Cancer du foie: symptômes silencieux à ne jamais ignorer

L’incidence du cancer du foie est à la hausse: assurez-vous de subir des dépistages réguliers si vous êtes à risque, et voyez rapidement un médecin si vous observez ces symptômes méconnus.

1 / 6
L'abus d'alcool parmi les facteurs de risque du cancer du foie. ISTOCK/HELENECANADA

Vous abusez de la bouteille (ou en avez abusé)

« Le nouveau facteur du cancer du foie, c'est la stéatose hépatique non alcoolique, observe le Dr Abou-Alfa, médecin et oncolongue au Memorial Sloan Kettering Cancer Center. La hausse des cancers du foie associés à l'obésité et au diabète est devenue le principal facteur depuis des années.» Mais le seul fait de souffrir d'embonpoint ne fait pas forcément de vous un candidat au cancer du foie, relève le médecin. «Même s'il y a beaucoup de gens obèses en Amérique du Nord, le cancer de foie reste encore relativement rare», dit-il. Reste que, plus vous êtes à risque, plus vous devriez vous inquiéter et en parler à votre médecin.

Éliminez ces mauvaises habitudes pour la santé de votre foie.

2 / 6
Cancer du foie: parmi ses symptômes, des douleurs abdominales. ISTOCK/EVAFOTOGRAFIE

Vous ressentez une douleur abdominale inhabituelle

La plupart des gens souffrant d'un cancer du foie ressentent une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, observe le Dr Brawley, médecin associé à l'American Cancer Society. « Lorsque j'examine un patient asymptomatique, il me dit qu'il a mal quand je presse sur le foie», dit-il. Une douleur dans cette région n'indique pas nécessairement un cancer du foie - cela pourrait aussi être une hépatite, ou un problème de la rate ou du pancréas, continue-t-il.

N'ignorez jamais ces maux de ventre qui peuvent révéler une maladie grave.

3 / 6
Une perte de poids peut être associée au cancer du foie. ISTOCK/YURI

Vous perdez du poids sans avoir changé votre alimentation

«Une perte de poids ou d'appétit est un symptôme courant chez des personnes pouvant souffrir d'un tas de maladies différentes, dont certains cancers et virus», indique le Dr Brawley. Une baisse de poids soudaine n'indique pas forcément un cancer, mais assurez-vous quand même de demander à votre médecin si les autres symptômes que vous avez observés sont liés ou non à ce type de cancer.

Le cancer du foie fait partie de ces cancers les plus difficiles à détecter.

4 / 6
La perte d'appétit est aussi associée au cancer du foie. ISTOCK/CHRISTA BRUNT

Votre appétit a diminué de façon considérable

Un excès de fluides dans le ventre peut provoquer un sentiment de satiété plus rapide qu'à l'habitude, dit le Dr Abou-Alfa. « Le cancer cause toujours une perte d'appétit. »

Retrouvez d'autres raisons qui pourraient expliquer votre perte d'appétit.

5 / 6
Un docteur donne ses recommandation à une patiente.ISTOCK/KUPICOO

Vous avez eu l'hépatite C ou B (ou n'avez pas été vacciné pour l'hépatite B)

D'autres facteurs peuvent augmenter le risque d'un cancer du foie, notamment votre historique de santé. En outre, les personnes ayant souffert de l'hépatite C peuvent développer un cancer du foie dix ans après avoir reçu leur diagnostic. Et bien qu'elle n'ait pas de lien avec l'hépatite C, l'hépatite B peut aussi causer ce type de cancer.

Les enfants nord-américains sont vaccinés à la naissance, mais les gens qui ne l'ont pas été pourraient contracter un cancer du foie, nous apprend le Dr Abou-Alfa. «Toute personne souffrant d'une hépatite devrait être suivie par un médecin», dit-il. Il recommande de subir au moins un ultrason par an pour déterminer si vous souffrez d'un cancer ou d'un virus. Faire des tests pour détecter la présence d'alpha-foetoprotéine (AFP) dans le sang pourrait aussi aider à dépister ce cancer si d'autres tests n'ont rien montré, précise le Dr Abou-Alfa.

Cessez de croire à ces dangereux mythes sur la vaccination.

6 / 6
Cancer du foie: la jaunisse pourrait être associé à ce type de cancer. ISTOCK/VOYAGERIX

Vos yeux ou votre peau sont jaunes

Ces symptômes de jaunisse peuvent indiquer un cancer du foie, avertit le Dr Abou-Alfa. «Si vous avez des démangeaisons doublées d'une jaunisse, ce n'est pas bon signe», conclut le médecin.

Sachez reconnaitre ces maladies révélées par votre peau.

Contenu original Reader's Digest