Share on Facebook

10 choses terrifiantes sur la paralysie du sommeil

La paralysie du sommeil touche à peine 7,6 % de la population générale, mais c’est une expérience effrayante pour ceux qui en souffrent. Voici comment se manifeste cette maladie.

1 / 10
La paralysie du sommeil empêche de bouger.iStock/vadimguzhva

Vous ne pouvez plus bouger

Comme le nom de la maladie l’indique, vous êtes paralysé. Vous voudriez bouger vos bras et vos jambes ou vous asseoir dans le lit, mais c’est impossible. Ce qui se passe, c’est que vous tombez dans une phase de sommeil REM (le stade du sommeil profond où se produisent les rêves) alors que vous êtes éveillé.  « Le corps et l’esprit sont déconnectés. Vous êtes conscient, mais votre corps ne l’est pas et il est paralysé. Ça peut être terrifiant », nous dit le Dr Raj Dasgupta, professeur de médecine clinique à l’université Southern California. Par contre, ça ne dure que quelques secondes ou quelques minutes. Après cet état temporaire, vous serez capable de bouger à nouveau.

Vous êtes constamment fatigué? Vérifiez si vous souffrez d’apnée du sommeil.

2 / 10
La paralysie du sommeil donne l'impression de ne pas pouvoir respirer. Photo_DDD/Shutterstock

Vous avez l’impression que vous ne pouvez pas respirer


Une des raisons pour lesquelles la paralysie du sommeil est paniquante, c’est qu’en plus d’être immobiles, de nombreux sujets ont l’impression qu’ils ne peuvent pas respirer, qu’ils s’étouffent. « Votre esprit est encore dans la phase du sommeil REM, quand la respiration est la plus superficielle, mais vous êtes réveillé et vous ne pouvez respirer à fond », explique le Dr Dasgupta. Les patients racontent qu’ils ont la sensation que quelqu’un est assis sur leur cage thoracique, ce qui comprime leur alimentation en air. Ce phénomène est appelé « incube » dans les recherches sur la paralysie du sommeil. Il fait référence à une peinture classique du Suisse Johann Henrich Füssli, Le Cauchemar, dans lequel un démon (un incube) est assis sur la cage thoracique d’une femme. Si cela vous arrive, essayez de rester calme, car ce moment va rapidement passer.

Si vous vous réveillez en pleine nuit, ce simple truc va vous rendormir en moins de 60 secondes.

3 / 10
La paralysie du sommeil peut donner des hallucinations.Andrey_Popov/Shutterstock

Vous avez des hallucinations


Comme si la paralysie temporaire n’était pas assez impressionnante, de nombreux patients ont aussi des hallucinations de serpents ou d’insectes géants en train de ramper sur leur corps, alors qu’ils sont étendus au lit sans pouvoir se défendre.

Ne faites jamais ces 20 choses avant d’aller au lit pour des nuits paisibles.

4 / 10
La paralysie du sommeil est parfois due au stress. WAYHOME studio/Shutterstock

L’épisode peut être déclenché par l’épuisement ou le stress


« Une des causes principales est le manque de sommeil, en particulier lors d’un décalage horaire », continue le Dr Dasgupta. « Quand vous finissez par vous endormir, votre corps plonge dans la phase qui vous est la plus nécessaire, soit le sommeil REM. Plus vous passez de temps dans cette phase, plus vous risquez de faire de la paralysie du sommeil. » Le stress et l’anxiété, ainsi que l’arrêt brusque d’un antidépresseur, peuvent augmenter les risques de faire une crise.

Adoptez ces trucs anti-stress pour mieux dormir.

5 / 10
La paralysie du sommeil peut donner des hallucinations. ben bryant/Shutterstock

Vous êtes convaincu qu’il y a quelqu’un dans la chambre


C’est une des expériences les plus courantes quand on est en état de paralysie du sommeil : avoir l’impression qu’il y a un intrus dans la pièce, dans le cadre de la porte ou à l’extérieur de la fenêtre. Vous pouvez même le voir. « Comme votre esprit est éveillé et hyper vigilant, il se met en mode de protection, ce qui peut provoquer ce type d’hallucination », nous dit le Dr Dasgupta. Les autres intrus que ses patients lui décrivent très souvent incluent un démon, un enfant terrifiant dont on voit mal le visage, en fait une présence maléfique.

Suivez ce rituel du coucher pour éviter de vous réveiller la nuit.

6 / 10
La paralysie du sommeil peut survenir au moment du coucher.Marcos Mesa Sam Wordley/Shutterstock

Elle peut survenir alors que vous vous endormez


La paralysie du sommeil, ce n’est pas seulement quand on se réveille la nuit et qu’on est incapable de bouger. Pour certains, les symptômes se produisent au moment où ils s’endorment. « Les personnes qui souffrent de narcolepsie tombent immédiatement dans la phase du sommeil REM. Et c’est pourquoi ils font un accès de paralysie à cet instant », explique le Dr Dasgupta. Habituellement, le sommeil REM ne s’installe que 90 à 120 minutes après que vous vous êtes endormi.

7 / 10
La paralysie du sommeil peut donner l'impression de voler en dormant.Africa Studio/Shutterstock

Vous pouvez vivre une expérience de hors-corps


Dans une des études qui ont exploré les hallucinations les plus courantes, on s’est rendu compte que les sujets avaient « des expériences corporelles inusitées » : la sensation de flotter ou de voler, des sentiments de félicité, ou autres.

8 / 10
La paralysie du sommeil peut entrainer une crise de panique.tommaso79/Shutterstock

Ça peut vous paniquer


Le réveil soudain sans pouvoir bouger ni respirer peut faire en sorte que votre cœur s’emballe et que vous manquez d’air. (Voici d’autres symptômes d’une crise de panique à surveiller.) Mais essayez de vous détendre. « Le plus important, c’est de vous souvenir que ça arrive à d’autres et que ça va passer. Laissez votre corps rattraper votre cerveau », selon le Dr Dasgupta.

Abandonnez ces habitudes susceptibles de déclencher une crise de panique.

9 / 10
La paralysie du sommeil peut se déclencher dans un lieu inhabituel.B-D-S Piotr Marcinski/Shutterstock

La crise peut se produire dans un lieu qui vous est étranger


S’endormir dans un lit qui n’est pas le vôtre est déjà dérangeant. Mais chez les patients qui font de la paralysie du sommeil, ça peut déclencher une crise. « Quand vous dormez dans un lieu que vous ne connaissez pas, votre esprit est plus vigilant, que vous le réalisiez ou non. Alors, si vous vous réveillez et que votre esprit saisit que votre corps ne peut pas bouger, et qu’en plus vous êtes dans un endroit inconnu, il se met en mode de stress et vous vous imaginez que vous voyez des choses qui pourraient vous faire du mal », ajoute le Dr Dasgupta.

10 / 10
Pour sortir de la paralysie du sommeil, essayez de bouger lentement une partie du corps. Golubovy/Shutterstock

Pas facile d’en sortir


Certaines personnes disent que si elles se concentrent sur l’idée de bouger un orteil ou d’essayer de crier, ça peut les sortir de l’épisode de paralysie du sommeil. « Si quelque chose fonctionne pour vous, utilisez ce moyen. Mais généralement, le mieux, c’est d’attendre que ça passe », conclut le Dr Dasgupta. Si vous cherchez d’autres conseils, voyez ce que les spécialistes du sommeil recommandent pour mieux dormir.

Contenu original Reader's Digest