Soigner la sinusite avec des suppléments

Il existe des suppléments nutritionnels reconnus pour lutter contre la sinusite. Voici des informations sur les types de suppléments recommandés.

La sinusite peut être traité avec des suppléments naturels

Soigner la sinusite avec des suppléments nutritionnels

Les sinus produisent un mucus lubrifiant qui assure la propreté du système respiratoire. En cas d’inflammation ou d’obstruction des sinus empêchant la circulation du mucus, il peut se produire un certain nombre de manifestations désagréables et parfois douloureuses, comme la sinusite.

Les symptômes de la sinusite:

  • Pression ou mal de tête au-dessus des yeux.
  • Sensation de congestion du visage.
  • Douleur accrue lorsque la tête est penchée en avant.
  • Sensibilité au-dessus des sinus.
  • Difficultés à respirer par le nez.
  • Écoulement de mucus dans l’arrière-gorge.
  • Sécrétions nasales d’un jaune verdâtre.
  • Douleurs dentaires ou fièvre.

Attention, si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments. Ou encore :

  • Si les symptômes ne disparaissent pas au bout de 1 semaine ou s’ils s’accompagnent de sécrétions sanglantes.
  • Si votre sinusite se manifeste plus de 3 fois par an.
  • Si vous avez les yeux rouges, douloureux, bouffis ou paralysés : vous pourriez être atteint de cellulite périorbitaire, affection susceptible d’endommager les nerfs de l’oeil et de la face ; demandez d’urgence une intervention médicale.

Il existe aussi des suppléments nutritionnels reconnus pour lutter contre la sinusite. Voici des informations sur les types de suppléments recommandés.

Les bienfaits des suppléments pour combattre la sinusite

Les suppléments peuvent aider à venir à bout d’une affection aiguë, même avec un traitement antibiotique. Une carence en éléments nutritionnels risquant d’aggraver l’inflammation, les sujets atteints de sinusite chronique prendront systématiquement un mélange de polyvitamines et minéraux.

Les vitamines et plantes recommandées ici conviennent spécialement à ces cas chroniques et n’entraînent pas les effets secondaires (comme la sécheresse de la bouche) provoqués par les médicaments classiques contre la sinusite.

Prenez de la vitamine C et des flavonoïdes, stimulants de l’immunité particulièrement bénéfiques à ceux dont les crises d’allergie évoluent en sinusite. Ces substances réduisent les effets de l’histamine, corps inflammatoire produit par les cellules en réaction à des allergènes. L’alimentation actuelle tend à exacerber l’inflammation en raison de sa richesse excessive en acides gras oméga-6 et de sa pauvreté en acides gras oméga-3 : pour atténuer l’inflammation, prenez des acides gras oméga-3 sous forme d’huiles de poisson.

Choisissez enfin l’un des végétaux suivants, stimulants de l’immunité : échinacée, eucalyptus ou encore champignons reishi ou maitake. En cas de sinusite chronique, essayez de les prendre en alternance par cycles de 2 semaines pour renforcer durablement votre immunité. En revanche, en cas de crise aiguë, prenez une seule de ces plantes jusqu’à disparition de l’infection.

Les suppléments recommandés pour lutter contre la sinusite

Vitamine C/ flavonoïdes
Dose : 100 mg de vitamine C et 250 mg de flavonoïdes 2 fois par jour.
À savoir : vous pouvez prendre de la vitamine C naturelle sous forme d’acérola.

Huiles de poisson
Dose : 2 capsules par jour, soit 600 mg d’acides gras oméga-3.
Attention : ne dépassez pas la dose si vous prenez des anticoagulants.

Échinacée
Dose : 200 mg d’extrait 4 fois par jour.
Attention : choisissez un extrait titré à 3,5 % au moins d’échinacosides.

Eucalyptus
Dose : 3 à 5 tasses d’infusion par jour à raison de 1 cuill. à soupe de feuilles séchées pour 250 ml d’eau bouillante.

Champignons reishi/maitake
Dose : 500 mg de reishi et/ou 200 mg de maitake, 3 fois par jour.
Attention : évitez les reishi si vous prenez des anticoagulants.

D’autres actions à poser pour contrer la sinusite

  • Évitez la fumée de cigarette et la poussière.
  • Buvez beaucoup pour liquéfier le mucus.
  • Utilisez un humidificateur d’intérieur.
  • Appliquez-vous sur le visage des compresses chaudes pour favoriser l’ouverture des sinus.
  • Lavez-vous les sinus avec du sérum physiologique.

Certains cas de sinusite, en particulier les infections bactériennes, exigent un traitement antibiotique. Mais la médecine conventionnelle commence à douter de l’usage universel de ces médicaments, surtout lorsqu’il s’agit de sinusites chroniques dont l’origine n’est pas forcément bactérienne. En outre, les antibiotiques n’ont aucune action préventive.

L’un des meilleurs moyens de prévenir et de guérir la sinusite est de renforcer les défenses de l’organisme.

Qu’est-ce que la sinusite ?

La sinusite est provoquée par l’encombrement des sinus. Ceux-ci se composent de quatre paires de cavités situées, dans la partie frontale de la boîte crânienne, au-dessus des yeux, de chaque côté du nez, derrière l’arête du nez et derrière les pommettes. Ils sont entourés d’une fine membrane qui sécrète du mucus, lequel s’écoule dans le nez à travers les sinus (entraînant sur son passage poussière, pollen, germes et autres substances inhalées) avant d’être évacué dans l’arrière-gorge, où il est avalé.

La majorité des bactéries nocives sont ensuite détruites par l’acide gastrique. Il arrive que la muqueuse des sinus s’enflamme, d’où une production plus abondante ou plus épaisse de mucus et l’obstruction des minuscules passages dans les sinus. Le drainage s’effectue mal, provoquant des maux de tête, une sensation de congestion du visage et l’écoulement, dans l’arrière-gorge, d’une quantité excessive de mucus qui fournit un terrain de culture pour les bactéries.

Quelles sont les causes de la sinusite ?
La sinusite peut être la complication d’une infection des voies respiratoires supérieures, rhume ou grippe par exemple, ou être provoquée par la fumée, la pollution de l’air ou une allergie. Enfin, des malformations nasales – déviation de la cloison ou polypes notamment pourraient en accroître les risques.

Des faits intéressants sur la sinusite

On accuse souvent le lait d’augmenter la production de mucus et certains le déconseillent formellement pendant les crises de sinusite. Pourtant, une étude menée récemment sur des participants sains qui buvaient environ 25 cl de lait par jour n’a révélé aucune augmentation notable de congestion ou d’épaississement du mucus.

  • Pour décongestionner vos sinus, faites des inhalations à l’eucalyptus.
  • Versez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un grand bol d’eau bouillante.
  • Recouvrez votre tête et le bol d’une serviette et inspirez la vapeur par les deux narines.
  • Mouchez-vous fréquemment.

Certains médecins affirment que les aliments piquants, comme le raifort ou l’ail, peuvent aider à dégager des sinus congestionnés. Cette théorie ne repose cependant sur aucune étude scientifique sérieuse.

Vous aimerez aussi :
13 bienfaits surprenants de l’ail
L’eau : cet ingrédient essentiel
10 techniques pour mieux respirer 

Vidéos les plus populaires