Le sport, un remède efficace pour prévenir le cancer

Les spécialistes ont longtemps soutenu qu’en mangeant sainement, on pouvait écarter certains cancers. Maintenant, ils en disent autant de l’exercice. Selon la recherche, le cancer du sein menace davantage la femme sédentaire, probablement parce que l’activité diminuerait la quantité d’œstrogènes qui bombardent les tissus mammaires. Voici comment les exercices et l’activité physique sont efficaces pour prévenir et vous protéger contre le cancer.

Le sport, un remède efficace pour prévenir le cancer

Les bienfaits de l’activité physique et de l’exercice pour protéger du cancer

Selon une étude, les femmes de moins de 40 ans qui font de l’exercice pendant au moins 3,8 heures par semaine réduiraient de 60% le risque d’avoir un cancer du sein ; ce risque diminue à mesure que l’exercice augmente. Selon une autre étude, les femmes très actives et qui pratiquent régulièrement un sport seraient moins menacées par le cancer des ovaires, quel que soit leur âge.

Autre découverte étonnante. Chez les hommes, il y aurait un lien direct entre le manque d’exercice et
le risque de souffrir du cancer du côlon. Les hommes actifs présentaient deux fois moins de risques que les employés de bureau, toujours assis. Selon des chercheurs de la Harvard Medical School, les gens qui parcourent 16 km à pied par semaine (soit 30 minutes de marche rapide, cinq fois par semaine) seraient deux fois moins exposés à avoir le cancer du côlon que les personnes qui sont plus sédentaires.

En quoi l’exercice et l’activité physique sont-ils efficaces pour prévenir le cancer ?
Il existe plusieurs explications. L’exercice augmente le taux de lymphocytes NK, les défenseurs de première ligne contre l’émergence de tumeurs qui produisent le cancer.

De plus, l’obésité est statistiquement reliée à l’apparition de certains cancers – celui du sein en particulier. Or, comme les gens qui font régulièrement du sport sont moins exposés à être obèses, il est logique qu’ils soient moins exposés à souffrir des cancers associés à l’obésité.

Par ailleurs, l’exercice accélère le passage des aliments dans l’organisme, et donc l’élimination des éléments potentiellement cancérigènes qu’ils renferment. Cela expliquerait, en partie du moins, la diminution, attribuable à l’exercice, des cancers du côlon.

Doit-on faire de l’exercice lorsque l’on souffre de maladies chroniques?

Si vous avez une maladie à progression lente, n’en déduisez pas que l’exercice n’est plus pour vous. L’activité physique augmente l’énergie, la force, l’équilibre et la coordination, tout en réduisant la douleur. Demandez l’avis du médecin si vous souffrez de l’une de ces maladies afin de déterminer si l’exercice peut vous être bénéfique et afin d’évaluer les risques que comporte l’activité physique. 

1. Maladies cardiaques

• Angine (douleur dans la poitrine)
• Athérosclérose

• Maladie coronarienne
• Maladievalvulaire
• Hypercholestérolémie 

• Hypertension (« haute pression ») 

• Hypotension 

• Maladie cardiaque ou pontage 

• Arythmie cardiaque

2. Maladies pulmonaires
• Asthme

• Bronchite chronique 

• Emphysème

• Affaissement du poumon

3. Troubles des os et des articulations
• Arthrite

• Douleur lombaire
• Ostéoporose

4. Autres
• Troubles auto-immuns
• Troubles du sang
• Problèmes neurologiques, comme accident vasculaire cérébral, épilepsie ou maladie de Parkinson
• Grossesse
• Troubles de la vision ou de l’ouïe

Vous aimerez aussi:
20 symptômes du cancer féminin
Smoothies anti-cancer
Les meilleurs exercices pour maigrir et raffermir ses muscles

Popular Videos