Share on Facebook

Est-ce une allergie saisonnière ou un rhume?

Vous souffrez de picotements à la gorge, mais en ignorez la cause? Apprenez à distinguer les symptômes d’une allergie saisonnière et du rhume.

1 / 4

Comment différencier le rhume des allergies

Écoulement nasal, picotements à la gorge et éternuements à répétition. Ce doit être un rhume, non? Eh bien non, ce pourrait être des allergies.

L’affection, aussi connue sous le nom de rhinite allergique saisonnière ou pollinose, provoque des symptômes fort similaires au rhume. Si vous ne consultez pas un allergologue, il pourrait se révéler difficile de connaître la cause véritable de ce nez qui coule. Et ce, même si vous souffrez depuis longtemps d’allergies. Voici comment distinguer le rhume des allergies.

2 / 4

Si ce sont des allergies:

• Les symptômes durent plusieurs semaines ou mois – plusieurs personnes allergiques souffrent toute l’année d’une congestion nasale mineure, qui tend à s’aggraver au printemps et à l’automne.

• Les symptômes n’incluent pas la fièvre.

• Les sécrétions nasales sont claires.

Selon Brent Ruddock, pharmacien en chef au Centre d’information et de recherche canadien sur les médicaments, vous êtes plus susceptible de souffrir du rhume des foins si l’un ou vos deux parents en souffrent. Vos risques pourraient également être rehaussés si vous souffrez d’autres types d’allergies, par exemple asthme allergique, eczéma ou allergies alimentaires. Certains naturopathes, telle Natasha Turner, pratiquant à Toronto, croient que le stress, ainsi que les problèmes de digestion, peuvent aussi causer des dysfonctions du système immunitaire, qui aggravent les symptômes du rhume des foins.

3 / 4

Si c’est un rhume:

• Les symptômes durent de 3 à 14 jours.

• Les symptômes incluront peut-être douleurs musculaires et fièvre mineure.

• Les sécrétions nasales seront peut-être jaunes ou vertes.

4 / 4

Que pouvez-vous faire?

Consultez l’article Trouvez une solution à vos symptômes d’allergies pour combattre votre affection. Mais peu importe la façon dont vous les traitez, ne laissez pas aller la situation. En effet, négliger les symptômes du rhume des foins pourrait mener à des complications liées aux sinus et aux oreilles, en plus d’aggraver les symptômes de l’asthme, explique le Dr William Berger, un professeur de clinique oeuvrant à l’unité d’allergologie et d’immunologie de l’Université de Californie à Irvine. «Les gens souffrant d’allergies nasales présentent des difficultés à se concentrer. Une étude a même démontré qu’ils jouissent d’une qualité de vie moindre que les gens souffrant d’hypertension ou de diabète. Il est donc essentiel de surveiller et de traiter cette condition.»

 

Sur le même sujet:
Équipement anti-allergie
7 façons surprenantes de surmonter vos allergies
Les 4 allergènes les plus fréquents

 

Conseil Uniprix

Rhinite allergique: saisonnière ou apériodique