Anxiété : la combattre avec des suppléments naturels

L’anxiété a des symptômes physiques si violents que l’on peut croire à une crise cardiaque. Des suppléments naturels vous aideront à retrouver votre quiétude.

Des suppléments naturels pouvant vous aider à mieux gérer l'anxiété.Shutterstock

 Les bienfaits des suppléments nutritionnels pour gérer l’anxiété

L’anxiété peut être soulagé avec des remèdes à base de plantes et des nutriments qui remplacent avantageusement, dans bien des cas, les médicaments prescrits sur ordonnance, lesquels risquent de créer une dépendance et d’avoir des effets secondaires indésirables.

Plusieurs études ont montré que le kawa était très efficace contre l’anxiété, peut-être autant qu’un médicament classique. Il calme les symptômes tels que la nervosité, les vertiges et les palpitations.

Les personnes souffrant d’anxiété devraient en outre prendre du calcium, du magnésium et des vitamines B. Ces nutriments contribuent dans une grande mesure au bon fonctionnement du système nerveux, en particulier à la production par le cerveau de messagers chimiques dont le rôle est capital, les neurotransmetteurs.

Combattre l’anxiété avec des suppléments naturels

Quand vous vous trouvez face au danger – qu’un gros chien vous barre la route en aboyant, par exemple -, la peur que vous ressentez est salutaire. Avisé de la gravité de la situation, votre cerveau prépare votre corps à se défendre en produisant certaines hormones. Vos muscles se tendent, votre coeur bat plus vite, votre respiration s’accélère et votre sang devient probablement moins fluide (au cas où vous seriez blessé). Mais, quand elle se produit en l’absence d’une réelle menace, comme c’est le cas chez beaucoup de gens, une telle réaction peut être néfaste pour la santé car elle est cause d’épuisement, de déconcentration, d’un détachement qui confine à l’indifférence, de maux de tête et d’estomac, et d’hypertension.

Personne n’échappe aux frayeurs passagères ; certains individus souffrent même souvent de violentes crises d’angoisse. Les vitamines, certains minéraux et des plantes aux propriétés sédatives peuvent alors être bénéfiques pour réduire votre anxiété. Voici quelques suppléments naturels pouvant vous aider à mieux gérer l’anxiété.

Suppléments recommandés pour combattre l’anxiété

Kawa
Dose : 250 mg d’extrait 2 fois par jour selon les besoins.
Attention : procurez-vous un produit titré à 30 % au minimum de kawalactones, en comprimés, gélules ou teinture.

Calcium/ magnésium
Dose : 500 mg de calcium et 250 mg de magnésium 2 fois par jour.
À savoir : parfois associés dans un même comprimé.
Attention : s’abstenir de magnésium en cas de maladie rénale.

Vitamines B
Dose : 1 comprimé ou 1 gélule le matin au petit déjeuner.
Attention : procurez-vous des comprimés contenant 20 μg de vitamine B12 et 50 μg de biotine, 400 μg d’acide folique et 5 mg des autres vitamines B.

Valériane
Dose : 250 mg d’extrait 2 fois par jour.
Attention : risque de somnolence si vous n’avez pas suffisamment dormi.
À savoir : préparation titrée à 0,5 % d’acide valérénique.

Millepertuis
Dose : 1 comprimé à 0,1 mg d’extrait 2 fois par jour.

Attention, si vous suivez un traitement médical ou psychiatrique, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.

La valériane pour calmer l’anxiété

La valériane, connue pour procurer le sommeil, peut être utilisée à faibles doses comme calmant tout au long de la journée. Essayez-la si le kawa ne vous fait pas d’effet et associez-la même sans crainte à cette plante en en prenant de 250 à 500 mg sous forme d’extrait le soir, si vous avez du mal à vous endormir. Il est possible de combiner le millepertuis microdosé au kawa et à la valériane. Il faut environ 1 mois pour que les effets du millepertuis se fassent sentir, mais l’action des autres plantes est immédiate. L’aubépine, enfin, aide aussi à réduire la nervosité.

Les symptômes de l’anxiété

L’anxiété revêt deux formes : un état chronique, qui se traduit par une sensation de peur et d’inquiétude et peu de manifestations physiques, ou, inversement, des crises d’angoisse soudaines, accompagnées de symptômes physiques si violents que l’on peut croire à une crise cardiaque.

D’une anxiété chronique :

  • Tension musculaire, maux de tête et de dos.
  • Insomnie.
  • Dépression.
  • Absence de désir sexuel.
  • Incapacité à se détendre

Lors de crises d’angoisse :

  •  Sentiment violent de peur.
  • Palpitations et respiration rapide.
  • Transpiration anormale, frissons ou bouffées de chaleur.
  • Bouche sèche.
  • Vertiges

Quelles sont les causes possibles de l’anxiété ?

Des recherches indiquent que le système nerveux central des individus présentant des troubles nerveux réagit d’une manière trop violente au stress et met un temps anormalement long à se calmer. L’anxiété peut être déclenchée par un événement pénible – accident ou divorce, par exemple -, mais aussi apparaître sans raison. Elle peut également s’expliquer par la biochimie. Les individus sujets à des crises d’angoisse présentent en effet un taux sanguin d’acide lactique plus élevé que la normale. Cette substance chimique est produite lorsque les muscles métabolisent le sucre en présence de quantités insuffisantes d’oxygène. Selon d’autres études, l’anxiété résulterait d’une surproduction des hormones du stress par le cerveau et les glandes surrénales.

Consultez un médecin :

  • Avant de remplacer les anxiolytiques comme l’alprazolam, le lorazepam et le diazepam par des suppléments à base de plantes : interrompre brusquement un tel traitement pourrait être dangereux.
  • Pour avoir l’assurance que vos troubles n’ont pas d’autre cause : les symptômes de l’anxiété peuvent aussi être ceux d’une maladie grave ou être dus à un traitement médicamenteux.

D’autres informations pertinentes sur l’anxiété

L’anxiété et les crises d’angoisse ne sont pas aussi rares qu’on le croit : au Canada, environ 1 personne sur 10 risque de présenter ce genre de troubles à un moment ou à un autre de sa vie.

  • L’infusion de camomille peut être associée au kawa et à d’autres plantes ; elle n’entraîne pas de somnolence. Elle contient de l’apigénine, qui, d’après des tests effectués sur des animaux, a sur les récepteurs du cerveau les mêmes effets que les anxiolytiques, mais sans créer de dépendance.
  • Les techniques respiratoires sont souvent efficaces en cas de crise d’angoisse. Inspirez lentement, retenez votre souffle, puis expirez et cessez de respirer, en comptant jusqu’à 4 pendant chaque phase. Recommencez jusqu’à ce que la crise soit passée.
  • Les personnes souffrant d’anxiété seraient très sensibles à la caféine. Diminuez peu à peu votre consommation pour réduire les effets du sevrage – maux de tête, par exemple – et observez les résultats.

Des études menées en Europe font état d’une diminution significative de l’anxiété chez des patients prenant des doses quotidiennes de kawa depuis seulement 1 semaine. Aucun effet secondaire grave n’a été constaté après un traitement de 6 mois.

Vous aimerez aussi :

Les bonnes façons de se calmer
50 trucs pour gérer l’anxiété et le stress
5 aliments anti-stress pour maigrir

Popular Videos