Vous avez le nez qui coule?

Votre arsenal : un anti-histaminique de première génération, avec chlorphéniramine, comme Chlor-Tripolon Jour et Nuit, Benylin Rhume et Sinus Plus, Advil Rhume & Sinus Plus ou Tylenol Allergie Sinus Extra Fort.

Vous avez le nez qui coule?

En inhibant les récepteurs H1 de l’histamine, les anti-histaminiques préviennent l’écoulement nasal et assèchent le mucus. Cette action bloquante a un léger effet sédatif sur le cerveau, qu’on utilise une formule jour ou nuit.

Prenez-les avec prudence si vous devez faire une activité qui exige de l’attention. Ne les mélangez pas à d’autres sédatifs – alcool, somnifères ou tout autre médicament causant la somnolence. « Chez les sujets âgés, ces médicaments peuvent provoquer plus fréquemment un effet sédatif et des bouffées délirantes », dit Wright. Notez aussi que les nouveaux anti-histaminiques « sans somnolence », comme la loratidine (Claritin) ou la cétirizine (Reactine) sont sans effet contre le rhume car ils combattent uniquement la libération d’histamine au cours des réactions allergiques.

Sinusite/maux de tête

Votre arsenal : un décongestionnant qui contient de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène, comme Tylenol Sinus Jour, Advil Rhume & Sinus, Sudafed Sinus Plus ou Dristan sans somnolence

Le décongestionnant débouche les sinus. L’analgésique soulage les maux de tête et les sinus douloureux tout en réduisant l’inflammation, ce qui facilite aussi le drainage, souligne Woloshyn.

L’ibuprofène doit être pris avec précaution par les personnes souffrant d’hypertension et de maux d’estomac.

Nez bouché

Votre arsenal : un décongestionnant (Sudafed, Entex LA, Dristan ou Otrivin) qui contracte les vaisseaux sanguins. Ils sont vendus en comprimés, dont les ingrédients actifs sont la pseudoéphédrine ou la phényléphédrine, ou en vaporisateur nasal, avec de la xylométazoline ou de l’oxymétazoline.

Selon Taylor, les vaporisateurs sont plus efficaces, car ils agissent là où le besoin s’en fait sentir. De plus, les décongestionnants oraux sont déconseillés aux personnes souffrant d’hypertension, de diabète ou de certains types de glaucome. D’après Woloshyn, elles peuvent les remplacer par l’Aerius, un anti-histaminique aux propriétés décongestionnantes. Ne pas utiliser les vaporisateurs nasaux plus de trois jours, car ils peuvent aggraver la congestion.

Popular Videos