8 manies nocturnes qui rendent votre partenaire dingue

Quelle chose merveilleuse que de s’endormir dans les bras de l’être aimé… jusqu’à ce qu’il se mette à ronfler, gigoter, tourner dans tous les sens ou suffoquer. Nous avons demandé à quelques gourous du sommeil quels sont les troubles nocturnes les plus incommodants et comment les surmonter.

1 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous vous couchez trop tôt – ou trop tard.George Rudy/Shutterstock

Vous vous couchez trop tôt – ou trop tard

L’un de vous est-il un oiseau de nuit et l’autre un lève-tôt ? Vous pensez qu’il s’agit d’une simple question de goût ? C’est plutôt une prédisposition génétique. «Nous tenons cette propension génétique de dormir à telle ou telle heure de notre gène PER3, qui influencerait notre besoin de dormir, de manger et même d’avoir des relations sexuelles», explique Michael Breus, psychologue et auteur du best-seller, GOOD NIGHT. Il est tout à fait normal que des partenaires n’aient pas les mêmes heures de coucher, et il ne serait pas très judicieux d’en forcer un à adopter l’horaire de l’autre. Si, par exemple, vous avez besoin de moins de sommeil que votre mari, vous forcer à vous coucher et à vous réveiller en même temps pourrait déclencher des troubles du sommeil. Pour ne pas vous réveiller systématiquement lorsque votre oiseau de nuit vient se coucher, prévoyez une lumière bleue de faible intensité. Ces lumières nocturnes offrent le spectre lumineux le plus faible et perturbent beaucoup moins le sommeil que la lumière normale. Les machines qui produisent un bruit blanc sont aussi excellentes pour réduire le dérangement dû au bruit. Voici comment se rendormir quand on se réveille en pleine nuit.

2 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous aimez la chambre trop chaude ou trop froide.Stacey Newman/Shutterstock

Vous aimez la chambre trop chaude ou trop froide

Certaines personnes aiment s’enfouir sous une tonne de couvertures tandis que d’autres préfèrent ça frais, et préfèrent même d’autres types de couverture et de literie. Comme la température de votre corps n’est pas une chose que vous pouvez réguler – vous préférez la chaleur, la fraîcheur ou l’entre-deux –, le mieux est que vous ayez des literies séparées ou faites de textiles différents. «Il existe des couettes moitié chaude moitié fraîche, ou encore des couvertures à l’intérieur desquelles circule de l’eau chaude et fonctionnant à l’électricité, dit le Dr Breus. De cette manière, vous pouvez utiliser le côté frais pour une personne et l’autre peut même avoir une couverture supplémentaire.» Si vous connaissez des sautes de température (ménopause, andropause, etc.), mieux vaut garder la pièce assez fraîche, selon le Dr Robert Oexman, chiropraticien et directeur d’un institut du sommeil. «Des recherches ont établi qu’abaisser la température d’une pièce (sous les 20º C – 68º F) réduisait les bouffées de chaleur. Alors, dans ce cas, mieux vaut mettre plus de couvertures.»

Suivez ces conseils pour transformer votre chambre en un lieu de bien-être.

3 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous bougez beaucoup trop.Photographee.eu

Vous bougez beaucoup trop

Le deuxième désagrément le plus courant, selon le Dr Oexman, ce sont les gens qui tirent à eux draps et couvertures lorsqu’ils bougent durant la nuit. «C’est un classique : les gens bougent en dormant et mettent la literie sens dessus dessous, ce qui peut facilement réveiller l’autre personne», dit-il. Le meilleur moyen de régler ce problème est d’acheter des literies séparées. De cette façon, et peu importe la taille de votre matelas, vous garderez sur vous tout ce dont vous avez besoin.

4 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous aimez trop vous coller.Shutterstock/Yeko Photo Studio

Vous aimez trop vous coller

Il est tout à fait normal pour des partenaires de se coller au moment de se coucher et même de s’endormir enlacés, mais la plupart des gens se tournent chacun de leur côté au moment de tomber endormi. Une chose qui peut différencier fortement deux individus, c’est cette tendance à s’enlacer, se blottir ou se toucher. Cela peut aussi être une question de chaleur – une personne dégage de la chaleur et l’autre a toujours froid. Mais des études démontrent que le sommeil des partenaires est meilleur quand ils s’endorment en ne se touchant pas. En fait, quand les gens passent d’un matelas double à un grand ou à un très grand matelas, ces perturbations du sommeil disparaissent. Si vous et votre partenaire êtes trop «colleux», un grand matelas devrait régler votre problème.

Ces huit positions de sommeil en disent long sur votre couple.

5 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous aimez regarder la télé tard le soir.ISTOCK/DEAN MITCHELL

Vous aimez regarder la télé tard le soir

Vous avez l’habitude de regarder la télévision jusque tard tandis que votre partenaire préfère s’endormir dans un silence religieux ? Dites-vous que votre partenaire a la science de son côté : des études ont démontré que l’usage d’appareils électroniques au lit réduisait les niveaux de mélatonine et la qualité du sommeil. «Une bonne solution à ce problème est d’investir dans un oreiller muni d’écouteurs, de sorte que seule la personne qui regarde la télé l’entend», suggère le Dr Breus. Plus simple encore : les écouteurs branchés sur un iPad ou une tablette. Et si vous aimez tous les deux regarder la télé avant de vous coucher, vous pourriez avoir ce problème : qui contrôle la télécommande ? Mieux vaut alors s’entendre sur une émission que vous aimez voir tous les deux, de l’enregistrer et d’établir une heure précise pour dormir.

6 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous ronflez.Shutterstock

Vous ronflez

Des recherches montrent que les ronflements sont la nuisance numéro un au lit. Et l’incidence des ronflements augmente avec l’âge à cause de la prise de poids, de la perte de tonus musculaire et des comportements tels que la consommation d’alcool et de tabac. «Il existe des moyens simples de régler ce problème tels que les dispositifs buccaux, les aides positionnelles – pour dormir sur le côté –, les oreillers et la chirurgie», recense le Dr Oexman. Les meilleures solutions restent les décongestionnants, la perte de poids et certains dispositifs anti-ronflements. Les dispositifs buccaux fonctionnent bien, tout comme les dilatateurs nasaux internes et les bandelettes nasales externes (Breathe Right). Des bouchons d’oreille peuvent bien sûr aider, et vous pouvez également pousser le ronfleur sur le côté – thérapie positionnelle.

Commencez par identifier la cause de vos ronflements pour pouvoir y remédier.

7 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: Vous ne soignez pas votre apnée du sommeil.ISTOCK/SUSAN CHIANG

Vous ne soignez pas votre apnée du sommeil

«Comme pour le ronflement, je suis toujours inquiet de voir les gens choisir de dormir dans une autre chambre plutôt que de se soigner. L’apnée du sommeil peut en effet avoir de graves conséquences sur la santé si elle n’est pas traitée, dit le Dr Oexman. Assurez-vous d'en connaitre les symptômes. Dans un couple, on ne devrait jamais ignorer le diabète, l’hypertension ou l’hypercholestérolémie dont souffre l’autre, de la même manière qu’on ne devrait jamais ignorer l’apnée du sommeil dont il ou elle souffre dans l’autre chambre.» L’apnée du sommeil obstructive est un trouble qui s’accompagne de ronflements et de longues interruptions de respiration quand la gorge se ferme. Ces interruptions durent assez longtemps pour faire chuter le niveau d’oxygène et imposer au cœur un stress non négligeable ; il est donc important de consulter un professionnel de la santé pour lui parler de vos symptômes.

8 / 8
Manie nocturne qui énerve votre partenaire: vos séances de câlins avec Fido.ISTOCK/PEKIC

Vos séances de câlins avec Fido

Bien que dormir avec votre chat ou votre chien puisse vous apporter des tonnes d’amour et de réconfort, les mouvements de nos petites bêtes dans le lit ne font que s’ajouter à ceux que génèrent déjà les dormeurs humains. «Un des comportements les plus difficiles à changer pour mes patients, c’est d’envoyer dormir ailleurs leur compagnon à quatre pattes», constate le Dr Oexman. Mais il est dans votre intérêt et dans celui de votre partenaire de trouver à votre animal un bon petit lit ailleurs que dans le vôtre.» Souvenez-vous toutefois qu’il vous faudra compter au moins deux semaines d’ajustement avant que votre animal s’habitue à son nouvel emplacement.

Découvrez 12 troubles du sommeil autres que votre partenaire.

Tiré de rd.com : The 8 Sleep Habits that Are Driving Your Partner Nuts