

«La chose la plus importante que je vois dans ma pratique, c’est que quand les gens s’amusent, tout le reste coule de source,» affirme l’art-thérapeute Nalini Iype, qui aide ses clients à utiliser la créativité comme moyen de développer la conscience de soi tout en travaillant leurs problèmes. «Ils portent tellement d’attention sur ce qu’ils font, qu’ils en oublient ce qui se passe autour d’eux et ça les entraîne dans un état de concentration élevé.»

Parce qu’apprendre à vivre dans le présent, plutôt que de se soucier de choses qu’on ne peut pas régir dans le passé ou l’avenir, est un moyen efficace de gérer le stress et l’anxiété. «On apprend à ne plus se soucier des choses sur lesquelles on n’a aucun contrôle de toute façon», explique madame Iype en riant.

Mettez un terme au stress et à l’angoisse

Qu’il s’agisse de danser, de rire avec des amis, de jouer de la musique ou de se lancer dans un nouveau passe-temps, faire quelque chose d’agréable peut vous aider à ralentir et à vous détendre. C’est une stratégie vitale pour une vie saine. Trop de stress peut nuire à la santé mentale et physique. Cela peut se traduire par des sentiments d’irritabilité ou de tristesse, par trop ou pas assez de sommeil, par une perte ou un gain de poids, ou directement par des pensées négatives. Le stress est considéré comme un facteur de risque pour les maladies cardiaques, la maladie mentale, certains types de maladies intestinales. Il peut également avoir un effet négatif sur le système immunitaire, qui rend le corps vulnérable aux infections.

Madame Iype, qui fait de la peinture, de la céramique, du vélo et des pique-niques entre amis quand elle cherche à se divertir a récemment travaillé auprès d’un homme dans la mi-trentaine qui souffrait d’anxiété grave. «Il était timide en utilisant le matériel d’artiste. Je lui ai donc suggéré d’utiliser de la peinture au doigt. On pouvait voir combien il était heureux de faire du barbouillage. Il n’y avait pas de règles, sauf d’avoir un plaisir absolu.», raconte-t-elle. Madame Iype se souvient qu’elle pouvait voir son corps se détendre pendant qu’il travaillait. «Il y avait un changement dans son langage corporel. Ses épaules étaient tombées… il se consacrait entièrement à ce qu’il faisait.»

«Avoir du plaisir permet aux gens de se recentrer et d’être en harmonie avec eux-mêmes,» ajoute-t-elle. «C’est une chose saine, parce qu’on peut devenir plus conscient de nos souhaits, de nos besoins, de nos désirs. C’est important parce que la plupart du temps nous nous concentrons sur les autres.»

Un égoïsme sain

Conférencière spécialiste de la motivation et accompagnatrice vers le bonheur, Leigh Anne Saxe abonde dans le même sens. Un trop grand nombre de ses clients perçoivent le temps qu’ils prennent pour eux-mêmes comme un geste égoïste. Elle les exhorte à le voir, au contraire, comme une bonne chose. «Nous ne pouvons aider les autres que quand nous nous sentons bien avec nous-mêmes. Et nous n’avons rien à offrir à personne quand nous ne le sommes pas. Donc, non seulement ce n’est pas de l’égoïsme, mais en fait c’est de l’altruisme!», explique-t-elle.

Madame Iype voit de trop nombreux adultes oublier qu’ils ont le droit d’avoir du plaisir ou de se livrer à des activités compétitives, plutôt que de se détendre. «Les gens oublient d’avoir du plaisir pour le simple fait d’avoir du plaisir», explique-t-elle. «Je constate qu’il y a vraiment une pression sociale qui laisse croire qu’il est irresponsable d’avoir du plaisir. Je pense aussi que les gens se laissent prendre par ce dont ils pourraient avoir l’air aux yeux de leur entourage, de sorte qu’ils sont incapables de développer leurs passions.»

Mais selon elle, à mesure que les gens vieillissent, ils ont besoin de trouver un moyen de retrouver des activités qui les nourrissaient quand ils étaient plus jeunes. »Quand elle aide ses clients à reprendre contact avec leur moi ludique et créatif, Leigh Anne Saxe leur demande de faire une promenade à travers les histoires de leur vie, les aidants à découvrir ce qui leur donnait jadis de la joie. «Quand ils étaient jeunes, ils peignaient, ou ils construisaient des choses. Ils ne réfrénaient pas leur passion. Nous tentons de revenir à des choses qu’ils aimaient dans ce temps-là. Souvent, ils vont trouver ce à quoi ils veulent revenir.»

Que vous vous adonniez à une activité physique pour le pur plaisir du mouvement (et pas seulement pour brûler des graisses!), que vous utilisiez vos mains pour créer quelque chose de nouveau, ou que vous passiez du temps avec les autres (essayez un jeu de société ou un karaoké), vous trouverez une foule d’avantages pour votre santé à investir dans votre côté ludique. Vous pourriez même vous amuser!

Vidéos les plus populaires