Chiropratique : bienfaits et dangers

La chiropratique, aussi appelée chiropraxie ou chiropractie, est une technique fondée sur
le réajustement de vertèbres déplacées grâce à la manipulation de la colonne vertébrale et du bassin. Le but est de libérer les nerfs comprimés qui causent douleurs et autres troubles.

La chiropratique comporte des bienfaits et des dangersElena Melentii

Les bienfaits de la chiropratique

La chiropratique peut être indiquée si vous avez des douleurs ou des gênes vertébrales articulaires (torticolis, lumbagos, lombalgies), ou encore des troubles fonctionnels, notamment digestifs ou ORL. Des migraines dues au déplacement d’une vertèbre cervicale peuvent disparaître en une séance.

Les dangers de la chiropratique

  • La chiropratique est à éviter si vous souffrez d’ostéoporose, de certains types d’inflammations (arthrite rhumatismale) ou encore de sciatiques très douloureuses.
  • Les manipulations vertébrales ou articulaires sont également déconseillées si vous avez un problème infectieux, traumatique (fracture) ou tumoral.

Des études menées aux États-Unis démontrent que les patients ayant accès aux soins chiropratiques sont moins souvent malades que les autres. Certains scientifiques émettent néanmoins des doutes sur l’innocuité des manipulations vertébrales et cervicales.

Comment se déroule une séance de chiropratique

Vous êtes installé sur une table articulée. Lors de la première séance, le chiropraticien effectue un examen physique (analyse de la posture, palpation des muscles et des articulations, etc.) ; munissez-vous de vos radiographies osseuses si vous en avez. Le praticien complète ensuite son diagnostic par une palpation destinée à repérer les déplacements et les points douloureux.

C’est alors qu’il réajuste la vertèbre déplacée par une pression spécifique. Des craquements peuvent se faire entendre, mais vous ne devez ressentir aucune douleur. En général, il faut trois ou quatre séances pour venir à bout d’un problème mécanique de type lombalgie. Une partie des frais peut être couverte par les assurances collectives.

Au Québec, tous les chiropraticiens doivent être inscrits à l’Ordre des chiropraticiens du Québec qui offre un moteur de recherche pour vous aider à trouver un praticien qui vous convient (www.ordredeschiropraticiens.qc.ca).

En quoi consiste la chiropratique ?

Selon la chiropratique, technique née à la fin du XIXe siècle aux États-Unis, le moindre déséquilibre articulaire au niveau des vertèbres, du bassin ou d’autres articulations peut comprimer un nerf, avec, pour conséquences, des névralgies, des dérèglements biomécaniques ou organiques.

La chiropratique consiste à rechercher la cause du trouble et à ajuster manuellement l’articulation incriminée pour améliorer la propagation de l’influx nerveux.

Vous aimerez aussi :

Le chiropraticien à la rescousse des blessures sportives

Un chiropraticien qui nous fait du bien, peu importe notre âge!

Le chiropraticien, l’ennemi du torticolis!

Popular Videos