Share on Facebook

9 conseils de médecins pour pelleter la neige sans se blesser

Pelleter la neige, on le fait souvent en hiver: mais maniez-vous correctement la pelle? Voici comment, selon les docteurs, pelleter en toute sécurité.

1 / 10
Suivez ces conseils de médecins pour pelleter la neige sans vous blesser.Anna_Kuzmina/Shutterstock

Allez-y prudemment

De loin, un beau manteau de neige évoque un merveilleux paysage d’hiver. Le problème, c’est que même une modeste chute de neige peut laisser au sol une neige lourde qu’il faut pelleter. Et cela peut être dangereux. Une étude réalisée par la Dre Nathalie Auger et coll., parue en 2017 dans le Canadian Medical Association Journal, a établi qu’entre 1981 et 2014, dans la seule province de Québec, le «pelletage de neige» a causé 128 073 hospitalisations et 68 155 décès des suites d’un infarctus du myocarde.

Les blessures au bas du dos sont les plus fréquentes; les accidents cardiovasculaires représentent la moitié des hospitalisations et 100% des décès. Gardez à l’esprit ces conseils très importants que vous donnent des médecins pour votre sécurité.

Vous serez surpris par ces vérités insolites sur la neige.

2 / 10
Pelleter la neige est une activité intense.FLUXFACTORY/GETTY IMAGES

Pelleter la neige est une activité intense


Pelleter est physiquement éprouvant, même pour ceux qui sont en bonne forme. Pour les personnes à haut risque de maladies cardiaques, pelleter la neige peut être particulièrement dangereux en raison de la tension que cette activité exerce sur le cœur. «Par temps froid, les petites artères, en particulier celles des pieds et des bras, ont tendance à se contracter, ce qui exerce une forte pression sur le cœur, explique le Dr Shoeb Sitafalwalla, cardiologue dans l’Illinois. Cela, combiné au fait que vous soulevez ou pelletez de grandes quantités de neige, augmente le rythme cardiaque et la demande en oxygène du cœur.»

Si vous avez une maladie cardiaque préexistante, vous risquez de taxer votre cœur très au-delà de ses capacités, ajoute le Dr Sitafalwalla. Si vous souffrez d’une maladie coronarienne, d’une insuffisance cardiaque ou si votre muscle cardiaque est affaibli ou que vos valves cardiaques sont dysfonctionnelles et entravent la circulation sanguine vers le cœur, il vaut mieux éviter de pelleter de la neige.

Sachez reconnaître les signes que vous risquez de faire une crise cardiaque.

3 / 10
Ne prenez pas un gros repas avant d’aller pelleter la neige.RIDOFRANZ/GETTY IMAGES

Ne prenez pas un gros repas avant d’aller pelleter


Votre intestin aura besoin de plus de sang pour digérer les aliments, ce qui en réduira la quantité disponible pour votre cœur. «Cela ajoute une tension supplémentaire dans un système déjà très sollicité, explique le Dr Sitafalwalla. Ne pelletez pas non plus quand vous avez bu: les gens pensent souvent que l’alcool va les réchauffer, mais en fait il contracte les vaisseaux sanguins, ce qui crée une pression supplémentaire sur le cœur.»

Prenez le temps de regarder ces photos historiques des hivers d’autrefois.

4 / 10
Il est conseillé de se mettre en forme quelques mois avant de devoir pelleter la neige.ISTOCK/MINERVA-STUDIO

Restez en forme toute l’année


Stephen Kopecky, professeur de médecine à la Mayo Clinic de Rochester, dans le Minnesota, conseille de se mettre en forme quelques mois avant de devoir déblayer la neige. Aussi pénible que puisse être le pelletage de la neige, ceux qui font souvent de l’exercice et qui n’ont pas de problèmes cardiaques préexistants peuvent généralement accomplir cette tâche sans problèmes majeurs.

Le Dr Kopecky indique que le risque de crise cardiaque est de 70 à 80% plus élevé chez les personnes inactives qui pellettent de la neige que chez celles qui sont actives sur une base régulière.

Voici 13 villes dans le monde qui sont magnifiques sous la neige.

5 / 10
Veillez à vous étirer avant de pelleter la neige.SOUTH_AGENCY/GETTY IMAGES

Échauffez-vous


Veillez à vous étirer avant de pelleter pour éviter les spasmes et les blessures au dos. Les blessures au dos sont fréquentes, surtout lorsque vous pelletez de la neige lourde et mouillée. Un échauffement rapide peut donc aider votre corps à se préparer à la tâche ardue qui l’attend.

Le Dr Kopecky recommande de s’accroupir, de se toucher les orteils et d’étirer les bras et les jambes. De plus, le Dr Sitafalwalla indique que des chaussures munies de semelles adhérentes sont essentielles pour réduire les risques de chutes dans les allées glissantes.

6 / 10
Assurez-vous de pelleter la neige plusieurs fois pendant la tempête.FLUXFACTORY/GETTY IMAGES

Pelletez souvent


Si une bonne tempête de neige est prévue, assurez-vous de pelleter plusieurs fois pendant la tempête (si cela ne présente aucun danger!) au lieu d’attendre qu’elle soit finie. Pelleter ou souffler de petites quantités de neige plus fréquemment est moins éprouvant que de pelleter de la neige plus lourde et plus humide en une seule fois. N’oubliez pas: poussez la neige sur l’allée, ne la soulevez pas, dit le Dr Kopecky, car la soulever augmente la pression sanguine.

Souvenez-vous de ces tempêtes de neige mémorables au Québec et au Canada.

7 / 10
Si vous ressentez un malaise – douleurs ou autres, arrêtez de pelleter la neige.SCHULTEPRODUCTIONS/GETTY IMAGES

Que faire si vous éprouvez un inconfort


«Si vous ressentez un malaise – douleurs ou oppression thoraciques, essoufflement… –, arrêtez de pelleter», enjoint le Dr Kopecky. Si cette gêne ne disparaît pas dans les cinq minutes et que vous avez des médicaments pour une maladie cardiaque préexistante, prenez-les.

Essayez également de trouver quelqu’un avec qui vous asseoir jusqu’à ce que les symptômes se dissipent, afin de ne pas être seul si quelque chose arrivait. Le Dr Kopecky conseille de se rendre aux urgences si le malaise persiste 20 minutes après avoir pelleté.

Sachez faire la différence entre une crise cardiaque et une crise d’angoisse.

8 / 10
Envisagez de demander à quelqu’un de pelleter la neige pour vous.ONFOKUS/GETTY IMAGES

Envisagez de demander à quelqu’un de pelleter pour vous


En vieillissant, mieux vaut demander l’aide d’un voisin plus jeune ou d’un service de déneigement lorsque vient le temps de déblayer la neige. «Si vous avez un problème cardiaque, n’hésitez pas à stimuler l’économie locale et veillez à ce que des personnes du voisinage s’occupent du déneigement», explique le Dr Sitafalwalla.

9 / 10
Arrêtez de pelleter la neige si vous ressentez l'un des signes précurseurs d’une maladie cardiaque.ISTOCK/SANJAGRUJIC

Apprenez à reconnaître les signes précurseurs d’une maladie cardiaque


Si vous remarquez l’un des éléments suivants, il est important de consulter un médecin et d’éviter de pelleter:
1) Une douleur thoracique pouvant également être décrite comme une pression, une brûlure ou une gêne au niveau de la poitrine qui se produit à l’effort et se calme au repos;

2) «La gêne thoracique peut souvent irradier dans les bras, le cou, le dos et même la mâchoire, et il faut donc y faire attention également», prévient le Dr Sitafalwalla;

3) Un essoufflement sévère ou inhabituel est un autre signe avant-coureur de maladie cardiaque. L’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le diabète sont également des facteurs de risque de maladies cardiaques préexistantes.

Certaines femmes peuvent ressentir tous ces symptômes, mais elles peuvent aussi bien n’en ressentir aucun. Le Dr Sitafalwalla recommande à celles qui ne ressentent aucun symptôme révélateur d’être attentives à tout sentiment d’anxiété, de grande fatigue ou de malaise près de la poitrine ou du cœur.

Faites attention à ces signes qui indiquent que vos palpitations cardiaques sont inquiétantes.

10 / 10
Pelleter la neige brûle des tonnes de calories.SCHULTEPRODUCTIONS/GETTY IMAGES

Pelleter de la neige brûle des tonnes de calories


Si vous êtes prêt à vous atteler à cette corvée physique, sachez que le pelletage est un véritable brûleur de calories. Selon l’école de médecine de Harvard, une personne de 57 kilos (125 livres) pelletant à la main peut brûler jusqu’à 180 calories en 30 minutes.

Si la neige ne cesse de tomber et que vous pelletez plusieurs fois pendant la tempête, les calories brûlées peuvent s’accumuler assez rapidement!

Contenu original Reader's Digest