Maigrir peut calmer la fibrillation auriculaire

Et si ll’on pouvait combattre la fibrillation auriculaire simplement en modifiant son mode de vie et en perdant du poids?

Nouvelle encourageante d’Australie : les victimes de fibrillation auriculaire pourraient la combattre simplement en modifiant leur mode de vie et en perdant du poids.

Dans le cadre d’une étude sur des sujets ayant un indice de masse corporelle de 27 et plus, on a constaté que, chez la majorité de ceux qui avaient maigri d’au moins 10 %, la fibrillation persistante était devenue épisodique ; dans certains cas, l’arythmie cardiaque avait même complètement disparu.

Vidéos les plus populaires