Share on Facebook

11 trucs courants sur lesquels hommes et femmes réagissent différemment

Hommes et femmes réagissent différemment sur une foule de choses. Par exemple, si bien des hommes adorent les films d’action, les femmes préfèrent généralement les comédies romantiques. Et si la réponse se trouvait du côté de la biologie?

1 / 11
Homme et femme ne sont pas égaux face à l'alcool.Syda Productions/Shutterstock

La tournée des bars

Grâce à leur plus petite taille et à leur pourcentage plus élevé de graisse corporelle, les femmes sont affectées par l’alcool plus rapidement que les hommes : ça leur prend moins de verres pour ressentir les effets de l’alcool. (Sans compter que trop d’alcool peut augmenter le risque de cancer du sein chez la femme.) Par contre, à long terme, la consommation d’alcool affecte davantage le cerveau des hommes, selon une étude présentée au congrès annuel du Collège européen de neuropsychopharmacologie. Les chercheurs ont découvert que les sujets masculins montraient des changements électriques et chimiques significatifs dans le cerveau, en particulier au niveau d’un neurotransmetteur dont le rôle est de calmer et d’inhiber. Les sujets féminins ne présentaient pas cette caractéristique. Mais ne pensez pas que cette découverte donne envie aux femmes de boire davantage : les deux groupes de grands buveurs montraient des changements cérébraux problématiques.

Assurez-vous de connaître les effets négatifs (et positifs!) de l’alcool sur la santé.

2 / 11
Homme et femme ne sont pas égaux devant la douleur.Vintage Tone/Shutterstock

Les médicaments contre la douleur

Mauvaise nouvelle pour le sexe faible : les femmes sont plus susceptibles de souffrir de douleur chronique que les hommes. Pour ajouter l’insulte à l’injure, elles doivent prendre plus d’analgésiques pour éprouver un soulagement. Le cerveau féminin a une activité neuronale plus élevée que celui de l’homme dans les zones cérébrales de la douleur. Cela expliquerait pourquoi les femmes ont besoin de deux fois plus de morphine que les hommes, selon une étude publiée dans le Journal of Neuroscience.

Posez ces 13 questions cruciales à votre médecin avant de prendre des analgésiques.

3 / 11
Homme et femme n'ont pas les mêmes conditions physiques.artyme83/Shutterstock

L’exercice

Les hommes l’emportent au niveau de la condition physique, parce qu’ils ont des poumons et un cœur plus gros, et une masse musculaire plus volumineuse. Les femmes ne seront sans doute pas capables de lever des poids aussi lourds ou de courir plus vite qu’eux. Mais selon deux nouvelles études, elles seront en meilleure santé si elles font des exercices cardiovasculaires, comme la course, et de l’entraînement avec intervalles de haute intensité, comme le jogging et le sprint en alternance. En pratiquant ce type d’exercices, les femmes ont mieux amélioré leurs marqueurs de santé cardiaque que les hommes, et ces changements ont été plus durables. Une troisième étude a montré cependant que les hommes sont plus susceptibles que les femmes de rester physiquement actifs toute leur vie.

Si vous pensez que le sport n’est pas fait pour vous, essayez ces 15 entraînements pour les gens qui détestent l’exercice.

4 / 11
Homme et femme n'ont pas le même risque d'addiction aux machines à sous.charles taylor/Shutterstock

Les machines à sous

Les jeux d’argent étaient autrefois l’apanage des hommes pendant que les femmes jouaient au bingo ou aux dés, mais ce stéréotype est tombé. Aujourd’hui, les femmes ont rattrapé les hommes et la dépendance au jeu les touche aussi. Par contre, leur dépendance ne s’exprime pas de la même façon, selon une recherche publiée dans le Journal of Gambling Studies. Les hommes ont plus tendance à être en colère et à manifester celle-ci contre les machines ou contre des personnes, tandis que les femmes internalisent leur tristesse, les rendant plus à risque de souffrir de dépression.

Découvrez le lien entre votre personnalité et votre risque de dépendance.

5 / 11
Homme et femme n'ont pas la même résistance au froid.Butsaya/Shutterstock

L’air conditionné

Les femmes n’exagèrent pas quand elles apportent un pull-over au cinéma, au restaurant ou au bureau pendant la canicule estivale. Les femmes sont frileuses parce qu’elles sont physiologiquement plus sensibles à l’air froid qui souffle d’un climatiseur que les hommes. La température corporelle des femmes est légèrement plus élevée que celle des hommes. Par contre, leurs extrémités sont plus froides d’environ trois degrés . Elles ont donc froid plus rapidement que les hommes, selon plusieurs études scientifiques. Aussi messieurs, la prochaine fois que vous irez au cinéma avec votre chérie, montrez-lui votre amour en tenant ses mains ou en passant votre bras autour de ses épaules pour la réchauffer.

Si votre sensation de froid est continue, consultez ces 11 raisons médicales qui expliquent pourquoi vous avez toujours froid.

6 / 11
Homme et femme n'ont pas la même perception des couleurs.Ramazan Ece/Shutterstock

Le choix d’une peinture

Le cliché de la femme qui examine soigneusement des échantillons de peinture,  pendant que l’homme dit qu’ils lui semblent tous pareils, est fondé. Une étude montre que les cerveaux masculins font moins différence entre les couleurs, en particulier les couleurs intermédiaires. Non seulement les femmes voient mieux les différences, mais elles voient les nuances, alors que les hommes risquent cinq fois plus d’être partiellement ou complètement daltoniens, d’après une seconde étude. Vous hésitez sur la couleur à choisir pour vos murs? Utilisez notre guide pratique pour choisir la peinture parfaite.

7 / 11
Homme et femme ne regardent les films d'action de la même façon.lassedesignen/Shutterstock

Les films d’action

Il y a peut-être une autre raison pour expliquer l’attraction des hommes pour les scènes de combat dans les films d’action. Ils en verraient mieux les détails. Le cerveau masculin montre une plus grande sensibilité aux détails fins et traite plus facilement les stimuli et les images bougeant rapidement (deux particularités des films d’action), conclut une étude publiée dans The Biology of Sex Differences. Les chercheurs attachent cette habileté au fait que, dans l’histoire de l’humanité, les hommes étaient chasseurs. Saisir les mouvements de même que des différences subtiles faisait partie des habiletés nécessaires à la survie. 

8 / 11
Homme et femme n'ont pas la même sensibilité au bruit.Tero Vesalainen/Shutterstock

Les voisins bruyants

C’est déprimant, mais vrai : les hommes risquent cinq fois et demie plus que les femmes de devenir sourds, selon une étude de l’université Johns Hopkins. Les chercheurs ajoutent que ce n’est peut-être pas dû à des différences biologiques, mais plutôt au fait que les hommes travaillent souvent dans des environnements très bruyants, sans protection adéquate. L’inconvénient, c’est qu’ils doivent porter des appareils auditifs plus souvent et plus tôt que la plupart des femmes. Consolons-nous en pensant qu’ils dorment mieux, parce qu’ils ne sont pas dérangés par le bruit des voisins ou des chats errants!

Les problèmes auditifs peuvent être accompagnés de bruits parasites. Si vous entendez des acouphènes, suivez ces 14 conseils efficaces pour mieux les gérer.

9 / 11
Homme et femme n'ont pas la même perception des odeurs.Aleksandra Suzi/Shutterstock

Les poubelles

Ça ne sent pas bon! La remarque est courante chez ces dames, au grand amusement de leurs compagnons. Ce n’est pas parce que les hommes prétendent qu’une mauvaise odeur ne les dérange pas, c’est parce qu’ils sentent moins bien les odeurs. Les centres olfactifs du cerveau féminin contiennent en moyenne 43 % plus de cellules et presque 50 % plus de neurones que ceux des hommes, d’après une étude publiée dans PLoS ONE. Serait-ce la raison pour laquelle les mamans découvrent que la couche de bébé est sale avant tout le monde? Quelle que soit la personne qui a l’odorat le plus sensible dans votre maisonnée, vous aimerez tous ces 21 trucs simples pour mettre K.O les mauvaises odeurs.

10 / 11
Homme et femme ne font pas les mêmes choix moraux.g stockstudio/Shutterstock

Les décisions morales

Chaque jour, nous faisons une dizaine de choix moraux. Cachez-vous la vérité sur votre rôle dans un important projet au bureau ou dites-vous les choses comme elles sont? Allez-vous payer la sauce spaghetti que la caissière a oublié d’enregistrer ou allez-vous manger un souper gratuit? La plupart du temps, ces décisions se prennent automatiquement, car elles sont basées sur le code moral personnel des gens. Concernant les décisions morales qui demandent un sacrifice – torturer un terroriste pour obtenir du renseignement sur un bombardement –, les hommes sont plus susceptibles d’accepter de faire du mal au nom du bien de tous. Ces données sont rapportées dans une étude publiée par la Society for Personality and Social Psychology. Disons-le carrément : les femmes sont plus préoccupées des moyens que du résultat, tandis que les hommes mettent plus l’emphase sur le résultat.

11 / 11
Homme et femme ne sont pas égaux face à l'obésité.BLACKWHITEPAILYN/Shutterstock

L’obésité

La moitié des Nord-Américains adultes se battront avec l’obésité à un moment ou l’autre de leur vie. Plus d’un tiers d’entre eux sont aujourd’hui obèses. Enfin, 40 % des femmes et 35 % des hommes ont un IMC de 30 ou plus. Même s’il y a plus de femmes touchées, l’obésité a moins de conséquences sur leur santé et elles courent moins le risque d’en mourir précocement contrairement aux hommes, nous dit une étude publiée dans Obesity Reviews. Cela serait dû à des caractéristiques physiques. Par exemple, les femmes vont concentrer leur poids au niveau des jambes et des hanches, qui est moins dangereux que l’excès de poids localisé dans la région de l’abdomen, là où les hommes stockent plus la graisse. Il y a également des caractéristiques sociales : les femmes ont plus tendance à consulter des médecins et à se faire soigner.

Vous aimerez aussi connaitre les 15 choses que les femmes disent et qui énervent les hommes.

Contenu original Reader's Digest