Share on Facebook

Autobronzant pour un hâle doré sans danger

La promesse d’un teint doré sans les risques d’une exposition aux dangereux rayons UV est tentante : vous trouverez ici six conseils pour réussir l’application de votre autobronzant pour un faux bronzage parfait.

1 / 7

Un bronzage sûr et sans soleil

Les produits autobronzants ont évolué et donnent facilement une couleur d’aspect naturel à la peau. Certaines personnes en trouvent l’odeur déplaisante – phénomène causé par une réaction chimique entre l’ingrédient actif, le dihydroxyacétone (DHA), et la peau. Cependant, la technologie est en train d’améliorer ce facteur. Et quant à l’aspect marbré que certaines personnes obtiennent parce qu’elles n’ont pas appliqué le produit uniformément, les autobronzants ne seront jamais parfaits à 100 %. Mais on peut réussir un bronzage uniforme et durable en suivant les étapes décrites ci-dessous :

2 / 7

Choisissez bien le type de produit

Texture : On trouve des gels, des lotions, des mousses et des vaporisateurs. Choisissez simplement le mode d’application que vous préférez et qui vous convient.

Apparence : Les formules teintées peuvent donner à votre peau une couleur instantanée, ce qui vous permet de constater où vous en êtes pendant l’application du produit. Avec certaines formules, vous obtenez un bronzage en quelques heures; avec d’autres, les autobronzants graduels, votre bronzage s’accumule au fil des jours, si vous en appliquez tous les jours, jusqu’à l’intensité désirée.

Teinte : Dorée, moyenne ou foncée? Choisissez celle dont l’étiquette porte l’indication de votre couleur naturelle de peau, et non pas le résultat désiré.

3 / 7

Exfoliez et hydratez

La préparation est primordiale. Une peau sèche qui présente des plaques donnera un résultat inégal ou des marques. Fiona Locke, experte de la peau pour la marque d’autobronzant St Tropez, recommande d’exfolier la peau avec un gommage doux, sans huile. Puis, on hydrate la peau des mains, des pieds, des coudes et des genoux avec une crème non huileuse, et l’on attend jusqu’à ce que la peau ait complètement absorbé ce produit avant de faire l’application de l’autobronzant. (Ce n’est pas nécessaire d’appliquer une crème hydratante sur tout le corps, dit Fiona Locke, à moins que vous n’ayez une peau très sèche.)

4 / 7

Prenez votre temps

Beaucoup de gens utilisent les autobronzants sur leurs jambes seulement. Pour une application sur tout le corps, Fiona Locke suggère de commencer par les pieds et de remonter progressivement. (Bien évidemment, vous aurez besoin d’aide pour votre dos.) Appliquez-en moins sur les chevilles, les genoux et les coudes. Et surtout, n’allez pas trop vite : vous pourriez avoir des taches blanches là où vous avez oublié de passer, et des taches foncées là où vous êtes passé deux fois. Après l’application, laissez la peau bien sécher avant de vous habiller ou d’aller au lit, car le frottement des tissus peut enlever le produit colorant. Lavez-vous les mains au savon juste après l’application, pour éviter d’avoir les mains tachées.

5 / 7

Pour le visage, une touche légère

Que vous utilisiez ou non une formule spécifique pour le visage, recherchez un look naturel. Mettez de petites touches du produit sur les joues, le front, le menton et le nez, puis travaillez le produit vers l’extérieur dans un mouvement circulaire, de sorte qu’il aille mourir à la ligne des cheveux et des mâchoires.

6 / 7

Faites durer

Après l’application, ne prenez pas de douche pour au moins quatre à huit heures, dit Fiona Locke. Pour prolonger les résultats, essuyez-vous après la douche en vous tapotant (ne frottez pas) avec la serviette, et hydratez votre peau tous les jours. Le truc de Fiona Locke : avant de vous raser, mettez un peu de conditionneur à cheveux sur vos jambes – pour aider à préserver le bronzage.

7 / 7

N’oubliez surtout pas l’écran solaire

La plupart des autobronzants n’offrent pas de protection contre les dangereux rayons UV, et le facteur de protection solaire (FPS) des produits autobronzants qui en ont un est généralement trop bas pour être adéquat, selon la Société canadienne du cancer. Un bronzage de base – artificiel ou autre – ne vous protège pas des UV; aussi, appliquez-vous un écran solaire.

Sur le même sujet :
7 produits nocifs sous le soleil
Bronzer sans UV, c’est possible
La vérité sur le cancer de la peau