Share on Facebook

9 signes que votre perfectionnisme vous gâche la vie

Les perfectionnistes peuvent souffrir de dépression, de désordre alimentaire et d’absence de désir sexuel: voici comment gérer le perfectionnisme.

1 / 9
Votre vie sexuelle est au point mortVGstockstudio/Shutterstock

Votre vie sexuelle est au point mort

Une attitude perfectionniste peut vraiment torpiller votre vie amoureuse, selon une nouvelle étude de l’Université de Kent. «Rechercher la perfection» et vous montrer exagérément critique envers vous-même et envers les autres réduit de manière significative votre satisfaction sexuelle – même si vous n’êtes pas particulièrement porté sur le sexe, soutiennent les chercheurs. Non seulement vous êtes moins susceptible d’être satisfait (aux sens propre et figuré) au lit, mais vous faites souffrir votre partenaire. Les chercheurs ont observé une forte baisse de l’estime de soi et une hausse des dysfonctions sexuelles chez les gens dont le partenaire est perfectionniste. Vous vous reconnaissez? Faites l’effort de surveiller vos tendances perfectionnistes dans la chambre à coucher et obligez-vous à dire tout ce que vous aimez et appréciez chez votre partenaire – vous n’en serez tous deux que plus excités et heureux.

Inspirez-vous de ces secrets de couples sexuellement épanouis.

2 / 9
La méditation ne marche pas avec vousProstock-studio/Shutterstock

La méditation ne marche pas avec vous

Il est naturel que les perfectionnistes soient plus stressés que les gens «cool» – après tout, l’imperfection de ce monde échappe totalement à notre contrôle. Mais ils ne se contentent pas d’être stressés, ils sont aussi moins enclins (et moins capables) à profiter des techniques reconnues de relaxation telles que la méditation et le yoga, si l’on en croit une étude parue dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine. Les experts pensent entre autres que ce serait parce qu’ils ne sont pas capables d’adopter correctement ces techniques. Mais nous avons de bonnes nouvelles pour vous : il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de relaxer! Alors, au lieu de ne voir que le résultat («Pourquoi mon stress est-il toujours là ?»), concentrez-vous sur le processus et laissez-vous porter par le courant. Vous devriez ressentir ces réactions de votre corps lorsque vous serez vraiment détendu.

3 / 9
Vous êtes toujours le dernier à quitter le bureauLDprod/Shutterstock

Vous êtes toujours le dernier à quitter le bureau

Être capable de vous concentrer sur votre travail et jeter un regard critique sur le moindre détail sont des traits positifs du perfectionnisme – jusqu’à un certain point. Au boulot, les perfectionnistes travaillent plus fort et plus longtemps que leurs collègues, incapables qu’ils sont d’abandonner un projet jusqu’à ce qu’il soit parfaitement exécuté. En plus, comme ils ne peuvent s’empêcher de tout contrôler, ils prennent souvent plus de travail que les autres et vont même jusqu’à faire le boulot à la place de leurs collègues. Et cela affecte négativement leurs relations, au travail comme à la maison, nous apprend une étude publiée dans Personality and Individual Differences. Ainsi, alors qu’il pourrait être tentant de laisser libre cours au perfectionniste en vous, mieux vaut pour vos relations et votre santé mentale vous limiter aux projets qui sont directement sous votre responsabilité. Et quand vient le temps de rentrer. Laissez le travail au travail.

Pour avoir plus de succès au travail, adoptez ces habitudes à la fin de votre journée.

4 / 9
Vous vous gavez de malbouffeveryulissa/Shutterstock

Vous vous gavez de malbouffe

Même le plus parfait des perfectionnistes ne peut exercer à tout moment un contrôle total sur tous les aspects de leur vie. Ils finissent toujours par craquer sous la pression. Et pour ne pas sombrer, ils vont très souvent se réfugier dans la boulimie et la malbouffe, selon une recherche parue dans le Journal of Personality and Social Psychology. Manger compulsivement leur permet de faire le plein de sucres et de gras tout en leur offrant un moyen d’échapper mentalement à leur sentiment chronique d’échec, explique Simon Sherry, auteur principal de l’étude et professeur adjoint de psychologie à l’Université de Dhalousie, en Nouvelle-Écosse. «Pensez-y, dit-il, quand avez-vous pour la dernière fois mangé une pizza tout en réfléchissant à un problème majeur auquel vous êtes confronté ?» Manger compulsivement peut en plus avoir de graves conséquences sur votre santé, alors s’il vous arrive souvent d’aller chercher dans la nourriture un moyen de régler vos problèmes, consultez un professionnel.

Vous avez souvent des rages de malbouffe? Voici ce que vous devez savoir pour vaincre la boulimie.

5 / 9
Les gens vous évitentLeszek Glasner/Shutterstock

Les gens vous évitent

Selon une recherche publiée dans le Psychopathology and Behavioral Assessment, les perfectionnistes peuvent avoir un côté très sombre. Leurs standards très élevés et leur nature critique nourrissent parfois leurs tendances narcissiques, antisociales, et leur penchant pour l’humour grinçant, disent les chercheurs. Ces traits de personnalité, combinés à leur rejet des normes sociales, peuvent les rendre terrifiants aux yeux des autres. Il peut être difficile de changer votre personnalité, mais si vous sentez que les gens cherchent constamment à vous éviter ou se plaignent de vos «blagues», peut-être serait-il temps pour vous de réévaluer votre manière d’interagir avec eux.

6 / 9
Vous êtes souvent maladeAndrey_Popov/Shutterstock

Vous êtes souvent malade

Les perfectionnistes s’imposent tellement de stress pour être à la hauteur de leurs standards très élevés qu’ils tombent souvent malades, observent des chercheurs de l’Université York. De nombreuses études lient le stress aux cardiopathies, à la faiblesse du système immunitaire, aux risques plus élevés de contracter le cancer ou le diabète, au gain de poids et à une plus courte espérance de vie. Ceci associé au fait que les perfectionnistes sont moins disposés à chercher des moyens d’éliminer le stress peut vraiment causer des ravages sur la santé. Alors si moindre microbe ou virus qui passe tout près vous envoie au tapis, demandez à un médecin et à un thérapeute comment vous pouvez laisser tomber certaines de vos ambitions et mieux vous occuper de vous.

Vérifiez si vous présentez ces signes de stress à prendre au sérieux.

7 / 9
Vous êtes terriblement préoccupé par votre apparencesakkmesterke/Shutterstock

Vous êtes terriblement préoccupé par votre apparence

Être constamment inquiet de ce que les autres pensent de vous est caractéristique du perfectionnisme, mais cela peut vous mener à nourrir une obsession maladive pour votre apparence, selon une étude parue dans le Journal of Eating Disorders. Les perfectionnistes passent souvent plus de temps que les autres à choisir des vêtements, à magasiner, à s’habiller, à se maquiller et à se regarder dans un miroir. Mais en faisant cela, vous ne faites pas que perdre beaucoup de temps : ce souci de l’apparence peut vous rendre plus vulnérable aux désordres alimentaires tels que l’anorexie et la boulimie alors que vous tenterez de contrôler chacun des aspects de votre corps. Alors, au lieu de vous soucier de la manière dont vous voient les autres, les chercheurs recommandent avant tout de vous aimer et de vous pardonner vous-même.

8 / 9
Le perfectionnisme peut vous rendre dépressif.ISTOCK/LAFLOR

Vous êtes déprimé (ou pire)

De nombreux facteurs contribuent à la dépression, à l’anxiété et à d’autres troubles de l’humeur. Mais le perfectionnisme est l’un des principaux traits de caractère responsables d’un sentiment de tristesse et d’anxiété chroniques, selon une recherche parue dans la Review of General Psychology. Plus inquiétant encore : les scientifiques ont établi qu’avoir des tendances perfectionnistes faisait spectaculairement grimper les risques de suicide. La maladie mentale, surtout si vous avez des pensées suicidaires, ne doit pas être prise à la légère, alors, si vous montrez des signes de dépression, cherchez immédiatement de l’aide.

Méfiez-vous de ces habitudes qui augmentent votre risque de souffrir de dépression.

Si vous avez des tendances suicidaires, contactez le Centre de prévention du suicide du Québec (CPSQ) au 1 866 APPELLE (1 866 277-3553).

9 / 9
Un mot : épuisementDragon Images/Shutterstock

Un mot : épuisement

Il n’y a pas de meilleur moyen pour le perfectionniste de se gâcher la vie que de laisser son perfectionnisme s’emparer d’une chose qu’il aime – un emploi, une passion, une relation – et de la vider de toute joie! Placer tant de pensées, d’efforts et d’inquiétudes dans une seule chose est le plus sûr moyen de vous épuiser, selon une méta-analyse parue dans Personality and Social Psychology Review. «Le souci de perfection alimente la peur et le doute quant au rendement personnel, ce qui entraîne un stress qui peut mener à l’épuisement lorsque la personne sombre dans le cynisme et commence à se désintéresser de ce qui la passionne», observe le chercheur principal, Andrew Hill, professeur adjoint de psychologie du sport à la York St. John University, en Angleterre. La solution? «Les gens doivent apprendre à remettre en question les croyances irrationnelles qui étayent leur souci de perfection en se fixant des objectifs réalistes, en acceptant de voir dans l’échec une opportunité d’apprentissage et en se pardonnant quand ils échouent», conclut-il.

Vous avez le sentiment que tout va mal? Appliquez ces astuces pour ne pas perdre la tête.

Contenu original Reader's Digest