Share on Facebook

7 conseils bien-être pour la chambre à coucher

Faites de votre chambre à coucher un havre de bien-être et d’intimité complice. Revisitez cette pièce en 7 conseils faciles!

1 / 8
Suivez nos conseils bien-être pour la chambre à coucher.


Il y a des choses qui ne se font pas dans la chambre à coucher ! Y dévorer du fast food qu’on s’est fait livrer, par exemple, ou y installer son bureau (avec ordinateur et sonneries de téléphone), ou encore y regarder un film d’épouvante avant de s’endormir. Cela dit, la pièce dans laquelle vous dormez ne se réduit pas forcément à une cellule de paix et d’immobilité. Elle peut aussi devenir un lieu propice à des activités simples, qui contribueront à une vie saine et douce. Voici sept façons de revisiter la chambre à coucher.

2 / 8
Conseils pour la chambre à coucher: étirez-vous au réveil.Nattakorn_Maneerat/Shutterstock

Étirez-vous au réveil

Commencez la journée du bon pied par une séance d’échauffement. Dormir toute la nuit dans la même position peut ralentir la circulation sanguine, causant engourdissements, douleurs et torticolis, surtout en vieillissant. S’étirer – adapter des mouvements pour cibler les régions à problèmes, comme les pieds, les jambes ou le dos – favorise la circulation tout en vous redonnant un air de jeunesse. Mais n’y allez pas trop fort. «Pour les néophytes, les étirements doivent être légers », affirme l’entraîneuse personnelle Kathleen Trotter. Et ne vous sentez pas obligé d’accomplir une séance complète de yoga avant le petit-déjeuner. Deux ou trois minutes suffisent à faire la différence. «Mieux vaut un peu que rien du tout, conseille Mme Trotter. Ne laissez pas la peur de l’échec vous empêcher de faire des étirements. »

Essayez cette série d’étirement au réveil pour réduire les maux de dos.

3 / 8
Dans la chambre à coucher, observez-vous nu.

Observez-vous nu


On évite souvent de regarder son corps nu, peu importe l’apparence physique. Apprenez à vous sentir plus à l’aise lorsque vous êtes nu. Prendre le temps de s’observer ne fait pas de soi une personne narcissique – en réalité, les spécialistes le recommandent. Le Dr Benjamin Barankin, directeur médical du Centre de dermatologie de Toronto, affirme qu’un examen minutieux, une fois par mois, permet de détecter les taches, lésions et grains de beauté potentiellement dangereux. « S’ils ne se comportent pas ou ne ressemblent pas à vos autres taches, recommande-t-il, faites-les examiner par votre médecin de famille ou un dermatologue.» Mais ne paniquez pas à la vue d’une nouvelle tache de rousseur ou du moindre bouton. Si la région atteinte ne vous cause pas d’inconfort immédiat et que vous n’avez pas d’antécédents personnels ou familiaux de cancer de la peau, attendez quelques semaines avant d’aller consulter, conseille le Dr Barankin.

4 / 8
Dans la chambre à coucher, chassez la poussière.

Chassez la poussière


Les tâches ménagères sont ennuyeuses, mais éliminer la crasse de votre espace de vie est très bon pour la santé. Selon le Dr Darryl Zeldyn, directeur scientifique de l’Institut national des sciences de la santé et de l’environnement, dans l’État de la Caroline du Nord, la poussière contient toutes sortes d’allergènes – acariens, moisissure, squames animales – qui peuvent déclencher des réactions. L’endotoxine, une substance présente dans les parois cellulaires des bactéries, se retrouve aussi sur les particules de poussière. Elle peut provoquer l’inflammation des conduits respiratoires et augmenter le risque d’asthme, même chez les personnes qui ne sont pas sujettes aux crises. Le Dr Zeldin recommande de passer l’aspirateur au moins une fois par semaine et de ranger le désordre. Investir dans des oreillers et un matelas antiallergiques est aussi une bonne idée. Retrouvez plus d’astuces pour vous protéger des allergènes.

5 / 8
Dans la chambre à coucher, réservez-vous des moments de calme.

Réservez-vous des moments de calme


Pour bien dormir la nuit, essayez la méditation axée sur la pleine conscience pendant la journée et avant le coucher. Une étude de 2015 menée par deux universités américaines a divisé en deux un groupe de 49 patients atteints de troubles du sommeil : le premier a suivi un cours d’éducation au sommeil et l’autre, un programme de conscience en éveil centré sur la contemplation de pensées spontanées, d’émotions et d’expériences plutôt que sur des préoccupations concernant le passé ou l’avenir. Les chercheurs ont découvert qu’au bout de six semaines le groupe initié à la pleine conscience souffrait moins d’insomnie, de dépression, d’anxiété et de fatigue que l’autre. Endormez-vous l’esprit léger.

Adoptez quelques un de ces 50 trucs anti-stress pour mieux dormir.

6 / 8
Dans la chambre à coucher, faites l’amour.ISTOCK/IPGGUTENBERGUKLTD

Faites l’amour

Si vous avez une vie sexuelle active, vous avez sûrement aussi un cœur en bonne santé. Des chercheurs de l’Institut de recherche de Nouvelle Angleterre ont suivi 1 165  hommes d’âge moyen sur une période d’environ 16 ans, en leur posant régulièrement des questions sur leur vie sexuelle et en surveillant leur santé. Ils ont découvert que ceux qui faisaient l’amour une fois par mois ou moins avaient plus de risques de maladies cardiovasculaires que ceux qui le faisaient au moins deux fois par semaine.

Relancez votre vie sexuelle en moins de 24 heures avec ces 9 conseils.

7 / 8
Conseils pour la chambre à coucher: dormez nu.Shutterstock/ESB Professiona

Dormez nu

Autre conseil pour atteindre le bien-être dans la chambre à coucher : selon Natasha Turner, médecin naturopathe de Toronto, il est déconseillé de dormir en pyjama. Des études ont démontré que les vêtements – surtout étroits et chauds – augmentent la température du corps la nuit, avec pour conséquence une baisse du taux de mélatonine, une hormone essentielle à un sommeil profond et réparateur. « Votre organisme doit travailler un peu pour réguler la température corporelle », affirme le Dr Turner, qui précise que c’est bénéfique pour le métabolisme. Si vous éprouvez le besoin d’être vêtu, assurez-vous que le vêtement soit léger, souple, et couvre peu la peau.

Assurez-vous de connaitre ces 10 bonnes raisons de dormir nu.

8 / 8
Conseils pour la chambre à coucher: offrez-vous une bonne nuit de sommeil.ISTOCK/PEOPLEIMAGES

Offrez-vous une bonne nuit de sommeil

Quand on dort profondément, le corps connaît une baisse de cortisol, l’hormone du stress, durant les premières phases du sommeil, ce qui affecte la manière dont on assimile les glucides, les protéines, les lipides, les minéraux et l’eau. Un manque de sommeil – moins de sept à neuf heures – ralentit le métabolisme, augmente l’appétit et pousse à consommer en excès des aliments riches en gras et en sucre, comme les gâteaux et la crème glacée. Ce qui entraîne une augmentation de la graisse abdominale. Le manque de sommeil ralentit également l’activité cérébrale, à la fois à court et à long terme. Certaines personnes se targuent de bien fonctionner avec de courtes nuits, mais Michael Breus, psychologue clinicien dans l’État de l’Arizona met en garde contre de telles privations. Perdre quatre heures de sommeil par nuit pendant une semaine peut avoir le même effet sur le temps de réaction qu’un taux d’alcoolémie de 0,05 %. Michael Breus recommande fortement aux adultes de mettre en place un rituel du coucher sain: éteignez la télé et l’ordinateur au moins une heure avant de vous endormir.

Suivez ces 10 recommandations pour un sommeil réparateur.