Une douleur? Si on commençait par consulter un chiropraticien!

De tous les professionnels qui travaillent dans les thérapies physiques, c’est lui qui a la formation la plus axée sur

Une douleur? Si on commençait par consulter un chiropraticien!

De tous les professionnels qui travaillent dans les thérapies physiques, c’est lui qui a la formation la plus axée sur les troubles et blessures de la colonne vertébrale. Que ce soit en matière d’évaluation, de diagnostic, de traitement et de prévention des blessures, il devrait donc être en haut de la liste des personnes à consulter en cas de douleur au dos ou au cou. Comme il travaille dans le domaine neuromusculosquelettique (NMS), tout ce qui a un lien avec les nerfs (neuro), les muscles (musculo), les os et les articulations (squelettique) relève de son champ d’exercice.

Consulter rapidement augmente souvent ses chances de guérir vite
C’est important de faire diminuer la douleur rapidement après une blessure ou un accident. La douleur est un phénomène neurophysiologique et, si elle reste longtemps présente, le cerveau crée des circuits neuronaux qui font en sorte que la douleur puisse devenir chronique. Elle continue alors à être ressentie par le système nerveux même en absence d’une blessure ou en absence d’inflammation. Si la douleur est toujours présente après un délai de 24 à 48 heures, malgré les conseils d’usage (repos et application de glace), il vaut mieux consulter sans tarder.

Il n’est cependant jamais trop tard pour tenter une approche chiropratique, même si les symptômes sont présents depuis longtemps. Il faut cependant comprendre qu’il se peut que le traitement prenne plus de temps afin d’avoir des résultats durables. Une bonne coopération du patient sera aussi nécessaire. Il devra suivre les recommandations qui lui sont faites et effectuer les exercices prescrits.

Prendre soin de sa colonne vertébrale diminue les risques de blessures
La même logique s’applique à la santé de votre colonne vertébrale qu’à la santé de vos dents. Pour en prendre bien soin, une bonne hygiène et des visites régulières de vérification s’imposent. Un bon entretien préventif n’évite pas toutes les blessures, mais il est beaucoup plus facile de rétablir la fonction d’une articulation blessée lorsque l’état de départ est bon!

La colonne vertébrale est importante et précieuse. Elle a un rôle de soutien physique, elle permet la mobilité du tronc, mais surtout, c’est elle qui protège le système nerveux, particulièrement la moelle épinière. Elle permet à l’ensemble des nerfs rachidiens d’atteindre les autres régions du corps. Ces nerfs, issus de la moelle épinière, sont responsables entre autres choses de la fonction des muscles, de la sensibilité de la peau, de la coordination des mouvements et aussi de véhiculer les sensations douloureuses. Les interventions au niveau de la colonne vertébrale ne doivent donc pas être effectuées par n’importe qui. Parmi les professionnels ayant l’autorisation légale d’effectuer des manipulations vertébrales, les chiropraticiens sont ceux qui ont la formation la plus complète à ce niveau.

Les références médicales ne sont pas nécessaires pour consulter un chiropraticien. Celui-ci a la compétence et les outils essentiels pour poser un bon diagnostic neuromusculosquelettique. Si la condition qu’il constate n’est pas de son ressort, il a le devoir de diriger la personne vers un autre professionnel de la santé. De plus, ses soins sont remboursés par la majorité des compagnies d’assurances et il n’y a pas de longue liste d’attente! Pour le répertoire des chiropraticiens, visitez le www.ordredeschiropraticiens.ca/chiropraticiens.

Popular Videos