Share on Facebook

5 choses à savoir pour vaincre la boulimie

Bien que ce trouble soit plus fréquent à la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine, il peut apparaître à n’importe quel âge. Cette information vous aidera à le reconnaître pour mieux le vaincre.

1 / 5
Quantité de nourriture grasse et pleine de calories.Ekaterina Markelova

Êtes-vous hyperphagique?

S’il vous arrive de consommer une grande quantité de nourriture en très peu de temps et que cela se produit au moins une fois par semaine, vous souffrez peut-être d’hyperphagie boulimique. Même s’il est plus fréquent à la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine, ce trouble peut apparaître à n’importe quel âge, explique Martha Peirce, une psychothérapeute ontarienne spécialisée dans les désordres alimentaires.

Sachez reconnaitre ces signes de troubles alimentaires chez l’enfant.

2 / 5
Pieds enchainés par un ruban à mesurer sur un pèse-personne.VGstockstudio

Des préjugés tenaces

Pour échapper aux préjugés dont elles sont à l’occasion victimes, les personnes souffrant d’hyperphagie vivent souvent seules leurs crises, lesquelles sont parfois suivies d’un sentiment de honte ou de culpabilité. Et d’autres problèmes peuvent avec le temps se greffer à ce trouble : risque accru de développer un diabète de type 2, malaises gastro-intestinaux, hypertension et migraines.

Renseignez-vous sur les conséquences des excès alimentaires sur votre corps et votre santé.

3 / 5
Sentiment dépressif ou anxieuxTZIDO SUN/Shutterstock

Sentiments dépressifs ou anxieux

L’hyperphagie sert parfois à évacuer des sentiments dépressifs ou anxieux, ce qui demande un traitement spécifique. Dans certains cas, un médecin prescrira du Vyvanse (du dimésylate de lisdexamfétamine), un médicament destiné à traiter l’hyperphagie boulimique modérée ou sévère et qui aide à maîtriser les compulsions.

Ne dites jamais ces 10 choses à une personne souffrant d’anxiété.

4 / 5
Thérapies comportementalesDe Photographee.eu/Shutterstock

Thérapies comportementales

Un soutien psychologique peut aussi être bénéfique. Les thérapies comportementales expérientielles et cognitives soulagent les symptômes. Martha Peirce trouve aussi très efficaces les groupes de soutien tels que les Outremangeurs Anonymes – l’engagement social qu’ils offrent préserve de l’isolement et de la honte.

Apprenez-en plus sur ces thérapies cognitives et comportementales pour vous sentir mieux.

5 / 5
Apaiser les pensées négativesSergio Stakhnyk/Shutterstock

Apaiser les pensées négatives

Pour compléter le traitement, on peut envisager la méditation de pleine conscience et des activités créatives comme la peinture ou le yoga. Selon Martha Peirce, tout ce qui permet d’apaiser les pensées négatives et chaotiques menant au comportement autodestructeur de l’hyperphagie aide à en guérir.

Retrouvez plus de pistes pour vous aider à combattre la boulimie.

Contenu original Selection du Reader’s Digest