Share on Facebook

Votre liste de choses à faire pour une rentrée scolaire en santé

Après un si bel été, les préparatifs de la rentrée scolaire peuvent être accablants. Pour une meilleure organisation, nous avons concocté une liste de choses à faire qui aidera toute la famille à commencer l’année scolaire du bon pied… et en bonne santé!

1 / 13

Votre liste de choses à faire pour une rentrée scolaire en santé.RAWPIXEL.COM/SHUTTERSTOCK

Connaître les exigences scolaires

Que ce soit pour une nouvelle école, ou l’ancienne et ses nouvelles exigences, il est préférable de vous renseigner sur les prérequis. Selon la Dre Eboni Hollier, pédiatre spécialisée en développement et en comportement de Houston, c’est un bon moyen pour éviter tout cafouillage ou retard. «Les parents devraient s’assurer que leurs enfants reçoivent tous les vaccins requis, ajoute-t-elle. Si un examen médical est indiqué, prenez rendez-vous avant le début des cours. Cela pourrait être aussi exigé pour les étudiants qui sont en concentration sportive.»

Voici 5 habitudes à développer pour préparer toute la famille à la rentrée scolaire.

2 / 13

Préparer une liste à jour des médicaments pour la rentrée scolaire.NIRAT.PIX/SHUTTERSTOCK

Préparer une liste à jour des médicaments

La Dre Hollier conseille de communiquer avec les enseignants et la direction au sujet des médicaments que prend votre enfant, en particulier s’il doit en prendre à l’école. «Assurez-vous que toutes les autorisations ont été signées par le pédiatre et par vous-même, précise-t-elle. De plus, informez l’école de tout problème de santé chronique, comme l’asthme, et procurez-leur un plan d’action écrit pour le cas où il tombe malade à l’école. Informez-les également de toute allergie alimentaire, environnementale ou médicale existante.»

Le rythme scolaire n’est pas le même selon les pays: vous serez surpris de voir quels sont les calendriers scolaires à travers le monde.

3 / 13

Prendre le temps d’étudier l’équilibre émotionnel des enfants pour la rentrée scolaire.TWINSTERPHOTO/SHUTTERSTOCK

Prendre le temps d’étudier l’équilibre émotionnel des enfants

«Plutôt que d’attendre qu’une crise se produise, les parents devraient toujours être attentifs à l’état émotionnel et psychologique de leurs enfants. Ils pourraient ainsi évaluer leur fonctionnement et d’éventuels changements comportementaux ou psychologiques qui méritent une supervision», ajoute la Dre Barbara Nosal, médecin hygiéniste en chef de la Newport Academy. «Chaque enfant est différent, et c’est encore plus évident à l’adolescence, ce qui donne l’occasion aux parents d’évaluer leurs agissements et leur équilibre affectif en se fiant à leur connaissance privilégiée de leur enfant, plutôt qu’à une grille de contrôle du comportement moyen.»

En tant que parent, mieux vaut apprendre à détecter les signes de dépression infantile.

4 / 13

Se poser ces questions sur la santé psychologique avant la rentrée scolaire.IAKOV FILIMONOV/SHUTTERSTOCK

Se poser ces questions sur la santé psychologique

Si vous ne savez pas par où commencer pour l’évaluation psychologique et émotionnelle, la Dre Nosal conseille les quelques questions pertinentes suivantes: vos enfants/ados dorment-ils bien? Ont-ils bon appétit? Créent-ils des liens suivis avec les autres élèves, ou des membres de la famille? Se remettent-ils de leurs échecs ou de leurs erreurs? Sont-ils capables d’exprimer leurs émotions?

5 / 13

S’occuper du stress de la rentrée scolaire.YUGANOV KONSTANTIN/SHUTTERSTOCK

S’occuper du stress de la rentrée scolaire

«La chose la plus précieuse que l’on puisse enseigner à ses enfants est la capacité de confronter des situations stressantes, poursuit la Dre Nosal. Ils imitent ce qu’ils voient. Les parents doivent en être conscients lorsqu’ils traversent eux-mêmes des périodes difficiles, et faire attention ce qu’ils disent et font devant leurs enfants. Quand leurs parents sont stressés, les enfants s’en rendent compte et le ressentent. Ils ont déjà leur propre stress et n’ont pas à vivre celui de leurs parents.» Elle conseille d’échanger avec eux sur leur retour en classe, car ils peuvent avoir des idées bien définies.

Assurez-vous de savoir comment aider votre enfant à vaincre le stress de la rentrée scolaire.

6 / 13

Faire examiner leurs yeux avant la rentrée scolaire.GEORGE RUDY/SHUTTERSTOCK

Faire examiner leurs yeux

N’attendez pas qu’un problème oculaire se produise. Faites faire un dépistage à 1 an et jusqu’à l’âge de 5 ans. L’Association canadienne des optométristes conseille qu’un premier examen des yeux soit fait dans les six à neuf premiers mois, puis tous les ans, de 2 à 5 ans. C’est un conseil que partage la U.S. Preventive Services Task Force. Ce groupe de supervision bénévole est fait d’experts en prévention médicale.

7 / 13

Continuer les examens de la vue après l’âge de 5 ans avant chaque rentrée scolaire.DUXX/SHUTTERSTOCK

Continuer les examens de la vue après l’âge de 5 ans

Selon l’American Academy of Ophthalmology et l’American Academy of Pediatrics, un enfant doit passer un examen de la vue tous les ans. Et s’il le faut, votre médecin vous recommandera à un ophtalmologue pour dépister des problèmes visuels, des maladies oculaires ou des difficultés de traitement de l’image. Il pourra conseiller des lunettes ou des verres de contact.

Sachez que vous pouvez apprendre à vos enfants à aimer l’école!

8 / 13

Évaluer les habitudes de sommeil de son enfant pour la rentrée scolaire.NATALIA BELAY/SHUTTERSTOCK

Évaluer les habitudes de sommeil de son enfant

Les enfants doivent bien dormir pour réussir à l’école et dans leur existence, rapporte une étude de Frontiers in Psychology. En ce qui touche les enfants de la maternelle à la deuxième année, le PDG et co-fondateur de Reverie, Martin Rawls-Meehan, conseille: «Il serait mieux de préparer votre enfant à l’idée de se coucher avant l’heure prévue, car les plus jeunes ont souvent de la difficulté à comprendre que l’heure du dodo est pour bientôt. S’ils résistent, offrez-leur un choix: ‘Le dodo dans 45 minutes ou lecture du livre A ou B?’»

9 / 13

Inciter les plus grands à se mettre au lit avant la rentrée scolaire.ANDREW ANGELOV/SHUTTERSTOCK

Inciter les plus grands à se mettre au lit

Les parents doivent vraiment surveiller le coucher de leurs enfants de la troisième à la sixième année scolaire. «À cet âge, les enfants peuvent se sentir accablés par les exigences accrues, et d’autre part, par plus d’activités parascolaires et de dynamique sociale, souligne dit Rawls-Meehan. Calmez le jeu en dressant avec eux une liste de leurs obligations, et du moment dans lequel ils doivent remplir chacune d’elles.»

Voici comment leur faire retrouver une routine de sommeil pour la rentrée scolaire.

10 / 13

Superviser les modifications de sommeil chez les ados avant la rentrée scolaire.STOKKETE/SHUTTERSTOCK

Superviser les modifications de sommeil chez les ados

Saviez-vous que l’horloge interne et ses rythmes circadiens changent à l’adolescence? Comme le souligne Martin Rawls-Meehan, ces changements défient leur horaire scolaire, car les ados veulent se coucher tard et dormir longtemps le matin. Il conseille de définir une heure limite pour les devoirs, pour qu’ils n’aient pas à veiller trop tard. Puis, mettez au point leurs activités pour éviter tout débordement. Enfin, retirez le cellulaire autour de 21h, car il pourrait stimuler leur cerveau et nuire à leur assoupissement.
actually shift

11 / 13

Planifier des examens dentaires et des nettoyages avant la rentrée scolaire.LUCKY BUSINESS/SHUTTERSTOCK

Planifier des examens dentaires et des nettoyages

Selon l’Association dentaire canadienne, les maladies dentaires sont la cause de 2,26 millions de jours d’absentéisme à l’école chaque année, et la carie dentaire du tiers de toutes les chirurgies d’un jour chez des enfants de 1 an à 5 ans. Elle conseille une visite chez le dentiste dans les 6 mois qui suivent l’éruption de la première dent, ou à 1 an. Cette première visite permet au dentiste d’examiner votre enfant avant tout problème dentaire. Aux É.-U., la Dental Clinic de l’Université Roseman rapporte que la douleur dentaire, qui est la plus grande cause d’absence scolaire, provoque environ 51 millions d’heures d’école manquées.

N’hésitez pas à essayer ces trucs pour aider vos enfants à faire leurs devoirs.

12 / 13

Ne pas badiner avec les broches pour la rentrée scolaire.PARILOV/SHUTTERSTOCK

Ne pas badiner avec les broches

Les parents peuvent avoir à payer de 5 500$ à 9 500$ pour les broches, ce qui implique que l’enfant doit savoir précisément comment soigner son sourire. «Le but est de redresser leurs dents, leur donner un sourire naturel et être plus confiants de leur apparence», explique la Dre Kerry White Brown, orthodontiste et auteure de A Lifetime of Sensational Smiles: Transforming Lives Through Orthodontics. Elle conseille de montrer aux enfants comment employer une brosse à dents et la soie dentaire au quotidien, pour prévenir la carie. Elle encourage également les parents à éviter les bonbons durs et à couper les aliments solides, comme les bâtonnets de carotte et les pommes, en petits morceaux.

13 / 13

Prendre l’acné au sérieux pour la rentrée scolaire.UVGROUP/SHUTTERSTOCK

Prendre l’acné au sérieux

À moins d’être l’un des rares à ne pas avoir eu de boutons pendant l’adolescence, vous savez très bien combien cette irruption peut être anxiogène. Ce semblant de rite de passage peut aussi devenir très préjudiciable à l’estime de soi d’un jeune. La Société canadienne de l’acné et de la rosacée suggère de consulter le médecin de famille, ou un dermatologue. Le traitement aidera à améliorer l’état de la peau de vos enfants et leur vision des choses. Certaines études révèlent que la dépression est de deux à trois fois plus fréquente chez les jeunes atteints d’acné. Presque 10% des patients qui en souffrent sont dépressifs, et les jeunes hommes qui gardent d’importantes cicatrices sont particulièrement à risque. Une chose est sûre: ces remèdes maison  sont redoutables contre l’acné!

Ligne d’aide téléphonique aux adolescents: 1 800 668 6868 (http://jeunessejecoute.ca/Teens/ ou consultez votre médecin de famille).

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest